Live now
Live now
Masquer
Un docu éclaire des femmes asiatiques de l’ombre qui font la mode à New York
Actualité mode

Un docu met à l’honneur des femmes asiatiques de l’ombre qui font la mode à New York

Émouvant et éclairant, le documentaire disponible gratuitement Invisible seams montre les couturières et modélistes qui travaillent dans les coulisses de la mode à New York, alors que la pandémie de Covid a décuplé le racisme anti-asiatique.

« On dit souvent : quand les hommes [asiatiques] immigrent aux États-Unis, ils travaillent dans des restaurants. Quand les femmes le font, elles travaillent à la confection de vêtements. » Elles sont huit femmes asio-descendantes mises à l’honneur dans le documentaire Invisible seams. Dans le quartier de la confection de vêtements à New York City, une des principales capitales occidentales de la mode, elles s’activent pour donner naissance à des créations vestimentaires au nom de grandes marques. Filmé dans le contexte de la pandémie de Covid 19, ce docu disponible gratuitement montre aussi la montée du racisme anti-asiatique.

Un docu mode sur fond de racisme anti-asiatique

En effet, les incivilités et crimes à l’encontre des personnes asio-descendantes ont fortement augmenté aux États-Unis (mais pas que). Au cours du premier semestre 2021, le groupe de travail sur les crimes de haine du NYPD (New York Police Department) a signalé une augmentation de 73% des cas de crimes de haine par rapport à l’année précédente, avec les personnes asiatiques largement représentées cette fois. Dazed rapporte carrément une explosion de +339% aux États-Unis sur l’ensemble de l’année 2021. Auprès de ce média britannique, Jodie Chan, la productrice exécutive d’Invisible Seams raconte ainsi une terrible anecdote :

« Mon bureau est à Times Square. Là, une femme avait été poussée sur les rails du métro. Je vais à cette gare tous les jours. Maintenant je ne porte plus d’écouteurs quand je suis dans le train, je ne reste pas debout sur le quai tant que le train n’est pas arrivé. Ce sont des choses omniprésentes dans ma tête tout le temps maintenant. »

Un court-métrage intimiste et social sur les dessous de la mode à New York

C’est notamment pourquoi Jodie Chan, native de Hong-Kong, qui a étudié à Sydney, avant d’étudier la mode à New York et d’y travailler, a voulu contribuer à revaloriser les personnes asiatiques alors plus déshumanisées que jamais. Jia Li, la réalisatrice, venait justement de réaliser un court-métrage intimiste et social autour de l’histoire d’une restauratrice asiatique face au racisme décuplé par le Covid, Spicy Village. C’est ce qui a motivé Jodie Chan à lui proposer de réaliser quelque chose de semblable autour de la mode. La page de présentation du documentaire sorti en mai 2022 explique ainsi :

« Invisible Seams raconte les histoires de huit couturières et modélistes asiatiques différentes à New York, peignant un portrait intime de leurs divers horizons, comment elles s’interconnectent et tissent ensemble le tissu de l’industrie de la mode new-yorkaise. À travers l’objectif de la réalisatrice Jia Li (Spicy Village), le court documentaire célèbre la vie de ces femmes fascinantes et talentueuses à travers leurs propres voix et histoires. »

Donner une voix et un visage aux petites mains de la mode

Plusieurs personnes témoignent ainsi dans Invisible Seams, en anglais mais aussi dans d’autres de leurs langues maternelles, tout en continuant de jouer de l’aiguille et de ciseaux, ainsi que de leur machine à coudre avec dextérité. De quoi leur permettre de s’exprimer par le geste et la parole, en toute sincérité.

Se dessine en creux à travers ce documentaire poétique et politique une histoire de l’immigration à New York, nourrie notamment par des stéréotypes raciaux, dont celui du mythe de la minorité modèle. Puisque nombre de ces personnes ne parlent pas forcément anglais et sont souvent caricaturées comme discrètes et minutieuses, elles se retrouvent souvent dans les coulisses du secteur de la mode. Là où toutes ces personnes qu’on surnomme des « petites mains » sont en fait loin d’être muettes.

À lire aussi : Cette expo mode surréaliste autour de Schiparelli va vous en mettre plein la vue !

Un docu éclaire des femmes asiatiques de l’ombre qui font la mode à New York
Crédit photo de Une : capture d’écran Viméo du documentaire Invisible Seams, réalisé par Jia Li.

Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

1
Avatar de Guerriere-75
6 juillet 2022 à 22h07
Guerriere-75
c est une excellente nouvelle
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

La vie s'écrit au féminin