Live now
Live now
Masquer
Britney-Spears-refuse-de-retourner-en-studio-de-si-tôt-en-guise-de-Fuck-you-à-ses-tortionnaires
Musique

Britney Spears refuse de retourner en studio de si tôt, en guise de « Fuck you » à ses tortionnaires

Après avoir teasé un nouveau morceau, un livre et un film, la chanteuse fraîchement libérée de sa tutelle raconte maintenant que de nouveaux morceaux pourront attendre et qu’elle prend du temps pour elle.

« Leave Britney Alone » s’applique encore aujourd’hui alors que la chanteuse vient d’être libérée de la tutelle abusive du géniteur qui lui servait de père. Maintenant, l’artiste bouillonne d’envies et de projets, mais aussi de traumas et compte bien prendre son temps pour célébrer ses accomplissements passés afin d’apaiser ses insécurités.

Britney Spears a plein de projets mais veut d’abord soigner ses blessures

Le 22 décembre 2021, l’artiste longuement escroquée et maltraitée psychologiquement a posté sur Instagram qu’elle avait « une nouvelle chanson en préparation », alors qu’elle évoquait aussi plus tôt dans l’année un nouveau film baptisé The Idol, ainsi qu’un roman sur le fantôme d’une fille assassinée et piégée dans les limbes.

Les fans la savaient bosseuse, surtout sous son bourreau de travail de père, et ont pu s’enthousiasmer à l’idée d’entendre comment pouvait sonner leur idole nouvellement émancipée.

Pourtant, le 28 décembre 2021, Britney Spears a tenu à préciser les choses concernant son rapport à l’industrie de la musique qui l’a laissée exsangue. La chanteuse raconte dans un diapo Instagram combien elle a pu se sentir « blessée » par sa famille durant les treize années de tutelle abusive qui vient de prendre fin en novembre :

« Je voulais être gentille mais ce qu’ils ont fait à mon coeur est impardonnable ! J’ai demandé pendant 13 ans à pouvoir interpréter de nouvelles chansons et des remixes de mes anciennes chansons… Je disposais seulement de deux mois de pause d’année en année pendant mes quatre ans de spectacle à Las Vegas… Et chaque fois que j’ai demandé, on m’a dit « Non… »

Britney Spears confie avoir peur de l’industrie de la musique

Capture d'écran du post Instagram du 28 décembre 2021 de Britney Spears.
Capture d’écran du post Instagram du 28 décembre 2021 de Britney Spears.

Alors qu’on lui refusait tout autonomie, y compris artistique, Britney Spears n’a eu d’autre choix que d’enchaîner les décisions prises par d’autres :

« C’était une configuration faite pour me faire échouer… Pourtant, je savais exactement ce que mes fans auraient voulu, et la façon dont les émissions télé présentaient ma musique et des remixes de ma musique n’avait aucun sens. Tout ça pendant que la personne qui possède cette musique se voit dire non ! »

Alors aujourd’hui, Britney Spears continue peut-être d’apprécier la musique, voire de travailler sur de potentiels morceaux, mais elle n’est pas prête de retourner en studio, poursuit-elle :

« Tant de temps perdu pour seulement m’embarraser et m’humilier. J’imagine que pour la plupart des gens, ça puisse sembler étrange que je n’en fasse plus… Ce ne sont que les problèmes de surface.

Les gens n’ont aucune idée de toutes les choses affreuses qui m’ont été faites personnellement… et ce que j’ai dû endurer. J’ai peur de ces gens et de cette industrie. Ils m’ont vraiment blessée. »

Que le silence résonne comme un « Fuck you » aux oreilles de ses tortionnaires

Capture d'écran du post Instagram du 28 décembre 2021 de Britney Spears.
Capture d’écran du post Instagram du 28 décembre 2021 de Britney Spears.

Ne pas enregistrer de nouvelle musique aujourd’hui représente également un moyen pour elle de dire « allez vous faire foutre » (fuck you, en anglais dans le texte) aux personnes qui ont profité d’elle, écrit Britney Spears.

Les fans de l’artiste apprécieront sûrement cette décision. Mais si la chanteuse a bien mérité beaucoup de répit, elle parle tout de même de nouveaux projets pour 2022 :

« Mon but pour cette année va être de me pousser davantage et faire des choses qui me font peur mais pas trop. […] Nous ne sommes que des êtres humains, je ne suis pas Superwoman. »

Toujours dans son long texte rythmé de nombreux points d’exclamation, de suspension, et d’emojis posté sur Instagram le 28 décembre 2021, Britney Spears raconte en fil rouge son rapport à la foi. Comment elle a pu cesser de croire en Dieu, avant d’y revenir, et combien cela l’aide aujourd’hui.

« Vanter mes propres louanges et accomplissements »

Capture d'écran du post Instagram du 28 décembre 2021 de Britney Spears.
Capture d’écran du post Instagram du 28 décembre 2021 de Britney Spears.

L’artiste évoque aussi l’importance pour elle, aujourd’hui pleine d’insécurités, de prendre le temps de regarder en arrière tous ses accomplissements longtemps dénigrés par son entourage toxique :

« Honnêtement, ma famille m’a tellement humiliée et profondément blessée… Alors vanter mes propres louanges et faire la rétrospective de tout ce que j’ai pu accomplir m’aide vraiment ! »

Britney Spears tacle en conclusion les attentes que l’industrie du divertissement et toutes les personnes qui y sont biberonnées pourraient avoir d’elle :

« C’est honteux que les gens détestent autant la réalité ! J’aurais sûrement davantage de crédit si je me dénudais dans Playboy plutôt qu’en écrivant un livre. »

À lire aussi : L’hypersexualisation des pop-stars féminines est-elle un passage obligé ?

Crédit photo de Une : capture d’écran Instagram de Britney Spears le 29 décembre 2021


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

3
Avatar de Nienke
30 décembre 2021 à 23h12
Nienke
Et elle a bien raison. 13 ans sont de longues années, je lui souhaite de pouvoir se relancer ou se lancer dans ce qu'elle voudra quand elle se sentira prête.
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Musique

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

Jack Antonoff & Margaret Qualley dans le clip de Tiny Moves, issu du quatrième album du groupe Bleachers // Source : Capture d'écran YouTube
Musique

« Dieu est une femme » : rencontre avec Jack Antonoff, chanteur de Bleachers, et producteur de Taylor Swift, Lana Del Rey…

La pochette du nouveau single de Lizzo, Rumors
Culture

«J’arrête» : accusée de harcèlement, Lizzo va-t-elle quitter l’industrie musicale ?

La chanteuse Thérèse sort son nouvel album et nous raconte ses premières fois // Source : Madmoizelle
Musique

« Ma maladie m’a fait prendre conscience que la vie était courte »,  rencontre avec la chanteuse Thérèse

Raye a tout raflé aux Brit Awards 2024
Musique

Qui est Raye, la chanteuse qui a tout raflé aux Brit Awards avant de régner sur la pop mondiale ?

djadja-aya-nakamura-signification-paroles
Musique

Djadja pour les nuls : découvre la reprise en « français soutenu »

21
Taylor Swift // Source : capture d'écran youtube
Culture

Taylor Swift : son film The Eras Tour à 75 millions de dollars est dispo sur Disney+

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura : après la polémique sur sa participation aux JO, le comité d’organisation réagit

54

La pop culture s'écrit au féminin