Live now
Live now
Masquer
Mal – ventre- règles – endométriose – femme
Santé sexuelle

Bientôt un autotest salivaire pour diagnostiquer l’endométriose ?

Récemment, des chercheurs découvraient le gène responsable de certains cas graves d’endométriose. Nouvelle révolution potentielle : un test salivaire pour s’autodiagnostiquer !

Les Françaises ont beau être en moyenne une sur dix à souffrir d’endométriose, une maladie chronique et inflammatoire liée à « la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus », elles mettent environ sept ans à se faire diagnostiquer.

Un parcours médical semé d’embûches et de mauvais diagnostics que des scientifiques de l’hôpital Tenon à Paris et de l’entreprise lyonnaise d’intelligence artificielle Ziwig Health ont peut-être révolutionné.

L’objet de leur découverte ? Un test salivaire permettant de diagnostiquer la maladie en seulement quelques jours.

Vite, mon diagnostic !

Les quelques 10% des personnes en âge de procréer touchées par l’endométriose mettent de longues années avant de se faire diagnostiquer. Et pendant cette période d’errance médicale, elles souffrent le martyr.

Bientôt un autotest salivaire pour diagnostiquer l’endométriose ?

Au programme : des règles douloureuses, des douleurs pelviennes et abdominales, des difficultés à uriner, des rapports sexuels qui font mal, des risques d’infertilité… Dans les cas les plus extrêmes, lorsque la maladie se développe jusque dans les reins ou l’appendice et quand les traitements ne suffisent plus, l’endométriose peut nécessiter une intervention chirurgicale.

La cause de cette longue attente dans la souffrance ? Le manque de formation du personnel médical au diagnostic cette maladie ; la normalisation, à tort, des fortes douleurs liées aux règles ; et une méconnaissance générale sur le sujet de la part du grand public et des médecins.

C’est pourquoi de nombreuses personnes, et notamment des célébrités atteintes d’endométriose prennent de plus en plus la parole pour lever le voile sur la maladie. C’est le cas de la comédienne Amy Schumer aux États-Unis ou bien de l’actrice de Plus Belle la Vie, Laëtitia Milot, dans l’Hexagone.

Un auto-test rapide de l’endométriose bientôt commercialisé

Même quand elles ne sont pas baladées d’examens en examens, de spécialistes en spécialistes sans être correctement diagnostiquées, les personnes atteintes d’endométriose doivent tout de même subir un long processus de diagnostic et une batterie de tests invasifs.

Après l’évaluation des symptômes par un médecin, les patientes devront passer une échographie abdomino-pelvienne pour détecter les lésions ainsi que d’éventuels IRM, cœlioscopie et autres scanners, selon l’emplacement et la gravité de celles-ci.

Un chemin de croix qui pourrait bien être chamboulé par la découverte des chercheurs lyonnais.

Avec ce test, fiable à plus de 95%, se diagnostiquer deviendrait aussi simple que bonjour !

Grâce à une technologie qui combine le séquençage du génome et l’intelligence artificielle, avec ce test, fiable à plus de 95%, se diagnostiquer deviendrait aussi simple que bonjour ! Il pourrait être réalisé seule chez soi puis être envoyé en laboratoire pour des résultats en quelques jours. Ça change des sept années habituelles endurées par la majorité des personnes atteintes…

Mais tout n’est pas gagné. Pour pouvoir déterminer si vous êtes touchée par la maladie avec un simple crachat, il faudra attendre quelques recherches complémentaires ainsi que l’autorisation de commercialisation du test des autorités compétentes.

En attendant, en cas de doute, armez-vous de patience et consultez un médecin…

À lire aussi : Atteinte d’endométriose, l’humoriste Amy Schumer se fait retirer l’utérus et l’appendice

Crédit photo : Kindel (Pexels)

Les Commentaires
1

Avatar de GabyMoose
23 septembre 2021 à 20h22
GabyMoose
Si seulement un test comme ça existait ! J’espère que ça arrivera vite sur le marché. Je suis dans le processus « examens difficiles et rdv médicaux sans fin » pour savoir si c’est ou non de l’endométriose que j’ai, et c’est l’horreur. Un test comme ça serait salvateur pour beaucoup de monde
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Santé sexuelle

Santé sexuelle
Consultation gynécologique d'une femme enceinte

Contre les violences gynécologiques, un collectif de soignants publie une charte de bonnes pratiques

Santé sexuelle
Coso contraception – masculine

« Testicuzzi » ou « ja-couille-zzi », le bain pour testicules est-il l’avenir de la contraception masculine ?

Santé
serviette-hygienique-sang

On parie que vous ne le saviez pas : les voyages aussi peuvent perturber le cycle menstruel

Enora Hillaireau

18 oct 2021

Santé
pexels-karolina-grabowska-vulvae pathologie vulve

Prenez soin de votre vulve avec Vulvae : l’appli est enfin disponible !

Maëlle Le Corre

13 oct 2021

Santé
mains-croisees-pubis-vert

Puisqu’il faut le répéter : la vapeur dans le vagin reste un big no-no

Mymy Haegel

12 oct 2021

Santé sexuelle
Femme-fruit-vulve

« Le moindre rapport me déclenche une cystite » : comment rétablir l’équilibre de sa flore vaginale

Témoignages
Poterie représentant une vulve.

La labioplastie racontée par celles qui l’ont choisie, entre complexes et confort

Laura Bonnet

06 oct 2021

17
Santé sexuelle
Banane entourée d'un préservatif masculin avec inscription

Les contraceptions « masculines » ont maintenant leur commission parlementaire dédiée (en Belgique)

Santé sexuelle
sterilet_diu

Petites galères et grandes joies : le DIU (« stérilet ») raconté par 12 lectrices

Melissa

04 oct 2021

203
Santé
Menstruations – serviette hygiénique – odeur – règles

Pourquoi les règles ont-elles une odeur si particulière ?

JulietteGee

02 oct 2021

7

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9