Live now
Live now
Masquer
aya-nakamura-chantera-pour-la-cereomine-douverture-des-jo-2024-et-le-mepris-contre-elle-redouble
Culture

Aya Nakamura : après la polémique sur sa participation aux JO, Rachida Dati réagit vertement

Subissant un harcèlement raciste et misogyne de la part de l’extrême droite, Aya Nakamura reçoit depuis quelques jours de nombreux soutiens de la part d’artistes. Les politiques aussi sortent doucement du bois, à l’image de la ministre de la Culture, Rachida Dati.

Depuis que la rumeur court qu’Aya Nakamura chantera du Edith Piaf à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris, la chanteuse est la cible d’une vague de haine raciste de la part de l’extrême droite. Peu à peu, les soutiens à l’encontre de la chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde s’accumulent, notamment de la part de membres du gouvernement.

À lire aussi : Aya Nakamura chantera pour la cérémonie d’ouverture des JO 2024, et le mépris contre elle redouble déjà

Après la ministre des Sports et des Jeux Olympiques, Amélie-Oudéa Castéra, qui sur son compte X, a publié : « Peu importe comme on vous aime, chère Aya Nakamura, avec vous », pour ensuite chanter quelques notes du tube « Djadja », la ministre de la Culture Rachida Dati a elle aussi pris la parole.

Ce mardi 12 mars, lors d’une audition au Sénat, elle a mis en garde contre les « prétextes pour s’attaquer à quelqu’un par pur racisme », faisant référence aux nombreuses attaques que subit la chanteuse de la part de personnalités ou groupuscules d’extrême droite. « S’attaquer à une artiste pour ce qu’elle est, est inacceptable, c’est un délit », a poursuivi la ministre.

-Aya Nakamura remercie sa communauté

Outre les quelques soutiens de la part de personnalités politiques, Aya Nakamura peut compter depuis quelques jours sur l’appui de nombreux artistes pour la défendre. Notamment celui du metteur en scène Thomas Jolly, chargé de la cérémonie d’ouverture des JO, qui s’est dit sur ses réseaux « profondément choqué par le racisme dont est victime Aya Nakamura ».

Sans confirmer ni infirmer la participation de la chanteuse aux cérémonies, il promet que ces dernières « s’élèveront contre toute forme de discrimination. » Sur son compte X, Aya Nakamura a de son côté remercié sa communauté « pour le soutien » reçu. Le tout toujours avec une pointe d’humour : « J’ai l’impression de vous avoir fait découvrir Edith Piaf et qu’elle s’est réincarnée en moi. Le reste, qu’ils nous aiment ou pas c’est leurs dos. »


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin