Live now
Live now
Masquer
manie-bizarre-couple
Témoignages

Des couples racontent leurs petites manies cachées

21 juin 2019 1
Tu es là quand il mange ses croûtes, il te regarde quand tu sens tes slips… C’est beau, l’intimité.

Être en couple réserve bien des surprises.

Un jour ou l’autre, au détour d’un poil de cul sur la cuvette, la personne qu’on croyait descendue du ciel se révèle n’être qu’un Moldu…

Le couple, révélateur de talents

Quand tu passes ta vie avec un « significant other », tu découvres petit à petit les facettes les plus sombres de sa personnalité.

Il mange de la cancoillote le matin, met parfois les mêmes chaussettes deux jours de suite, elle a l’air bien trop absorbée par les Marseillais pour ne regarder qu’«au second degré », et bien d’autres infos compromettantes que la vie de couple finit toujours par dévoiler…

Sur le forum Reddit, des amoureux ont partagé sans vergogne la liste des trucs imbéciles masis marrants que fait leur chéri·e.

Comme quoi tu te crois tranquille chez toi à coller tes crottes de nez sous la table dans un cocon d’amour et BAM ! L’autre balance tout sur Internet.

Regarder fixement la fenêtre

Ainsi, des meufs ont déballé que leurs mecs avait l’habitude de fixer le dehors tels des bergers allemands aux aguets :

« Dès qu’il rentre dans une pièce avec une fenêtre, il se plante devant, avec ses mains sur les hanches et il regarde juste dehors en continuant la conversation qu’on est en train d’avoir.

Il le fait de manière totalement inconsciente et quand il voit que je le regarde en souriant, il est tout gêné et perturbé. »

Je visualise tout à fait la pose Peter Pan. C’est ça de se caser avec des gens vigilants en toute circonstance.

Parler dans son sommeil

MA PASSION, les gens qui tchatchent alors qu’ils dorment, sujet qui a d’ailleurs aussi fait l’objet d’un thread sur Reddit.

Je trouve qu’il n’y a rien de plus drôle au monde que quelqu’un qui baragouine des non-sens en pleine nuit, ou mieux, se prend ultra au sérieux alors que ben… Détends-toi, c’est juste un rêve un peu intense mec.

« Mon copain parle beaucoup dans son sommeil. Un jour, je l’ai vu trembler et je lui ai demandé si ça allait.

Il a dit « Attends », avec un doigt en l’air. Je suis restée assise là 5 minutes à attendre sa réponse avant de réaliser qu’il dormait. »

Ce genre de moment est si précieux.

Chanter comme un imbécile

Mon ex n’osait pas me dire que je chantais mal. À la place, il me disait « Tu n’as pas encore trouvé ta voix ».

La vie de couple est en effet ponctuée de concerts à domicile de plus ou moins grande qualité, comme le raconte cette utilisatrice du forum :

« Il invente plein de chansons différentes qui ont pour sujet moi qui pète et je trouve toujours ça hilarant, après 11 ans de relation. »

C’est mignon en vrai.

Avoir la manie de ne jamais s’assoir

Partager sa vie intime avec un autre individu permet de l’observer dans ses manies les plus chelous, à l’instar de ce mari qui ne s’assoit jamais :

« À moins qu’il y soit contraint, il ne s’assoit jamais sur une chaise. Il mange debout, il étudie et lit par terre, accroupi, en s’étirant ou en se déplaçant.

Ça lui donne un air idiot mais je l’aime d’être aussi bizarre. »

L’utilisatrice explique qu’en plus d’être légèrement hyper-actif, son cher et tendre a été traumatisé par l’école d’osthéopathie qui lui a enseigné que s’assoir pouvait avoir de graves conséquences sur la santé.

Ça doit pas être évident de se faire un resto ou un ciné.

S’habiller n’importe comment à la maison

Partager le quotidien, c’est aussi se régaler les yeux de tenues domestiques élégantes, portée avec nonchalance.

« Mon chéri remonte son pantalon de pyjama (pardon, son pantalon de maison, parce qu’il ne va pas au lit avec…) jusqu’à ses aisselles, sans T-shirt, il se recroqueville et pince les lèvres comme s’il n’avait pas dents.

Ensuite, il dit « C’est comme ça que je serais dans 20 ans, tu ferais mieux de t’habituer. »».

Perso, j’ai fait mon coming out de sarouel à mon date il y a deux jours. Ça s’est bien passé.

Faire la voix des animaux

La sécurité du couple permet enfin de laisser s’exprimer l’artiste qui sommeille en chacun de nous :

« Il fait les voix des objets ou des animaux et c’est exactement la voix que tu aurais imaginé pour eux. J’ai du lui demander d’arrêter plusieurs fois parce que je n’arrivais plus à respirer tellement je riais. »

Et toi, quelle est la chose stupide mais drôle que fait l’élu·e de ton cœur ? 

À lire aussi : Mes 11 conseils pour être heureuse en couple

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires
1

Avatar de PancakeBleu
22 juin 2019 à 17h25
PancakeBleu
On mange des pizzas au petit dej et y a rien de mieux
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Témoignages

lelo-lily3-saint-valentin-selfcare (1)
Lifestyle

Changer les codes de la Saint-Valentin ? Mélodie, 23 ans, m’a donné sa vision du 14 février

Oscar Staerman

04 fév 2023

Ivan Samkov / Pexels
Témoignages

Charlotte, 34 ans : « J’ai arrêté d’associer amour et couple »

Aïda Djoupa

03 fév 2023

1
Daria Pimkina / Unsplash
Règlement de comptes

Lina, 1 863 € par mois : « Par rapport aux gens de mon âge, je me considère dans la moyenne très haute »

Photographie prise par Madmoizelle
Témoignages

De 15 à 75 ans, des manifestantes racontent pourquoi elles se mobilisent contre la réforme des retraites

Aïda Djoupa

01 fév 2023

3
cocktail sans alcool
Témoignages

J’ai fait le Dry january et après un mois, mon foie peut faire revenir l’être aimé

Aïda Djoupa

29 jan 2023

17
photo personnelle de la témoignante
Témoignages

En tant que gitane, je cherche ma place dans la lutte antiraciste

Aïda Djoupa

28 jan 2023

19
Celib_Eden_V
Témoignages

Eden, 25 ans : « Quand je parle de polyamour, les gens sont refroidis »

Aïda Djoupa

27 jan 2023

1
zino de groot
Règlement de comptes

Assia, 2 318 € par mois : « Je ne comprends pas pourquoi je suis toujours dans le rouge »

Aïda Djoupa

26 jan 2023

22
Kinga Cichewicz / Unsplash
Témoignages

J’ai un trouble dissociatif de l’identité et je mène plusieurs vies, en toute autonomie

Aïda Djoupa

25 jan 2023

10
SEGP
Témoignages

« Je croyais que j’avais des besoins sexuels énormes » : le tabou du syndrome d’excitation génitale permanente

Aïda Djoupa

24 jan 2023

4

Témoignages