Pour les jeunes ados, TikTok passe automatiquement en mode privé


Avec la pandémie, notre temps passé sur les applications comme TikTok a explosé. À l'aube d'une troisième confinement, l'application modifie certains de ses paramètres pour protéger les préadolescents.

Pour les jeunes ados, TikTok passe automatiquement en mode privéOlivier Bergeron/Pexels

Une bonne nouvelle pour les jeunes utilisateurs de TikTok et… pour leur vie privée !

Depuis le mois de janvier 2021, les règles de confidentialité des jeunes de 13 à 14 ans changent. L’objectif ? Assurer davantage la protection des préadolescents, qui sont pléthore sur le réseau social. Une démarche bienvenue alors que ce type d’applis ont tendance à développer encore et toujours des outils pour nous inciter à partager notre quotidien…

Des nouvelles règles du jeu

Concrètement, à partir d’aujourd’hui, les paramètres de confidentialité par défaut des utilisateurs âgés de 13 à 15 ans passeront automatiquement en mode privé. En revanche, comme tous les paramètres, celui-ci est modifiable… Néanmoins, on salue l’initiative.

2021 sera l’année de la bienveillance chez TikTok car d’autres changements notables vont intervenir, dont notamment la restriction des options disponibles pour commenter les vidéos créées par des utilisateurs âgés de 13 à 15 ans.

Pour eux, deux options uniques sont proposées : amis et privé. Exit l’option tout le monde.

Autre nouveauté : pour la même tranche d’âge, c’est la fin de l’option « recommander votre compte à d’autres », toujours désactivée par défaut.

Ces nouvelles fonctionnalités ont été mises en place dans le but de protéger les jeunes utilisateurs. À l’heure d’une période de reconfinement potentiel, où l’on passe des heures sur les applications, ce virage paraît essentiel.

Une tentative pour se racheter une image ?

Alors que l’appli chinoise est l’une des plus téléchargées en France, elle reste sous le feu des critiques.

On accuse notamment TikTok de mettre en danger les préadolescents en ne protégeant pas suffisamment le contenu des jeunes utilisateurs, qui se retrouvent exposés aux prédateurs sur l’application.

Certains critiques reprochent au réseau social d’être devenu un repère pour les pédophiles. Dans un article publié en juin 2019 par le média américain Buzzfeed News, de jeunes utilisateurs racontent comment des hommes beaucoup plus vieux entrent en contact avec eux.

Des défaillances en terme de sécurité auxquelles l’application tente de pallier.

À lire aussi : La face sombre de Tik Tok, l’appli la plus téléchargée au monde

Hassiba Hadj

Hassiba Hadj


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!