Live now
Live now
Masquer
Jeune fille sur son smartphone
Société

50% des jeunes recevant une dick pic non sollicitée ne la signalent pas : le cyberconsentement, prochain horizon à déblayer

Des dickpics non sollicitées envoyées à des mineures par des adultes, des signalements inutiles… En Angleterre, comme ailleurs, le cyberconsentement est encore loin d’être acquis.

Selon une étude rapportée par The Guardian, en Angleterre, une fille sur quatre aurait reçu des contenus d’ordre sexuel sur les réseaux sociaux « sans les avoir sollicités ». C’est notamment le cas des dick pics, envoyées sans consentement…

On a beau dénoncer ces pines impromptues avec plus ou moins de sérieux sur des comptes Instagram qui accumulent les likes, ces contenus non sollicités sont censés tomber sous le coup de la loi. Mais, faute de bonnes politiques de modération, l’étude montre que les jeunes qui les reçoivent ne les signalent même plus.

Il faut dire que rare sont les harceleurs en ligne punis par les réseaux sociaux, trop occupés à censurer les tétons et les personnes queer…

« Je ne pense pas que le signalement fonctionne »

L’étude, menée par des chercheurs des universités de College London et du Kent sur 480 Britanniques de 12 à 18 ans montre plusieurs choses alarmantes.

  • Les contenus sexuels reçus par les jeunes filles sont majoritairement envoyés par des hommes adultes, qui parfois mentent sur leur âge et leur identité
  • « 50% des ados ayant reçu des images sexuellement explicites non sollicitées via des applications de réseaux déclarent ne pas avoir signalé ces infractions »
  •  Quand ils et elles reçoivent ce type de contenus, 25% seulement des jeunes Britanniques interrogés en parlent à leurs amis, 5% à leurs parents et 2% à leur établissement scolaire.
Deux enfants sur un smartphone

En gros, non seulement les pédocriminels sévissent à grande échelle sur les réseaux sociaux, mais en plus, faute de soutien et de solutions efficaces, les jeunes touchés peinent à demander de l’aide.

L’étude montre également qu’en l’absence de vérification d’identité face à l’inefficacité des fonctions de signalement, les jeunes seraient plus susceptibles de bloquer les harceleurs plutôt que de les signaler.

D’ailleurs, quand on leur demande pourquoi ils ne le font pas, un tiers des jeunes sondés répondent : « Je ne pense pas que le signalement fonctionne. »

Si seulement les géants du Web comme Facebook bannissaient de leurs espaces les harceleurs et les pédocriminels avec autant d’efficacité qu’ils ne tej injustement certains militants féministes ou LGBTQIA+…

Et en France ?

En France, en moyenne, selon l’Ifop, 42% des femmes qui utilisent des sites ou applis de rencontres y ont déjà reçu une dick pic, et les chiffres montent à 63% lorsque ces femmes sont plus jeunes (entre 18 et 24 ans).

Pourtant, dans l’Hexagone, envoyer une photo de son pénis sans consentement, cest un acte considéré comme de l’exhibitionnisme et c’est passible d’un an d’emprisonnement, et jusqu’à 15 000 euros d’amende. Et quand la victime est mineure, cela peut aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Ça, c’est en théorie. Parce qu’en pratique, à en croire les témoignages qui s’accumulent sur les comptes Instagram consacrés à dénoncer ces actes, la loi est loin d’être connue et encore moins appliquée…

Sachant pertinemment qu’ils ne risquent pas grand-chose, une tonne de harceleurs continuent d’envoyer des contenus sexuels non sollicités à tour de bras, parfois même avec amusement et provoc.

Parfois, un rappel à la loi, avec un faux message automatique envoyé en réponse à une photo non sollicitée, suffit (histoire de donner des sueurs froides à ceux qui ne comprennent pas ce qu’est le consentement).

Mais on aurait grand besoin de plus de sensibilisation sur le sujet, de modération plus efficace et plus ciblée et surtout, que la loi soit appliquée plus sérieusement (ou tout court, d’ailleurs) pour protéger les internautes, surtout les plus jeunes…

Point consentement

Pour rappel, l’envoi de nudes, de sextos et de contenus à caractère sexuel doit se faire avec la consentement clair du ou de la destinataire. En cas de doute, on demande !

À lire aussi : Voici la MEILLEURE idée pour répondre aux dick pics

Crédits photos : Katerina Holmes et Monstera (Pexels)

Les Commentaires
2

Avatar de Mayushi
9 décembre 2021 à 15h51
Mayushi
@Camility Jane Le mieux c'est de signaler aux deux sachant qu'un signalement à Facebook/Snap ou autre pour une dick pic ne finira jamais chez les autorités sauf si la photo est potentiellement celle d'une personne mineure. Ou que la personne qui reçoit l'image se soit signalée comme mineure sur l'application, car on l'oublie souvent mais beaucoup de 13-17 ans mentent sur leur âge sur les réseaux ce qui rend impossible le signalement automatique de la part des plateformes aux autorités. (Exception si la victime mentionne dans la conversation avoir moins de 18 ans ou qu'après analyse visuelle (photos / vidéos etc.) la victime fasse très jeune "à l'oeil".)
Aucune loi internationale ne force les plateformes à signaler de manière proactive crimes et délits aux autorités, oui même les crimes. Donc les dick pics c'est vraiment le cadet de leurs soucis.
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Société

Actualités
manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac

Face à la répression violente en Iran, que peut-on faire pour aider les Iraniennes ?

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Psychologie
Megan Thee Stallion a ouvert un site pour la prise en charge de la santé mentale

Megan Thee Stallion crée un site pour une meilleure prise en charge de la santé mentale

Anthony Vincent

27 sep 2022

Actualités
giorgia meloni grazie italia – euronews

Italie : le parti post-fasciste de Giorgia Meloni remporte les législatives

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

2
Actu mondiale
Todd Cravens / Unsplash

Autour de New York, les baleines reviennent après des décennies de travail de préservation

Aïda Djoupa

27 sep 2022

Daronne
[Site web] Visuel horizontal Édito

935 millions pour revaloriser l’enseignement : mesures engagées ou simple effet d’annonce ?

Chloé Genovesi

27 sep 2022

Société
20210819_julienbayou_greenbow wikimedia commons

Après sa démission, Julien Bayou se défend en dénonçant une instrumentalisation des violences sexistes et sexuelles

Maëlle Le Corre

26 sep 2022

Développement personnel
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

21
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

La société s'écrit au féminin