Live now
Live now
Masquer
aya-nakamura-egerie-lancome
Culture

Aya Nakamura à la cérémonie d’ouverture des JO 2024 ? Une idée « intéressante » selon les héritières d’Edith Piaf

Interrogées par « Le Parisien », les deux héritières d’Édith Piaf ont donné leur accord pour que ses chansons soient utilisées gratuitement dans le cadre des Jeux olympiques de Paris 2024. Par la même occasion, elles estiment que l’idée qu’Aya Nakamura les interprète durant la cérémonie d’ouverture est « intéressante ».

Chantera ? Chantera pas ? L’hypothèse qu’Aya Nakamura chante du Edith Piaf à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris est désormais relancée, quelques jours après qu’une vive polémique raciste déclenchée par l’extrême droite ait secouée l’artiste, pressentie pour chanter des classiques de La Môme lors de la cérémonie.

« L’Hymne à l’Amour » et « La Vie en Rose » chantées à la cérémonie d’ouverture ?

Selon les ayants droits et héritières d’Edith Piaf, Catherine Glavas et sa sœur Christie Laume, le catalogue de La Môme pourrait bel et bien être chanté durant la cérémonie. Interviewées par Le Parisien mardi 26 mars, elles ont affirmée avoir été contactées par les organisateurs il y a quelques semaines, pour permettre d’utiliser gratuitement deux morceaux de Piaf.

« J’ai reçu une demande des éditions Raoul Breton pour utiliser ‘L’Hymne à l’amour’. J’ai évidemment accepté, c’est tellement magnifique d’ouvrir les JO de Paris avec Édith. Cela m’émeut beaucoup », a déclaré à nos confrères Catherine Glavas. Le comité d’organisation des JO a également contacté les éditions Beuscher pour utiliser « La Vie en rose », a précisé le Parisien.

Une idée « intéressante » selon les héritières de Piaf

Qui chantera les classiques d’Edith Piaf ? Catherine Glavas, 75 ans, ne semble pas avoir eu de nom. Mais selon elle, le choix d’Aya Nakamura est une idée plus que plaisante.

« D’après ce que l’on me dit, c’est Aya Nakamura qui chantera et c’est le président qui l’a choisie. C’est certainement qu’elle a du talent. Elle a aussi beaucoup de succès dans le monde. Mais je ne la connais pas », a-t-elle déclaré.

Catherine Glavas.

De son côté, Christie Laume, 82 ans, a aussi affirmé auprès du Parisien ne pas connaître « Aya ». Mais elle estime : « Je suis très ouverte et je pense que c’est une idée intéressante. » N’en déplaise à l’extrême droite. Par ailleurs, après le déferlement de haine raciste dont Aya Nakamura a fait l’objet ces dernières semaines, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

La pop culture s'écrit au féminin