Live now
Live now
Masquer
valide-serie-rap-francais-critique
Série télé

Validé, la MEILLEURE série du moment, que tu kifferas même sans rien connaître au rap

Validé, c’est une incursion tranchante dans le milieu du rap français, portée par un casting de jeunes talents qui méritent tes éloges, et surtout un gros bout de ton temps.

J’ai les connaissances en rap français d’une noix de Saint-Jacques.

Le seul groupe made in France dont j’ai aimé la plume à en saigner les albums, c’est IAM. Autant dire que ça ne date pas d’hier.

D’ordinaire mes playlists sont plutôt composées des sons de Notorious B.I.G, Big Pooh, Jus Allah et autres gros noms américains, dont j’aime les textes et les backstories.

Sur le papier donc, une série sur le rap français n’intègre pas le top 5 des programmes qui me font mouiller.

Toutefois, le nom de Franck Gastambide à la réal, et la présence au casting de nouveaux talents que je suis notamment sur Insta, m’ont poussée à laisser une chance à Validé, la nouvelle série Canal+.

Et bordel, j’ai eu raison!

Validé, de quoi ça parle ?

https://www.youtube.com/watch?v=E7vElK_vtHc

Clément aka Apash gagne sa vie et subvient aux besoins de sa famille en vendant de la drogue pour un certain Mounir.

Un soir, il doit livrer de la cocaïne aux locaux de Skyrock où une émission accueille Mastar, son rappeur préféré, auquel il a plusieurs fois envoyé ses sons.

Mais Mastar n’a jamais répondu.

Clément finit par avoir l’émission au téléphone et commence à rapper, en taclant Mastar.

L’animateur de la radio lui propose de monter afin d’affronter son idôle.

Et là, c’est le buzz. Les réseaux s’enflamment pour le jeune Apash, dont la prose et le flow laissent tout le monde bouche bée.

Clément et ses potes sont donc invités à la soirée de Mastar, qui se tient après l’émission, et se voit proposer de faire un feat avec son rappeur préféré.

Clément vit un rêve éveillé, sans se douter qu’il tombe doucement dans un monde aussi violent qu’impitoyable.

Avec ses potes, il essaye tant bien que mal de se débattre avec cet univers qu’il ne connaissait que de l’extérieur, tout en gérant Mounir, le dealer qui fait régner la terreur sur sa vie.

Validé, un suspense omniprésent

valide-2

Validé m’a chopé dès les premières minutes et ne m’a lâchée que dimanche à deux heures du matin, quand j’ai eu tout bouffé.

L’intrigue, ultra-bien ficelée et maîtrisée par une équipe (Franck Gastambide, Charles Van Tieghem, Xavier Lacaille) manifestement bien aux faits du milieu du rap, est haletante.

Bien que je sois totalement étrangère aux problématiques rencontrées par les 3 potes autour desquels s’articule l’histoire, j’ai été incapable de lever les yeux de mon écran pendant toute cette première saison, qui en appelle bien sûr une seconde.

Et pour cause, ce qui lie chacun des épisodes, c’est le suspense.

Tous les éléments de l’intrigue s’enchaînent rapidement, ne laissant jamais place à l’ennui, et rythmant la série comme un métronome.

Validé, une incursion passionnante dans le milieu du rap

valide-3

Si le nouveau bébé de Canal+ est crédible, c’est surtout parce que son créateur maîtrise parfaitement son sujet.

Franck Gastambide, qui a donné vie, il y a dix ans, aux Kaïra, connaît en effet bien le milieu du rap français. Il a d’ailleurs livré au magazine 20 minutes, lors d’une interview :

« Ma petite légitimité, c’est que je suis issu de cette culture-là, que mes films parlent tous de cette culture, que des rappeurs participent à mes films en tant qu’acteurs ou sur les bandes originales. Je suis proche de beaucoup d’entre eux. »

D’ailleurs, plusieurs rappeurs illustres, dont Kool Shen et Ninho ont participé à l’aventure Validé.

Validé est donc validée par le milieu qu’elle explore et explique, et c’est l’un de ses plus gros atouts.

La justesse ne fait JAMAIS défaut au programme qui, même lorsqu’il verse dans le drame noir, demeure réaliste et acerbe.

Franck Gastambide explique également :

« Le rap est un milieu particulier où il faut avoir des entrées pour faire en sorte que ce milieu participe à cette aventure. C’est un milieu de susceptibles, qui n’ont pas envie qu’on se moque d’eux. »

Susceptibilité qui se ressent dès les premières minutes de la série, lors desquelles le rappeur Mastar ne supporte pas qu’un débutant le clashe en direct.

