Live now
Live now
Masquer
cap-esthetique
Beauté

J’ai testé pour vous… le CAP esthétique

Le CAP esthétique est souvent raillé, considéré comme une voie de garage pour filles superficielles. Voici le témoignage d’une madmoiZelle qui dépoussière les clichés !

On entend souvent dire que les esthéticiennes sont des filles qui n’ont pas fait beaucoup d’études, qui n’ont pas de grandes ambitions dans la vie et dont le métier se résume à arracher des poils toute la journée. Sauf que moi, j’ai un bac que j’ai eu avec mention, je n’ai jamais eu de problèmes à l’école et je me qualifierai, sans prétention, de nana au cerveau plutôt bien fignolé, comme la plupart de mes camarades de classe d’ailleurs.

Choisir le CAP pour enfin apprendre

On peut alors se demander comment j’en suis arrivée à vouloir passer un CAP, plutôt que d’aller à la fac ou de faire une grande école, de longues études. Et bien c’est simple : j’en ai eu marre de ne rien apprendre de concret. L’année dernière, j’allais au lycée à reculons, parce que je savais que j’allais m’ennuyer, que j’allais passer des heures le popotin sur une chaise à écouter un prof me parler de choses qui ne m’intéressaient pas. J’avais perdu le goût de l’école, je voulais travailler vite, voir d’autres choses. Après réflexion, c’est donc vers l’esthétique que je me suis dirigée. Pourquoi ? Je dois avouer que je ne sais pas trop. Ça m’a toujours un peu plu, l’idée de prendre soin de sa peau, de son corps. Et puis, j’aime bien les gens. J’ai toujours voulu faire quelque chose avec eux : psy, éducatrice spécialisée, assistance sociale. Sauf que je suis une petite chose fragile, et ces métiers n’étaient définitivement pas faits pour mes glandes lacrymales. Esthéticienne, c’est un peu le compromis idéal !

Le CAP esthétique, un nid de vipères ?

massage

Mais alors, comment ça se passe le CAP, et le fait d’être dans une classe avec exclusivement des nanas ? Ben je dois dire que, contrairement à ce que je pensais, ça se passe très bien. Je dois bien l’avouer, j’avais très peur de me retrouver avec des filles « prises de tête », ou avec qui je ne partagerais pas grand-chose. Au final, on s’entend toutes super bien ! Et puis, pour la première fois depuis un peu trop longtemps, je prends plaisir à aller en cours. L’ambiance est complètement différente. Là où je suis, il y a un vrai échange prof-élève. J’apprends des tas de choses vraiment concrètes, que ce soit lors des épilations où l’ambiance est vraiment détendue du slip (on arrive avec nos magazines qu’on lit pendant que notre binôme s’occupe de nos jambes velues, on papote, on rit fort), le démaquillage, le modelage (vous connaissez beaucoup de cours, vous, où quand on arrive en classe il faut s’allonger, se couvrir avec un plaid pour avoir bien chaud et faire une sieste pendant qu’on se fait masser ?) ou toutes les autres matières théoriques comme la cosmétologie (de quoi sont faits nos produits cosmétiques, comment ça marche, etc.), la biologie de la peau et d’autres petites choses toutes plus intéressantes les unes que les autres. Alors certes, ça ne fait qu’un mois que les cours ont repris, et il est possible que je déchante par la suite, mais pour le moment tout se passe très bien, et j’espère que ça va continuer longtemps !

Une voie de garage ? Non, un éventail de possibilités

Il faut aussi savoir qu’il existe plein d’autres diplômes, dont le brevet de maîtrise, qui donne un statut de cadre, ou des BTS. Je ne suis pas non plus obligée de travailler dans un institut : je peux me spécialiser dans la manucurie, le maquillage (pour devenir maquilleuse professionnelle), travailler dans des centres de thalasso, dans des thermes, je peux aussi ouvrir mon institut, ou encore travailler dans les hôpitaux ou les prisons pour femmes. C’est vraiment très varié ! Mon petit rêve à moi, c’est d’ouvrir un institut à l’étranger, et de faire un peu de bénévolat dans des prisons. Enfin, je verrai bien où la vie va me mener !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

11
Avatar de Zumba38
13 mai 2014 à 02h05
Zumba38
Plusieurs copines ont passé le CAP Esthétique et si elles étaient contentes de leur formation, des relations profs-élèves et du caractère concret de leurs études, elles galèrent à trouver du boulot. Aujourd'hui, il y a trop d'esthéticiennes sur le marché. La concurrence est vraiment rude.

J'ai une copine qui recherche du boulot depuis sept mois et une autre qui enchaîne les petits CDD dans les grandes chaînes. Enfin, la dernière a fini par décrocher un CDI chez Yves Rocher, un an et demi après avoir obtenu son diplôme.
1
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Beauté

« Ce lait capillaire a révolutionné ma routine » : la routine cheveux texturés 4b d'Anthony // Source : Veronika Louba
Soins cheveux

« Ce lait capillaire a révolutionné mes habitudes » : la routine cheveux texturés 4b d’Anthony

17
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
[Image de une] Horizontale (14)
Lifestyle

Le quotidien devient bien plus simple avec ce sèche-cheveux et cet aspirateur laveur

Source : Debashis Kumar / Getty Images
Beauté

Pourquoi gratter son vernis écaillé est une mauvaise idée

5 crèmes solaires SPF30, testées et approuvées sur peau noire
Beauté

6 crèmes solaires SPF30, testées et approuvées sur peau noire

Pexels
Beauté

Pieds secs ? J’ai testé la crème pieds la plus vendue de France en pharmacie (un tube toutes les minutes)

4
Rihanna sort Fenty Hair (mais toujours pas de musique) // Source : Capture d'écran YouTube de Fenty Beauty by Rihanna
Actualités beauté

Rihanna sort une nouvelle gamme Fenty (mais toujours pas de musique)

1
highlighter-2
Beauté

Quel est le meilleur highlighter à acheter en 2024 ?

Source : firemanYU / Getty Images Signature
Santé

Protections solaires pour enfants : les aérosols sont-ils aussi efficaces que les crèmes ? 

Dans la routine cheveux texturés d'Elia // Source : Elia Pradel, créatrice de la marque de bijoux upcyclés Anicet
Soins cheveux

« J’utilise encore cette marque capillaire culte, malgré les critiques » : la routine cheveux texturés 4b d’Elia

Copie de [Site web] Visuel vertical Édito
Maquillage

Berry lips : l’été 2024 signe le grand retour de cette couleur de rouge à lèvres 

La vie s'écrit au féminin