Pourquoi le confinement est LOIN de tuer les applis de rencontre

Records de swipes, nouvelles fonctionnalités, rencontres FaceTime... Viens découvrir comment les applis de rencontre et leurs utilisateurs s'adaptent au confinement !

Pourquoi le confinement est LOIN de tuer les applis de rencontre

Si tu es une adepte du swipe frénétique, l’annonce du confinement a dû être difficile à encaisser. Ou peut-être, au contraire, que les récents événements ont augmenté ton utilisation des applis de rencontre !

Cette madmoiZelle raconte ainsi comment la situation actuelle l’a réconciliée avec Tinder : mal à l’aise avec l’idée de rencontrer des inconnus, elle adore cependant flirter avec ses matches, et dispose d’une excuse imparable pour ne pas aller boire des coups avec eux !

Au final, il semblerait que, loin de faire tomber les applis de rencontre dans les limbes de l’oubli, le confinement ait pour effet de faire exploser le nombre de swipes ! (une façon comme une autre de gérer ses frustrations sexuelles et de préparer l’après, me diras-tu)

L’utilisation des applis de rencontre explose pendant le confinement

La reine des applis – j’ai nommé Tinder – a dévoilé dans un communiqué de presse des chiffres impressionnants : l’appli a enregistré son record absolu de swipes dimanche 29 mars, avec un total de 3 milliards pour la journée.

En France, les conversations quotidiennes sur Tinder ont augmenté de 23% en moyenne depuis le début du confinement.

D’autres plateformes de rencontres enregistrent également une hausse de fréquentation. Selon Les Numériques, Happn a enregistré une baisse de son utilisation au moment des annonces du gouvernement, mais ça n’a pas duré ! Le PDG de l’entreprise Didier Rappaport rapporte :

« Une fois « l’état de choc » passé, la vie reprend ses droits et chacun cherche à vivre le mieux possible la situation. »

Depuis, la fréquentation est à la hausse par rapport à d’habitude.

Pour surmonter le confinement, les applis de rencontre offrent de nouvelles fonctionnalités

Alors que tu dois rester chez toi, tu t’es peut-être demandé quel était l’intérêt d’utiliser des applis de « rencontre » en ce moment… Eh bien figure-toi que pour surmonter cette difficulté, les applis ont mis en place des stratégies !

Plusieurs d’entre elles ont ainsi étendu leurs fonctionnalités. Tinder a par exemple rendu gratuite sa fonction « Passeport », qui permet de parler à des personnes partout dans le monde.

Même mesure chez Grindr, la plus grosse application de rencontres gays.

Selon Libération, Happn, l’appli qui promet de « retrouver qui vous croisez », a élargi son rayon de recherche de 250 mètres à… 90 kilomètres.

Effectivement, avec 250 mètres, difficile d’échanger avec de nouvelles personnes une fois que tu as fait le tour de tes voisins d’immeuble. Citée dans Libération, l’entreprise fait également part de sa volonté d’aider les gens à se sentir moins seuls :

« Cette fonctionnalité peut permettre aux utilisateurs de croiser plus de personnes et de ne pas être seuls en cette période un peu étrange. »

Pendant le confinement, de nouvelles manière d’utiliser les applis de rencontre !

Comme la notion de « rencontre » est mise à mal en ce moment, une utilisation différente des applis de rencontre émerge.

Ainsi, les références au confinement explosent. Entre blagues et avertissements, Libération en a relevé certaines sur Tinder :

« Cherche rouleau de PQ. »

« Ici pour faire connaissance avant d’aller pouvoir à nouveau boire un verre. »

« Pas de plan pendant le confinement. »

Des messages pour la plupart sympas, selon Tinder, qui a enregistré une augmentation de 10% à 30% de termes bienveillants dans les bios de ses membres.

Autre nouveauté : puisqu’il est interdit de se rencontrer physiquement, des utilisateurs ont recours à des rendez-vous en ligne ! Selon Libération,  54% des utilisateurs de Happn envisagent cette option.

Les applis de rencontre réaffirment l’importance des mesures de prévention

Cependant, pas sûr que tout le monde ait bien compris que le confinement interdisait certaines utilisations des applis de rencontre…

Jean, interrogé par Libération, estime que sortir et « aller chez l’un ou chez l’autre » sont des possibilités qui ne sont pas à exclure.

Thibaud, lui, évoque des « plans » pour contourner les règles du confinement et, par exemple, retrouver des dates en prétextant une sortie sportive.

Des comportements qui ne respectent pas les mesures de lutte contre le coronavirus et que n’encouragent pas les applis de rencontre, au contraire.

Plusieurs d’entre elles ont affiché des messages de prévention sur leur plateforme. Tinder a ainsi demandé à ses utilisateurs de ne pas accepter de date physique jusqu’à nouvel ordre.

Et toi utilises-tu des applis de rencontre pendant le confinement ? Qu’est-ce qui a changé par rapport à d’habitude ? Viens tout me dire dans les commentaires !

Survis au confinement à cause du coronavirus (Covid 19)

Face à la pandémie de coronavirus (Covid 19), une seule chose à faire : reste chez toi !

madmoiZelle t’accompagne pendant le confinement avec une liste d’articles à retrouver juste ici. Tu peux aussi nous suivre sur Instagram et sur YouTube : nos chaînes Let it Glow et Big Up n’attendent que de te remonter le moral !

Afin de soutenir le magazine tout en te divertissant, passe par ce lien pour tester gratuitement Amazon Prime Video (et son gros catalogue de super films, séries, documentaires…) pendant 30 jours.

Tu peux aussi profiter de l’appli de sport à la maison FizzUp avec un code promo madmoiZelle disponible ici.

Et enfin, la box madmoiZelle d’avril, créée par Mélody, a un thème parfait : le DIY ! Commande-la ici !

Bon courage ♥

À lire aussi : Découvre cette histoire d’amour trop mims en plein confinement

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!