3 émissions de téléréalité intéressantes à mater sur Netflix

Sur Netflix, il n'y a pas que des films et séries. Il existe également des téléréalité moins bruyantes que sur W9, aux concepts édifiants...

3 émissions de téléréalité intéressantes à mater sur Netflix

Tu le sais si tu lis souvent mes colonnes, j’aime autant le cinéma d’auteur que la téléréalité, et je ne m’en cache pas.

Ainsi, je consomme quotidiennement Les Marseillais, pour des raisons que j’énumère dans plusieurs articles et je suis attentive aux contenus qui arrivent régulièrement sur les plateformes de streaming diverses.

Sur Netflix, notamment, certains programmes m’ont plutôt séduite, pour des raisons très différentes.

En voilà 3 qui devraient t’occuper pendant le confinement !

The Circle, moins flippante qu’elle en a l’air

Il y a quelques mois, le programme The Circle a fait son apparition sur Netflix. Une émission aux airs de Black Mirror dont le concept est simple :

4 candidats et 4 candidates sont installées, chacun et chacune dans leur propre petit appartement tout équipé.

Ils et elles n’en sortiront plus jusqu’à leur élimination, et ne communiqueront pas avec l’extérieur.

Le seul lien se fait entre les joueurs et joueuses, via The Circle, un outil speech-to-text qui transforme en messages écrits les propos prononcés à voix haute.

Et comme personne ne se voit en face-à-face… certains et certaines ne jouent pas du tout franc-jeu ! Il y a des catfish, des gens qui font semblant d’être quelqu’un d’autre.

Au fil du jeu, il est possible de diversifier ses photos de profil, de poster des statuts et de discuter en groupe ou en conversation privée.

The Circle propose aux joueurs et joueuses de petites activités pour apprendre à se connaître, mais aussi et surtout un outil de classement des profils.

Un jour sur deux, tout le monde doit classer les autres, de son préféré à son moins préféré.

Les deux ayant eu le plus de succès deviendront, pour un temps, les influencers de The Circle… et devront décider qui éliminer.

Ensuite, la personne éliminée rend visite à UNE personne en face à face avant de partir, et laisse un message vidéo à tout le monde.

L’occasion de découvrir qui est authentique… et qui est un catfish.

La version française vient d’arriver sur Netflix. Je n’ai donc pas encore eu le temps de la consommer mais si est elle à l’image de l’américaine, la surprise devrait être bonne.

Car malgré ses airs communs avec la série Black Mirror, le programme est en fait semé de bonnes intentions, et ses candidats sont globalement tous bienveillants.

J’ai personnellement hâte de binger ce programme dès aujourd’hui.

Terrace House, la téléréalité japonaise fascinante

Terrace House raconte l’histoire de six personnes, trois filles et trois garçons, généralement âgés de 20 à 25 ans (parfois un peu plus), qui emménagent ensemble dans une superbe maison.

Ils ne se connaissent pas au début de l’émission et ils sont tous célibataires.

Contrairement à Secret Story en France par exemple, les habitants continuent à vivre leurs vies. Ils vont au boulot, à la fac, ils vont voir leurs ami•es et leur parlent de leurs petits coups de cœur à l’intérieur de la maison…

En clair, c’est comme si vous emménagiez dans une coloc’ avec des gens que vous ne connaissez pas, sauf qu’il y a des caméras partout et une équipe de tournage qui vous suit dans votre vie de tous les jours.

À noter aussi que les séquences de vie sont entrecoupées de phases de commentaires : un crew, formé d’animateurs et d’animatrices aux caractères très variés, s’amuse à rebondir sur les actions des différent•es protagonistes, quitte à être un peu bitchy.

Terrace House, c’est édifiant car ça met le doigt sur les différences fondamentales de séduction qu’il existe entre la France et le Japon. Car le objectif premier reste de se pécho.

Ici, dans nos téléréalités, ça hurle, ça s’embrouille pour rien, et ça se roule des pelles à tire-larigot.

Mais le Japon est davantage régit par la pudeur et la drague ne passe pas par les mêmes codes.

Aussi, c’est assez intéressant de voir des relations naître d’une tout autre manière que sur W9.

Je te conseille de jeter un œil à Terrace House, sur Netflix.

Next in Fashion, la MEILLEURE ÉMISSION SUR LA MODE

Avant même d’expliciter son concept, l’émission Next in Fashion m’a conquise grâce à ses présentateurs : Tan France, le meilleur gars AU MONDE qui officie dans Queer Eye, mon programme préféré et le seul de dev perso que je supporte, et Alexa Chung, une mannequin anglaise au sens aigu du style.

Le concept de Next in Fashion ? 18 stylistes professionnels qui ont taffé avec les plus grands noms du show biz, comme Beyoncé, s’affrontent sur des épreuves aux thèmes différents : le costume, le streetwear, la haute-couture etc. 

À la clé, une somme de 250 000€$ et une plus grande notoriété. 

Et c’est précisément ce que j’ai aimé dans ce programme : il met en avant des stylistes et couturiers ultra-talentueux qui avaient toujours travaillé dans l’ombre des stars qu’ils habillaient, pour des concerts par exemple.

Aujourd’hui, ce sont eux qui sont sur le devant de la scène, et je trouve que c’est largement mérité étant donné les merveilles qu’ils façonnent.

Au terme de chaque épisode bien sûr, un binôme est éliminé, et un autre est choisi comme ayant été le « coup de cœur » des spécialistes qui viennent juger les tenues.

C’est un programme passionnant et très créatif, qui plonge dans les coulisses de la conception des tendances.

Voilà douce lectrice, pour ce petit tour d’horizon des meilleures téléréalités de Netflix d’après moi.

Quelles sont les tiennes ? N’hésite pas à venir les partager en commentaires !

À lire aussi : Quel acolyte de héros Disney es-tu ? Fais ce test pour le savoir !

Commentaires

pi.cassoux

@Terpsichore. c’est vrai que dans la version américaine ils sont plus bienveillants. En France la première à partir qui fait un scandale a l’autre personne qu’elle visite je trouve ça moyen, et il y a beaucoup de gros mots. Mais au fil des épisodes ils sont tous un peu plus attachants et on est loin des clowns qu’on voit dans nos télé-réalités habituelles (franchement les gens qui braillent tout le temps comme dans les marseillais etc ça m’insupporte). J’ai vu la version brésilienne aussi et j’ai moins accroché mais j’avoue ne pas y avoir vraiment donné sa chance dès le début (barrière de la langue? J’ai l’habitude de voir beaucoup de choses en vo donc d’entendre des langues que je ne comprends pas, mais jamais de portugais)

Sinon il y a aussi l’emission (Je ne sais plus le nom) sur les décorateurs d'intérieur qui doivent retaper des lieux et dont le gagnant a un gros job à la clef qui lui permet de faire un énorme pas en avant pour sa carrière. J’ai trouvé ça vraiment bien, on voit des esprits et des influences différentes chez chaque candidat, un peu comme dans glow up et next in fashion. Et j’avoue avoir hâte de tomber sur de nouvelles émissions du genre car on découvre des choses hyper intéressantes, on voit les gens se donner pour la reconnaissance de leur art, et puis quand un est éliminé on se dit pas « oh merde il était drôle lui », on est désolé de pas de le voir plus reconnu pour son travail et sa passion, on est beaucoup plus imprégné dans le truc.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!