Live now
Live now
Masquer
chimene-badi-ca-commence-aujourd’hui
Daronne

Ce 16 juin sur France 2, les femmes qui ne veulent pas d’enfant prennent la parole

L’émission « Ça commence aujourd’hui » du mercredi 16 juin donne la parole à des femmes qui ont fait le choix de ne pas avoir d’enfant. Des témoignages rares sur une chaîne de télévision.

Dans une société où la maternité est encore vue comme la consécration ultime pour les femmes, on donne très peu la parole à celles qui décident de ne pas avoir d’enfant. C’est pourquoi l’on se réjouit de découvrir ce mercredi 16 juin sur France 2 l’émission Ça commence aujourd’hui de Faustine Bollaert consacrée au sujet du non-désir de maternité.

Quatre femmes, dont la chanteuse Chimène Badi, viennent répondre aux questions de l’animatrice et parler de leur choix de ne pas avoir d’enfant, mais aussi des difficultés qu’elles ont rencontrées en tant que personnes childfree.

Plusieurs thèmes seront abordés dans l’émission diffusée à partir de 13h50 mercredi 16 juin, puis disponible en replay : la stérilisation volontaire, les relations avec les proches et les amis, la question de la transmission, l’épanouissement dans d’autres domaines que la maternité, etc.

Quatre femmes qui ne veulent pas d’enfant témoignent

Les profils des femmes qui témoignent dans l’émission sont complémentaires et intéressants :

Chimène Badi a 38 ans, elle est en couple et avec son compagnon, ils ont décidé de ne pas avoir d’enfant. Elle en a même fait une chanson « Juste une femme ». « Depuis toujours, je ne ressens pas ce désir en moi, et je l’assume, même si je sais que c’est difficile d’en parler pour bien d’autres femmes. Je suis heureuse ainsi et j’ai de la chance d’avoir un entourage qui ne me juge pas. »

Solveig a 29 ans et elle a toujours su qu’elle ne voulait pas d’enfant : « Une grossesse était pour moi quelque chose d’inenvisageable, l’idée d’avoir quelque chose qui pousse dans mon corps me dégoûtait ». Elle a donc entamé des démarches pour se faire stériliser et a trouvé un chirurgien qui a accepté de le faire sans aucun jugement.

Dominique a 51 ans et elle a trouvé son épanouissement ailleurs que dans la maternité, notamment en se consacrant à sa carrière. Aujourd’hui, elle se pose des questions sur sa succession : « C’est tout bête, mais à qui vont aller mes biens et mes souvenirs quand je serai partie ? Les amis, eux, choisiront toujours d’aller voir leur famille, pas moi. Je ne suis la priorité de personne aujourd’hui… »

Enfin, Katia a 39 ans, et elle a longtemps pensé qu’elle ne supporterait pas d’avoir un enfant, trop stressant et épuisant. Et puis, à 37 ans, elle a découvert qu’elle était enceinte de six mois. « Je ne pouvais plus avorter à ce stade. Cette soirée a été la pire de ma vie. Ce fut long et douloureux de devenir maman. Mais ma fille, qui va avoir 18 mois, a bien grandi et en la voyant se développer, chaque jour qui passait était un peu d’amour en plus. » 

On a hâte d’entendre leurs témoignages en détail dans l’émission et d’en débriefer avec vous ensuite !

À lire aussi : J’ai 41 ans, je n’ai pas d’enfant, et je me sens libre

Les Commentaires
8

Avatar de SoulOfUnicorn
5 juillet 2021 à 15h03
SoulOfUnicorn
@SoulOfUnicorn Pour l'opération tu t'est directement tourné vers une gynéco connu pour être ok avec la stérilisation de personnes de moins de 30 ans, ou tu as juste pris rdv avec une gynéco au hasard? j'ai 24 ans et les quelques fois où j'ai osé poser la question à des gynécos, ils n'ont pas était aussi désagréable que ce à quoi je m'attendais mais ça s'est toujours soldé par un "bon courage pour trouver quelqu'un qui acceptera vu votre âge"
Je me suis tournée vers une gynéco connu pour être ok avec tout ça, je l'ai trouvé gràace au groupe de stérilisation volontaire sur facebook !
2
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Daronne

meres-gay
Parentalité

Vers la création d’un certificat européen de filiation, pour protéger les familles homoparentales

Sexo

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
comment-pas-attraper-gastro
Daronne

Le guide ultime pour ne pas choper la gastro de ses gosses (bon courage)

Manon Portanier

08 déc 2022

6
charge-mentale
Daronne

Charge domestique : suffirait-il de lâcher prise pour préserver sa santé mentale ?

enfanttv
Chère Daronne

Au secours, ma sœur élève trop mal ses enfants, je lui dis ou pas ?

Chère Daronne

07 déc 2022

3
selection_noel_jeux_V
Daronne

4 jeux de société pour les mômes (et pour ceux qui aiment bien jouer avec eux)

Manon Portanier

06 déc 2022

couple-baisse-libido
Couple

Baisse de libido et envies de rupture, quand la vie amoureuse des parents en prend un coup

ecole-maison-enfant
Daronne

Coupures électriques volontaires, est-ce le retour de l’école à la maison ?

cantine-scolaire
Daronne

Olivier, 10 ans et autiste, est exclu de la cantine pour une période « indéterminée » 

Manon Portanier

05 déc 2022

3
films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille pour les fêtes de fin d’année

Maya Boukella

03 déc 2022

1
femme-enceinte-hopital
Daronne

Périnatalité : une complication grave sur deux pourrait être évitée

Pour les meufs qui gèrent