Le #WhiteChocolateDay, un jour bien gourmand

Aujourd'hui c'est le #WhiteChocolateDay. Une pause gourmande dans votre lecture !

Le #WhiteChocolateDay, un jour bien gourmand

Aujourd’hui, on célèbre le Jour du Chocolat Blanc ! Et pourquoi pas ? Ok, blablabla le chocolat blanc n’est pas du vrai chocolat (si vous voulez vraiment savoir ce qu’il en est, continuez à lire cet article), et puis ce n’est pas bon pour la santé…

Oui MAIS. Aujourd’hui, ce n’est pas le Jour de la Culpabilité ni des Amoureux du 100% Cacao, que je sache. C’est le Jour du Chocolat Blanc ! Je vais donc vous en parler et, avant tout, vous rappeler pourquoi c’est bon.

C’est bon parce que c’est du gras et du sucre, que le gras c’est la vie, que le sucre c’est la cerise on top of the cake de la vie, et que voilà.

Pour la petite histoire (vraiment petite), le chocolat blanc a été inventé en Suisse dans les années 1930, par Nestlé, pour trouver une utilisation au surplus de beurre de cacao : pas de gaspillage. Au niveau de la composition du chocolat blanc, ça se complique. On y trouve :

  • du beurre de cacao (au moins 20% selon la législation européenne)
  • du sucre
  • des dérivés de produits laitiers (au moins 14% selon la législation européenne)
  • souvent un additif genre vanille et/ou des épices.

Le chocolat blanc ne contient pas de cacao

Alors oui, c’est vrai : le chocolat blanc ne contient pas de cacao à proprement parler, il n’est donc souvent pas considéré comme du vrai chocolat… pourtant il en est un dérivé ! Ainsi, durant le processus de fabrication, les composants solides de couleur foncée sont séparés des composants graisseux, exactement comme pour le chocolat noir et au lait, sauf qu’ils ne sont pas réunis ensuite.

Du coup, le chocolat blanc ne contient que des traces des stimulants traditionnellement présents dans le chocolat, tels que la théobromine et la caféine ; et manque d’autres composants, comme les thiamine, riboflavine et phényléthylamine (non non je ne cherche pas à vous assommer, promis : c’est juste pour votre culture générale).

L’Union Européenne considère depuis 2000 que le chocolat blanc mérite bien l’appellation chocolat

Alors est-ce que le chocolat blanc c’est du chocolat ou pas ? Eh bien, on peut considérer que oui. En 2000, l’Union Européenne passe des régulations concernant la composition du chocolat (dont je vous épargne ici les détails, parce que oui, je suis allée les lire pour vous, et oui c’était long et alambiqué mais comme je vous aime très fort je voulais vérifier mes sources) et en a conclu que le chocolat blanc rentrait sous l’appellation générale « chocolat »… Contrairement à des produits qui seraient issus de matières végétales autres que le beurre de cacao notamment.

Sur la résolution de ce mystère, je vous quitte avec deux recettes (parce que bon, quel est l’intérêt de parler de chocolat blanc si ce n’est pas pour en manger ?) qui se font en une demi-heure (à cinq minutes près). Et oui, je suis honteusement allée les chercher sur Marmiton.org, parce que j’adore manger mais que je ne suis pas une grande cuisinière.

Bon #WhiteChocolateDay et… bon appétit !

À lire aussi : Le chocolat chaud du dimanche : matcha et chocolat blanc

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Miss Lu
    Miss Lu, Le 25 septembre 2015 à 16h10

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)