Pourquoi Netflix retire le suicide d’Hannah de 13 Reasons Why

La série 13 Reasons Why fait beaucoup parler d'elle depuis hier, et ça n'a rien à voir avec la sortie imminente de sa saison 3. Non, deux ans après sa diffusion, c'est une scène de la saison 1 qui revient sur le tapis.

Pourquoi Netflix retire le suicide d’Hannah de 13 Reasons Why

Série touchante et poignante sur les peines adolescentes, 13 Reasons Why n’a pas rechigné à porter à l’écran des scènes explicites de viols et suicides, s’appuyant sur l’idée qu’il faut parfois « montrer pour mieux dénoncer ».

Pourtant, deux ans après sa diffusion, Netflix a décidé de retoucher la scène de la saison 1, où Hannah Baker (Katherine Langford) s’ôte la vie.

Le suicide d’Hannah supprimé de 13 Reasons Why

Beaucoup de jeunes nous ont dit que 13 Reasons Why leur a permis de commencer à parler de sujets difficiles comme la dépression et le suicide, et de chercher à se faire aider — parfois pour la première fois.

Alors que nous nous apprêtons à sortir la saison 3 plus tard cet été, nous avons été attentifs au débat qui continue d’entourer la série.

Sur les conseils de professionnels du milieu médical, comme le Dr. Christine Moutier, cheffe de clinique à la Fondation Américaine de Prévention du Suicide, nous avons décidé, avec le créateur Brian Yorkey et les producteurs, de modifier la scène dans laquelle Hannah s’ôte la vie dans la saison 1.

Dans sa version originale, la scène de trois minutes montrait Hannah, défaite face au miroir de sa salle de bains, puis s’asseyant dans sa baignoire avant de s’ouvrir les veines avec une lame de rasoir.

Sans autre bruit que la voix-off de Dylan Minette narrant les faits, la scène continue, exposant la jeune femme grimaçant de douleur. Les minutes passent, sa respiration ralentit tandis que l’eau du bain vire au rouge.

Cette scène, très difficile, se termine avec la mère d’Hannah découvrant le corps sans vie de sa fille.

De ces trois minutes, la scène retouchée n’a gardé que quelques secondes : un plan d’Hannah fixant son reflet dans le miroir, puis un autre de ses parents, accablés.

Plus de rasoir, ni de description explicite, mais un sous-entendu qui laisse peu de place au doute sur les évènements qui ont eu lieu.

Pourquoi une scène de suicide si explicite dans 13 Reasons Why ?

Dès sa diffusion, le suicide d’Hannah a provoqué l’indignation de beaucoup de spectateurs, certains accusant la série de faire l’apologie d’un acte si tragique.

D’autres ont acclamé 13 Reasons Why, remerciant les producteurs et scénaristes de s’attaquer à un sujet tabou et de faire de la prévention.

Dans un communiqué, Brian Yorkey a expliqué le choix de l’équipe de tourner une scène si explicite, tout comme les raisons qui, aujourd’hui, l’ont poussé à revenir sur cette décision :

« En transformant 13 Reasons Why en série télé, nous espérions raconter une histoire qui pourrait aider de jeunes spectateurs à se sentir vus et entendus, et encourager tous les spectateurs à faire preuve de plus d’empathie, tout comme l’avait fait le livre avant nous.

En faisant le choix artistique de montrer la terrible et douloureuse réalité de suicide de façon aussi explicite dans la saison 1, nous voulions raconter la vérité sur l’horreur d’un tel acte, et faire en sorte que personne ne souhaiterait le reproduire.

Mais alors que nous nous apprêtons à lancer la saison 3, nous avons entendu les inquiétudes du Dr. Christine Moutier de la Fondation Américaine de Prévention du Suicide et de ses collègues concernant cette scène, et nous nous sommes mis d’accord avec Netflix pour la modifier.

Aucune scène n’est plus importante que la vie de la série et de son message nous invitant à prendre mieux soin les uns des autres.

Nous sommes persuadés que cette modification va permettre à la série d’être bénéfique pour le plus grand nombre tout en limitant les risques, surtout pour les spectateurs les plus jeunes et les plus vulnérables. »

La scène en question n’est déjà plus disponible sur Netflix, et la plateforme va veiller à ce que les versions piratées soient elles aussi supprimées.

La démarche de 13 Reasons Why saluée par les associations

L’Association Américaine de Suicidologie, le Trevor Project, la Fondation Américaine de Prévention du Suicide, l’American School Counselor Association…

La décision du créateur et des producteurs de 13 Reasons Why a été saluée par de nombreuses associations qui ont fait de la prévention du suicide l’une de leur préoccupation centrale.

Dans un communiqué joint, elles se sont exprimées :

« Nous soutenons cette décision de retoucher à la scène dans laquelle Hannah s’ôte la vie dans 13 Reasons Why. La série a beaucoup fait débattre dans le milieu médical.

