Les 5 commandements beauté de la féministe, la vraie

En cette Journée internationale des droits des femmes, il était impensable de ne pas révéler les secrets de beauté les mieux gardés des féministes. Si toi aussi tu veux faire partie de la meute, voici quelques conseils pas piqués des hannetons.

Les 5 commandements beauté de la féministe, la vraie

Cet article est sponsorisé par Josie Secondegré.

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale des droits des femmes. En ce jour si important qu’on n’en parle qu’une fois par an (et qu’on l’oublie aussitôt le lendemain), je me devais de revenir sur les habitudes beauté des féministes. Cheveux, maquillage, soin du corps… Tout tout tout, tu sauras tout sur les rituels de ces guerrières castratrices !

8-mars-2016_620

Tes poils, pousser tu laisseras

Ce qu’on remarque en premier chez une féministe, ce ne sont pas ses revendications de parité et d’égalité entre les genres, non : c’est son mono-sourcil. Afin de pouvoir commencer ta transformation en Chienne de Garde pure race, jette ta pince à épiler et brûle ta carte de fidélité chez l’esthéticienne : tes poils seront ta carte de visite, ton ticket d’entrée pour la niche.

Et puis, comme ce n’est plus du tout ton genre de faire les choses à moitié, tu peux aussi commencer à recouvrir tes aisselles, tes jambes et ton frifri joli de compost vegan équitable afin de stimuler la pousse d’une toison digne d’un étendard de La Barbe.

À lire aussi : Natural Beauty, des photos contre le diktat de l’épilation

Le maquillage, tu abandonneras

Si tu aimais rosir tes pommettes avec des perturbateurs endocriniens pour plaire à ton homme ou être acceptée dans la société, essaye de lécher ton coude et donne-toi une claque pour chaque tentative ratée. Grâce à cet effet bonne mine ultra naturel, plus besoin d’artifices, ton blush pourra donc sereinement rejoindre ses petits copains rouges à lèvres et fards à paupières dans l’antre du Malin.

Lutter contre le harcèlement de rue, pourquoi pas, mais ce sera avec le cerne bien visible et le caca d’œil encore frais ! Question de respect.

maquillage-feminisme

Tes cheveux, courts tu couperas

Une vraie féministe, ça a les cheveux courts. Pourquoi ? Pour être plus aérodynamique lors des manifestations pro-IVG, pour éviter de se faire tirer la tignasse par une mamie de 70 ans devant Notre-Dame, et parce que merde, les trucs fifilles genre les chignons, c’est de l’oppression.

À lire aussi : Ode à ces personnages féminins badass aux poings nerveux et cheveux courts

Et puis, le combo coupe + balayage + brushing, ça fait de l’argent qui serait mieux investi dans la construction d’un musée Rosie la riveteuse.

Ton savon, loin de toi tu rangeras

Toi-même tu sais : une féministe qui se respecte ne se lave pas, ou en tout cas pas souvent.

tumblr_inline_niaxolqdAS1qe88g8

Pas aussi souvent qu’une femme se fait siffler dans la rue. Pas aussi souvent qu’une femme est payée moins qu’un homme pour le même job. Pas aussi souvent qu’on ouvre la porte à une femme le 8 mars « parce que c’est la journée de la femme » et que, le lendemain, ça redevient les 364 jours de l’homme.

Tes cheveux, dans des couleurs folles tu teindras

Pour accompagner ta coupe de Jeanne d’Arc des temps modernes guidée par les voix du matriarcat, fais un gros doigt d’honneur aux diktats des magazines pour dindes sans cervelle en teignant tes cheveux en rouge, en rose, en jaune, en vert, en bleu, en violet, et même avec toutes ces couleurs en même temps.

big-cheveux-arc-en-ciel-conseils

En plus de te permettre de te faire remarquer au prochain colloque de Ni Putes Ni Soumises, tes cheveux arc-en-ciel te donneront l’occasion de faire ton coming-out aux yeux de la société, parce qu’on sait tous très bien que les féministes sont 100% lesbiennes, principalement « parce qu’elles n’ont pas encore rencontré le bon mec ».

Voilà, maintenant tu sais comment te transformer en digne représentante du sexe fort. Allez, on se retrouve bientôt pour un tuto maquillage « Morning Routine pour aller porter plainte après une agression sexuelle ».

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 37 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hellaraun
    Hellaraun, Le 9 mars 2016 à 8h34

    C'est à la limite du HS mais comme l'ont dit d'autres Madz, je trouve qu'on peut toujours donner un autre sens que celui qu'on voudrait au second degré. Justement parce qu'il est second, donc il y a deux niveaux de compréhensions possibles (et je suis très littérale :lalala:). Et que donc suivant les destinataires de la blague, le résultat est 100% réussi ou 100% contraire à ce qu'on espérait (je ne vise personne, c'est une situation hypothétique : supposons que l'on blague sur les clichés qui circulent autour des féministes au milieu de personnes très sexistes). Du coup, personnellement et sans jugement, j'ai un faible pour les raisonnements par l'absurde ! Parce que je trouve qu'ils font mieux ressortir ce qui est insensé dans une attitude que l'on souhaite critiquer, que le second degré.
    :fleur:

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)