Les trucs les plus drôles entendus à travers les murs de tes voisins

Des pets, des engueulades, du sexe, mais pas seulement... Des internautes racontent ce qu'ils ont entendu de plus drôle chez leurs voisins à travers leurs murs beaucoup trop fins !

Les trucs les plus drôles entendus à travers les murs de tes voisins

J’ai toujours vécu en appartement, et j’ai expérimenté pendant 3 ans et demi la vie dans un 19 mètres carrés dans une résidence étudiante.

J’entendais systématiquement le réveil et le vibreur de ma voisine, et quand mon chéri venait à la maison, je décidais consciemment de m’en foutre que toute la résidence m’entende copuler, plutôt que d’essayer d’orgasmer en silence.

J’aurais tant de choses à dire sur mes relations avec mes voisins à travers les années, mais je préfère te partager les pépites qui répondent à la question Reddit :

Pour celles et ceux qui ont des murs fins, qu’est-ce que vous avez entendu depuis votre appartement ?

Entendre ses voisins à travers les murs

Beaucoup de sexe, de pets, et de présomption d’appartement hanté, tu t’en doutes.

Entendre ses voisins à travers les murs : les anecdotes sexuelles

Mais dans la catégorie sexe, j’affectionne ces deux anecdotes en particulier :

« Mon ancienne voisine était cam girl, je pouvais entendre absolument tout ce qu’elle disait lors de chacune de ses sessions pendant au moins 4 mois. J’ai presque retenu le nom de ses clients. »

« Mon voisin en plein sexe au téléphone qui parle avec la voix de Christian Bale dans Batman… »

Entendre ses voisins à travers les murs : les voisins soudés

En lisant les réponses à cette question reddit, je me suis rendu compte qu’il était possible d’aimer sincèrement ses voisins et de partager des choses drôles et positives avec eux !

Voici mes deux anecdotes préférées de voisins soudés :

« J’entends quand mes voisins passent l’aspirateur. Du coup, tout mon immeuble finit par passer l’aspirateur en même temps.

J’entends mon voisin du dessus le faire et je me dis « Oh, je devrais passer l’aspirateur ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait, et il y a déjà du bruit ! ».

Puis c’est au tour de mon voisin du dessous et de mon voisin de gauche de s’y mettre. C’est vraiment drôle.

Mon voisin de droite ne passe pas l’aspirateur avec nous, mais il chante de l’opéra quand il fait la vaisselle. »

« J’ai eu les mêmes voisins pendant 4 ans. Parfois nous cuisinions en même temps, et criions « ça manque un peu de sel ! » ou n’importe quoi d’autre à travers le mur qui séparait nos cuisines.

Mais le mieux c’était de crier « à tes souhaits ! » en réponse à un gros éternuement.

Je leur avais donné ma clé en partant en vacances pour qu’ils arrosent mes plantes et prennent mon courrier. Parfois ils remplissaient le frigo avec du pain, du lait, et une bouteille de bière pour mon retour.

Quand ma mère est morte, ils m’ont offert des fleurs. C’était de super voisins, ils me manquent. »

Entendre ses voisins à travers les murs : l’histoire d’horreur

Je me souviens qu’un ami avait vécu un enfer avec sa voisine du dessus qui le harcelait, lui faisait peur dans la cage d’escalier, et dont tous les meubles glissaient et tremblaient dans un gros vacarme en pleine nuit…

Cette anecdote est un poil similaire (en moins grave et moins glauque), mais elle se termine d’une façon cocasse :

« Il y a des années j’avais un voisin qui vivait au-dessus de chez moi. À deux heures du matin, toutes les nuits, j’entendais quelque chose courir dans tout l’appartement.

J’avais noté trois choses : la course était vraiment rapide, les foulées petites, et ça ne déviait jamais de son chemin.

Un jour j’ai croisé mon voisin dehors et je lui ai demandé comment il pouvait avoir autant d’énergie à 2h du matin. Ce à quoi il m’a répondu qu’il bossait de nuit depuis 15 jours et quittait son appartement à minuit.

Le soir-même, je l’ai vu partir de chez lui, et j’ai attendu 2 heures. À exactement 2h du matin, j’ai entendu ce qui ressemblait à 2 pieds taper le sol de sa chambre, puis le marathon recommencer.

Quelques semaines plus tard, je l’ai recroisé et lui ai dit ce que j’entendais. Et il m’a répondu : « C’est bizarre, personne n’a mes clés, il n’y a que moi et mon lapin ici. ».

J’étais vraiment effrayé à l’idée qu’un fantôme ou un meurtrier qui vit dans le grenier soit la cause du bruit, mais maintenant que je sais que c’est un lapin, c’est plutôt mignon ! »

Entendre ses voisins à travers les murs : inventer la vie de ses voisins

Quand j’étais petite, j’avais un voisin chelou et dégueu que je suspectais d’être un tueur en série. Et figure-toi qu’il est toujours mon voisin, et toujours chelou et dégueu.

Cet internaute raconte ce que ses voisins ont fantasmé sur sa vie et c’est plutôt drôle :

« J’ai déménagé loin de chez moi, donc j’ai une plaque d’immatriculation différente de tout le monde dans la résidence.

Il y a quelques semaines j’ai entendu mon voisin du dessus bourré raconter à sa femme ce qu’il soupçonne de moi. Il est convaincu que je suis en fuite pour avoir fait quelque chose… Je suis juste étudiant lol… »

Entendre ses voisins à travers les murs : sauver la vie de son voisin

Parfois avoir des murs fins n’est pas qu’une plaie, surtout quand ça sauve la vie de quelqu’un. Ce sera l’anecdote de super-héros du quotidien, pour finir cette compilation :

« Quand j’étais étudiant, je vivais dans un appartement miteux à côté de l’école, qui était principalement occupé par d’autres étudiants.

En allant en cours un jour, j’ai réalisé que j’avais oublié un bouquin donc j’ai fait demi-tour en vitesse pour aller le chercher.

En montant les escaliers (qui partagent un mur avec l’escalier de l’appartement d’à-côté), j’aurais juré entendre quelqu’un crier, mais j’ai ignoré et couru dans ma chambre pour prendre le livre.

En redescendant les escaliers, j’ai de nouveau entendu crié, et me suis arrêté pour écouter. J’ai alors entendu un gémissement peu intelligible, et les mots « à l’aide » provenant de l’escalier derrière la porte. J’ai essayé de rentrer mais la porte était fermée.

J’ai complètement oublié les cours et j’ai couru dans le bureau des responsables de la résidence en espérant que quelqu’un soit là, et grâce au ciel une femme y était.

Après plusieurs explications, elle a pris son pass et ouvert la porte, derrière laquelle il y avait mon pauvre voisin allongé au sol qui avait l’air d’être tombé.

J’ai appelé une ambulance, et j’ai appris plus tard qu’il était tombé dans les escaliers après avoir fait un léger coma diabétique.

Je suis heureux d’avoir oublié mon livre, parce que ce gars aurait pu mourir en bas des marches la tête contre le tapis. »

Tu auras remarqué que je t’ai épargné les anecdotes de pets, de disputes de couple, et de voisin constipé qui pousse aux toilettes… Mais si tu lis bien l’anglais, tu peux aller les lire sur Reddit !

Maintenant je n’ai qu’une hâte, entendre tes propres anecdotes ! Quelles sont les choses les plus bizarres ou drôles que tu aies entendues à travers tes murs ?!

À lire aussi : Des couples racontent leurs petites manies cachées

Commentaires

PotPourri

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!