Mais ce changement positif va permettre à 13 Reasons Why de continuer à encourager l’ouverture du dialogue sur des sujets comme la santé mentale et la prévention du suicide — tout en limitant les risques pour les spectateurs les plus jeunes et les plus vulnérables. »

Les précautions prises sur 13 Reasons Why

Si les méthodes employées peuvent être questionnées, 13 Reasons Why a toujours eu pour vocation de divertir tout en sensibilisant sur des sujets sensibles, voire parfois tabous.

Consciente de la violence de certaines scènes et de l’impact qu’elles peuvent avoir sur les spectateurs, la sérié a tenu à mettre en place des mises en garde et un accompagnement particulier pour ses fans.

Un avertissement figure ainsi sur la fiche Netflix de la série :

Certaines scènes de cette série sont susceptibles de choquer certains spectateurs et/ou peuvent être inappropriées pour le jeune public, notamment des représentations explicites d’agression sexuelle, de drogue et de suicide.

Si vous-même ou l’un de vos proches avez besoin d’aide ou souhaitez consulter des ressources de gestion de crise, vous pouvez  vous rendre sur le site 13reasonswhy.info pour plus d’informations.

Les saisons 1 et 2 débutent pas un message d’avertissement, délivré par les acteurs principaux. Chaque épisode au contenu sensible est précédé d’un écran noir où sont listés les sujets pouvant heurter la sensibilité de certains.

Sur le site, 13 Reasons Why invite toute personne en détresse à chercher de l’aide, mettant à sa disposition des numéros d’urgence en fonction de sa localisation.

La plateforme donne également accès à d’autres ressources comme des dossiers sur le harcèlement, l’anxiété, la dépression, ou des associations à qui s’adresser comme StopBullying.gov ou Mental Health America.

Enfin, Netflix a pris soin de proposer un programme nommé Au-delà des raisons, dans lequel acteurs, producteurs et professionnels de santé mentale reviennent sur les thèmes explorés par la série.

Contrairement à des shows comme Skins en son temps ou Euphoria actuellement, 13 Reasons Why ne se limite pas à la description de la violence, de l’addiction et du mal-être, mais accompagne le spectateur dans son visionnage et appelle au dialogue sur ces sujets.

Et toi, que penses-tu de cette prise de position de la série ?

À lire aussi : La scène ultra-choquante de 13 Reasons Why saison 2 expliquée par le producteur

LouiselleD

LouiselleD


Tous ses articles

Commentaires

Soomaya

Je comprend pourquoi tu y es sensible et que ça te touche. Mais pour moi c'est comme un alcoolique qui regarderait une série sur les vendanges. Une personne aillant vécu une agression sexuelle et qui regarde une série avec explicitement du viol en couverture. Une femme aillant vécu des violences conjugales qui voient un film de féminicide.
Faut pas tout censurer, surtout des choses qui peuvent être utiles et qui sont amenés de façon brute et réaliste, sous couvert que des gens sont choqués et peuvent être émeu.

J'ai été harcelé à l'école, pendant 7 ans, j'ai été harcelé, tabassé, craché dessus, humilié et insulté. Un jour on m'a fait dévalé 2 étages.
Quand je regarde 13 reasons Why et n'importe qu'elle série parlant du sujet, c'est en connaissance de cause. Je déteste, c'est en connaissance de cause, ça me fout le bourdon, c'est en connaissance de cause.
Et on peut parler des jeunes, mais les jeunes qui veulent trouver de la violence ils en auront toujours, partout, (les scènes de viol n'ont pas été censuré hein), il y a un rating 16+ sur Netflix, c'est la seule chose qu'ils peuvent faire. Supprimer une scène n'avancera à rien sur la réalité.
J'utilisais mon propre point de vu pour illustrer seulement ce que j'imaginais qui dérangeait dans la série, au regard de ce que je ressentais moi, mais mon argument principal reste celui d'avoir suivi l'avis d'un professionnel du suicide.

On a tous le droit d'avoir un avis mais là il s'agit pas de politiquement correct ou de savoir ce qu'on doit montrer où pas, il s'agit de la santé des gens. Je suis d'accord qu'une polémique ne doit pas dicter comment une série doit se dérouler (genre j'ai en tête les gens qui se sont plaints à répétition de la violence et des viols dans Game of thrones et qui ont contribué à mon sens à rendre cette fin de série insipide), mais pour moi c'est tout autre chose quand c'est des professionnels de santé qui alertent... Je ne trouve pas que ça dénature l'œuvre, ça enlève une scène qui est choc et qui certes satisfaisait l'envie de sensations des gens mais qui n'est finalement pas essentielle...
Si des gens spécialisés dans le suicide pensent que ça peut faire une différence, je pense que ça vaut le coup de le faire.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!