Damien veut changer le monde, une comédie sociale qui fait un bien fou

Damien veut changer le monde, c'est une fable sociale drôle et touchante emmenée par Franck Gastambide et Melisa Sözen. Une comédie qui a ému Kalindi et ne devrait pas non plus te laisser insensible !

Damien veut changer le monde, une comédie sociale qui fait un bien fou

En partenariat avec Apollo Films (notre Manifeste)

L’heure est à l’optimisme et au feel-good, cette année.

Alors que Green Book, un film anti-raciste, a été primé 3 fois lors de la dernière cérémonie des Oscars, d’autres créations émergent qui font la part belle aux valeurs humanistes…

Damien veut changer le monde, de quoi ça parle ?

Damien est pion dans une école primaire et vit au gré de ses sorties avec son meilleur pote. D’ordinaire plutôt tranquille, son train-train quotidien se retrouve bousculé par le cas d’un des enfants qu’il surveille.

Bahzad est sans-papiers et sa maman est menacée d’une expulsion de territoire imminente.

Cette histoire bouleverse Damien, d’autant plus que ses parents étaient de fervents militants et que leurs engagements sociaux ont marqué sa jeunesse, ainsi que celle de sa sœur.

Pour sauver cette petite famille à laquelle il s’est fortement attaché, Damien renoue avec son passé et persuade son meilleur ami, sa sœur avocate et ses potes de mener un étonnant combat.

Ensemble, ils défient la loi en devenant les parents de pleins d’enfants sans-papier…

Damien veut changer le monde, une fable sociale et émouvante

Sur le papier, le synopsis du film m’avait laissée perplexe.

Le sujet est si délicat qu’il était selon moi difficile de le traiter sur le ton de l’humour.

Pourtant, c’est avec brio que Xavier De Choudens, déjà réalisateur de jolis films sociaux comme Joseph et la fille, façonne son récit en mêlant société, romance et légèreté.

J’ai pénétré l’intrigue dès les premières secondes, emmenée par le talent des acteurs et la puissance du récit, qui rappelle à certains moments le cinéma de Ken Loach.

Le film a d’ailleurs enchanté le public du festival de l’Alpe d’Huez où il a été ovationné bien qu’il en soit reparti bredouille.

Damien veut changer le monde, un casting réjouissant

Ce sont Franck Gastambide et Melisa Sözen qui se partagent l’affiche, aux côtés d’acteurs non moins talentueux comme Camille Lellouche, Gringe Lilian Rovère et Patrick Chesnais, sans oublier bien sûr Jessim Kas, le petit garçon qui campe Bahzad. 

Franck Gastambide porte le film sans aucune fausse note, s’assurant bien d’être tour à tour drôle et romantique.

Je ne le connaissais qu’aux travers des films Pattaya, Les Kaïra, et plus récemment Taxi 5 qu’il a réalisé, et le voir dans un tel registre m’a surprise.

J’ai découvert un acteur émouvant et concerné !

À ses côtés, Melisa Sözen m’a retournée dans le rôle d’une mère courage prête à tout pour son fils.

J’avais d’ailleurs été très sensible à sa personnalité et son jeu d’actrice dans le superbe Winter Sleep, qui a reçu la Palme d’Or en 2013.

Ce nouveau rôle vient asseoir son talent et mon affection pour elle.

J’aimerais également souligner la performance des seconds rôles, tous hilarants.

J’ai découvert Camille Lellouche sur Instagram par le biais de petits sketchs qu’elle tourne et monte rapidement depuis quelques années, et l’avais adoré dans Grand Central de Rebecca Zlotowski.

Ici, elle déploie de nouveau tout son talent pour la comédie et confirme son statut de future grande actrice.

D’ailleurs la jeune femme est partout en ce moment, et a même récemment rempli la Cigale plusieurs soirs d’affilé. Dans Damien veut changer le monde, elle est sous le charme de Gringe, rappeur de talent (actuellement en tournée) qui a lui-aussi conquis le cinéma.

L’année dernière tu as pu l’apercevoir par exemple dans Les Chatouilles, et tu l’as sûrement écouté dans The Boys Club, le super podcast de Mymy !

C’est tous ensemble que ces acteurs et actrices portent l’aventure Damien veut changer le monde avec une énergie solaire.

Tu l’auras compris, douce lectrice, je te conseille vivement de foncer au cinéma dès le 6 mars prochain pour découvrir ce joyau d’humour social qui donne envie de s’engager !

À lire aussi : BlackKklansman, le film antiraciste primé aux Oscars !

Commentaires

pucieBelle

Je pense pas que j'irai le voir ce film donc si quelqu'un le voit et a une réponse à m'apporter, je suis preneuse.
Ma première question en voyant la bande annonce a été : "Mais la pension alimentaire ?" Oui, ça paraît terre à terre face à la question du white savior (je vais courir voir les liens que vous avez mis :top:), mais je sais pas. J'ai la garde principale de mon fils, dont je suis séparée du père, et pour moi la question s'est posée.
Là c'est "bien gentil" à eux de déclarer être père de ces enfants mais et si ces femmes décident de demander une pension alimentaire, comment ils font ? :dunno:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!