Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Culture

Assassin’s Creed Unity : le trailer officiel !

À l’occasion de l’E3 2014, Ubisoft a dévoilé le trailer officiel du prochain Assassin’s Creed, qui se déroulera à… Paris ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça en jette.

Mise à jour du 11 juin 2014 :

L’E3 vient à peine de commencer que nous croulons déjà sous une tonne de trailers et d’annonces officielles. Et Ubisoft n’a pas été en reste, en dévoilant le nouveau trailer officiel d’Assassin’s Creed Unity ! (Attention, peut contenir des morceaux d’épique.)

On savait déjà que ce nouvel opus allait exploiter le terrain propice aux légendes qu’est la Révolution française, mais ça fait plaisir de voir de nouveaux détails. Les graphismes sont toujours aussi beaux, et la scène de bataille d’une fluidité époustouflante !

Le jeu tant attendu est prévu pour octobre 2014 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Ce qui signifie encore quelques mois à attendre pour explorer la Cité de Paris du XVIIIème siècle à travers les yeux d’Arno, le héros de ce nouvel épisode. À noter que l’on pourra également jouer à quatre.

On regrettera simplement l’éternelle absence de protagoniste féminin… Interrogé à ce sujet, Ubisoft a répondu que des personnages jouables féminins étaient initialement prévus, mais qu’ils avaient été abandonnés « à cause de la quantité de travail supplémentaire qu’ils auraient impliqué ».

Houlà oui, attention, ça se designe pas n’importe comment, une paire de boobs cachée sous une tunique… Encore des efforts à faire, Ubisoft !

Malgré tout, ça va ? Vous allez tenir jusqu’au mois d’octobre ?

Article du 24 mars 2014 :

L’aventure Assassin’s Creed est encore loin d’être terminée : après le quatrième jeu qui se passait chez les pirates, Assassin’s Creed : Black Flag, Ubisoft nous révèle quelques images de leur tout dernier bébé, Assassin’s Creed Unity. Cette fois-ci, comme vous allez le constater, point de Renaissance italienne ou de croisades en Terre sainte… La nouvelle aventure de l’Assassin sera parisienne, ou ne sera pas !

Je ne sais pas vous, mais personnellement je trouve que le graphisme de cette cinématique fait honneur à la cathédrale Notre Dame. L’histoire devant se dérouler cette fois au XVIIIème siècle, pendant la Révolution française (d’où la guillotine sur le parvis), je suis assez curieuse de connaître l’intrigue et de voir ce qu’ils en ont fait…

Quelques images du jeu se sont par ailleurs retrouvées sur le Net ; vous pouvez les voir chez Kotaku.

Bon, l’impatience vous ronge, ou bien ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

16
Avatar de Captain_Billie
16 juin 2014 à 13h06
Captain_Billie
Dommage voici un jeu que je ne jouerais pas :s pourtant le trailer donne envie.
Mais si je ne peux pas jouer un perso féminin, je fini jamais le jeu ... je vais donc m'abstenir
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Netflix
Culture

Sous la Seine : Stephen King a un avis très tranché sur le succès de Netflix

Source : Tuomas Vihavainen
Musique

Qui est Joalin, future icône de la scandipop ?

Source : Aleksandr Kichigin
Daronne

Soirée pyjama : 3 films feelgood à regarder avec les enfants ce week-end sur Netflix

Source : Netflix
Culture

Alors qu’il cartonne sur Netflix, ce film est accusé de plagiat

Source : HBO
Séries

Mare of Easttown : la géniale série avec Kate Winslet pourrait revenir pour une saison 2

Source : Apple TV+
Séries

Une star française débarque dans la saison 4 de The Morning Show

Becoming_Karl_lagerfeld_Disney+_série
Culture

Disney + : cette série bat des records d’audience depuis sa sortie

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-10T115946.237
Culture

Ce film français Netflix qualifié de naufrage par les critiques est pourtant n° 1 dans 85 pays

3
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-10T101610.392
Culture

Dune 2 : Pourquoi Timothée Chalamet et Florence Pugh ont-ils été séparés sur le tournage ?

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-06T143128.501
Culture

Bons films, mais pères déplorables : voici les pires darons de fiction

13

La pop culture s'écrit au féminin