Validé, c’est non seulement haletant mais aussi très didactique. J’en suis ressortie avec une compréhension toute nouvelle des enjeux des maisons de production, et surtout des rixes entre artistes.

Validé, un casting de jeunes talents

validé

Outre Franck Gastambide et Sabrina Ouazani que l’on voit régulièrement sur petit comme sur grand écran, ceux qui marquent la série par leur jeu naturel et leur verve qui ne semble jamais feinte, ce sont les 3 jeunes acteurs principaux : Hatik, Saïdou Camara et Brahim Bouhlel.

Chacun a une personnalité bien définie et s’y tient.

Hatik prête ses traits à Apash, le jeune et humble prodige du rap, qui ne veut vexer personne et s’épanouit dans l’altruisme, Saïdou interprète le cerveau de la bande qui ne fuit jamais ses responsabilités et n’hésite pas à mettre des coups de pieds aux culs de ses potes quand ceux-ci le méritent, et Brahim incarne l’humoriste du groupe dont le rêve est de faire partie des chroniqueurs d’Hanouna.

Tous les 3 sont ultra-talentueux et surtout rafraîchissants.

Aucun ne semble jouer, et chacune de leur réplique est déclamée avec un naturel presque confusant.

À ces 3 rôles attachants viennent s’ajouter plein de personnages secondaires tous très réussis, qui donnent au programme une grosse qualité faisant parfois défaut aux séries françaises : la crédibilité.

Encore et toujours cette même crédibilité qui porte Validé aux sommets des séries diffusées actuellement par la myriade de plateformes présentes sur le marché.

Validé, à voir absolument

Validé, c’est un programme que j’ai été surprise d’aimer passionnément. Et quand un programme me surprend et surtout sait parler à d’autres spectateurs qu’à son public cible, je suis toujours très admirative.

Validé, c’est drôle, émouvant, violent, intelligent et descriptif d’un milieu que tu connais peut-être mal, mon bel esturgeon.

Alors, pour compléter ton savoir en matière de rap, pour comprendre les tenants et aboutissants de cette industrie qui livre la musique la plus écoutée de France, je te conseille mille fois de céder aux sirènes de Validé, d’ores et déjà disponible sur MyCanal.

À lire aussi : ERRATUM : OCS n’est pas offert pendant un mois

Les Commentaires
2

Avatar de Hadoniss
27 mars 2020 à 09h26
Hadoniss
J'ai vu la série aussi.
J'ai trouvé ça divertissant, ni plus ni moins. Après j'aime assez le rap donc j'ai découvert Hatik (Clément) et ça c'est plutôt cool.
Par contre pour moi la série n'est ni instructive, ni crédible, ni particulièrement bien jouée (sans être catastrophique) les situations s'enchaînent de façon pas du tout crédibles et toujours contre lui, c'est Calimero le ptit Clément.
Et
Contenu spoiler caché.

Et sinon, ça c'est personnel, mais je ne supporte pas Franck Gastambide
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Série télé

Série télé
shadowplay

La série Shadowplay vous plonge dans un Berlin ravagé par la violence des hommes

Kalindi Ramphul

28 sep 2022

2
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Série télé
dahmer

« Ils gagnent de l’argent avec cette tragédie » : la sœur d’une victime de Dahmer dénonce Netflix

Maya Boukella

27 sep 2022

1
Série télé
lupin netflux

Omar Sy est l’homme le plus recherché de France dans la bande-annonce de Lupin saison 3

Maya Boukella

27 sep 2022

1
Série télé
the crown

The Crown saison 5 : enfin une bande-annonce et une date de sortie

Maya Boukella

26 sep 2022

Mode
5
Sponsorisé

Les vêtements peuvent-ils impacter la créativité ? Rencontre avec l’artiste et comédienne Claire Romain

Oscar Staerman

19 sep 2022

Série télé
blade runner warner bros

La série Blade Runner 2099, produite par Ridley Scott, débarque sur Prime Video

Maya Boukella

19 sep 2022

1
Pop culture
interview with a vampire AMC

Interview with a vampire : le trailer du remake promet une romance gay entre vampires plus explicite que jamais

Série télé
Zendaya Coleman, primée aux Emmys pour Euphoria, fait un discours sur l’addiction

Primée aux Emmy Awards pour Euphoria, Zendaya Coleman fait un sobre discours sur l’addiction

Anthony Vincent

13 sep 2022

2
Pop culture
greta darcy carden a league of their own

Pourquoi la série A League Of Their Own tape dans le mille en matière de représentation lesbienne

Maëlle Le Corre

10 sep 2022

2
Série télé
the-handmaid-s-tale-4

The Handmaid’s Tale : la saison 6 de la série sera la dernière

Maya Boukella

09 sep 2022

La pop culture s'écrit au féminin