Live now
Live now
Masquer
Source : Getty Images
Parentalité

9 parents sur 10 veulent connaitre le sexe de l’enfant avant sa naissance

Une enquête menée par Elfe et partagée par l’Ined montre que près de 90 % des futurs parents demandent à connaitre le sexe de leur bébé, et ce, dès la grossesse.

Savoir ou ne pas savoir, telle est la question pour de nombreux futurs parents. Selon une étude nationale en France menée par l’Étude Longitudinale Française depuis l’Enfance (Elfe) portant sur les naissances de l’année 2011 et réalisée auprès de 18 300 familles, le besoin de connaître le sexe du bébé avant la naissance est devenu une norme, avec 89 % des mères et 84 % des pères déclarants avoir posé la question.

À lire aussi : Une méthode controversée pour choisir le sexe de son futur enfant

Un désir qui varie avec l’âge et l’expérience parentale

Les jeunes mères de moins de 25 ans sont les plus curieuses, avec un impressionnant 97 % qui veulent connaître le sexe de leur bébé. Ce désir diminue légèrement chez les mères de 25 à 29 ans (92 %) et encore un peu plus chez celles de 30 ans ou plus (89 %). L’expérience parentale joue également un rôle : les parents attendent leur premier enfant sont plus enclins à vouloir connaître le sexe que ceux qui ont déjà des enfants.

À lire aussi : Fille ou garçon ? On s’en fiche : on a décidé d’ignorer le sexe de notre bébé jusqu’à sa naissance

Éducation, religion, des facteurs importants dans cette décision

Les niveaux d’éducation laissent une marque significative. Les parents moins diplômés sont trois fois plus nombreux à vouloir savoir le sexe du bébé (15 %) que leurs homologues fortement diplômés (5 %). La pratique religieuse joue également un rôle, avec les mères pratiquantes (et dans une moindre mesure les pères) moins enclins à vouloir connaître le sexe.

À lire aussi : Le jour où j’ai appris que j’attendais une petite fille

L’influence des visites médicales sur la volonté de savoir

Les soins prénataux influencent également la décision. Les couples qui ont eu de nombreuses visites médicales (12 consultations ou plus) ou échographies (5 ou plus) sont légèrement plus enclins à vouloir connaître le sexe du bébé.

À lire aussi : Connaitre le sexe de son futur bébé pourrait éviter certaines complications, d’après une étude

Le besoin de connaître le sexe du bébé avant la naissance est une tendance largement répandue, mais des nuances existent en fonction de l’âge, de l’éducation, de la religion et du suivi médical. Un chiffre clé à retenir : 90 % des parents veulent répondre à la question « Fille ou garçon ? » avant la grande révélation à la naissance.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

8
Avatar de Matilda Verdebois
21 décembre 2023 à 22h12
Matilda Verdebois
On l'a su pour les deux, mais on l'a gardé pour nous. Je trouve que ça nous a permis de rester dans notre bulle, et ça a aussi évité les cadeaux trop genrés.
Je pense que si ça n'avait tenu qu'à moi, on aurait attendu, mais mon mari voulait savoir et je n'y tenais pas absolument donc ça s'est fait comme ça. Je pense que ça ne change pas grand-chose au final.
2
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Parentalité

Source : @cakebycourtney sur TikTok - Capture d'écran
Sport

Alerte chialade : une petite fille aide sa mère à terminer son marathon

bebe-pleurs-espace-public
Parentalité

Ne plus vouloir de bébés bruyants dans les lieux publics, c’est pas très féministe

263
Source : Getty Images
Parentalité

Chronique d’une daronne au bout du rouleau

10
Source : Getty Images
Conseils parentalité

Cette simple phrase pourrait aider à calmer les colères des enfants (et des parents)

5
Source : Pixabay
Conseils parentalité

Comment (vraiment) réduire le temps d’écrans de vos enfants (sans vous épuiser)

1
Source : Choreograph
Parentalité

15 phrases qu’on dit à nos mômes, comme nos parents avant nous

1
habits-feat
Conseils mode

5 sites où revendre des vêtements d’enfants (et nos conseils pour de bonnes affaires)

Source : Getty Images Signature
Conseils parentalité

5 idées d’activités (pas trop chiantes) à organiser pendant un anniversaire d’enfant

1
Source : Unsplash / Jon Flobrant
Parentalité

Je suis la belle-mère d’une petite fille de 7 ans et même si je l’aime, ce n’est pas toujours facile

18
pexels-kristina-paukshtite-701801
Daronne

Pourquoi donne-t-on toujours plus d’argent de poche à nos enfants malgré l’inflation ?

Pour les meufs qui gèrent