Live now
Live now
Masquer
sorties-cine-19-janvier-2022
Cinéma

Spencer, Nightmare Alley, Macbeth, le récap des meilleurs films à voir cette semaine

19 jan 2022
Que vous soyez plutôt cinéma ou streaming, on a sélectionné pour vous les meilleures sorties de la semaine, entre tragédie shakespearienne en noir et blanc et biopic uchronique.

On a récemment tiré un drôle de constat : notre humeur évolue en fonction du calendrier des sorties cinéma.

Prenez une semaine où seuls les films de Philippe Lacheau et de Philippe de Chauveron sont programmés et vous n’obtiendrez de nous qu’une moue épuisée, un teint terne et une envie de dire merde à tout.

Mais prenez cette semaine du 19 janvier, où les sorties sont aussi plurielles et éclectiques que splendides, et vous nous verrez sourire à la réunion du matin.

Il faut dire qu’aujourd’hui, on est particulièrement gâtée, la preuve par 4 !

Spencer, de Pablo Larraín

Spencer - Bande-annonce officielle VF | Prime Video

S’il a eu la chance d’être distribué en salles aux États-Unis, il n’est disponible en France que sur Amazon Prime Vidéo, et c’est déjà mieux que rien.

Spencer, c’est un biopic uchronique qui ne ressemble à aucun autre, et dont la seule bande-annonce ne rend pas du tout hommage au produit entier.

Le film s’ouvre sur une Lady Diana perdue dans la campagne anglaise, à la recherche de son passé envolé.

Déprimée, au bord de la rupture nerveuse, la jeune femme entend bien repousser le plus longtemps possible son arrivée dans la demeure de vacances des Windsor.

Et pour cause : elle est désormais au courant que son époux la trompe, ce qui est finalement un moindre mal comparé aux autres, à savoir le mépris et la méchanceté qu’elle inspire à la famille royale.

Loin d’un biopic classique, Spencer propose une plongée dans les tréfonds psychologiques de la princesse Diana, aux allures sinon de documentaire, au moins de film d’horreur.

images0.persgroep

La demeure des Windsor est filmée comme une maison hantée par la présence d’Anne Boleyn, martyr historique à laquelle la princesse s’identifie, qui aspire les âmes pour ne plus jamais les en laisser sortir.

Privée de sa liberté, comme un faisan (animal qu’entreprend la Princesse de sauver du fusil de son fils) qu’on aurait élevé pour la chasse, elle sombre dans les abysses de sa propre dépression et cède entièrement à ses troubles alimentaires.

Ainsi, Diana passe une partie du film à vomir en robes de soirée, robes qu’elle n’a pas pu choisir elle-même, comme elle n’a rien pu choisir d’autre. Sa condition dépend entièrement du bon vouloir de sa belle-famille.

Dans l’enfer qu’est sa vie, une seule planche de salut : la maison de son père, non loin de la demeure des Windsor.

Spencer, c’est l’ovni du moment, l’objet filmique qui se joue des codes pour dérouter quiconque se trouve sur son chemin.

Réalisation enivrante, photo sublime, lenteurs effrayantes, musique lancinante : il n’y a rien à redire sur cet essai cinématographique porté par une Kristen Stewart qui trouve ici son meilleur rôle.

Voir Spencer sur Amazon Prime Video

Nightmare Alley, de Guillermo del Toro

NIGHTMARE ALLEY | Official Trailer | Searchlight Pictures

Très prolixe, le réalisateur mexicain planche actuellement sur pas moins de quatre longs-métrages.

Après La Forme de l’eau, un film qu’on a jugé prodigieusement insipide et cousu de fil blanc, contrairement à l’Académie des Oscars qui lui a attribué quatre prix, le cinéaste aux merveilles fait son retour sur grand écran cette année avec Nightmare Alley, un long-métrage plus tortueux et marquant que son dernier.

Nightmare Alley, c’est l’histoire d’un homme nommé Stanton Carlisle qui débarque dans une foire itinérante et parvient à s’attirer les bonnes grâces d’une voyante, Zeena, et de son mari Pete, une ancienne gloire du mentalisme.

S’initiant auprès d’eux, il voit là un moyen de décrocher son ticket pour le succès et décide d’utiliser ses nouveaux talents pour arnaquer l’élite de la bonne société new-yorkaise des années 1940.

image-1

Avec la vertueuse et fidèle Molly à ses côtés, Stanton se met à échafauder un plan pour escroquer un homme aussi puissant que dangereux.

À l’instar des personnages de ce film trop singuliers pour ne pas séduire, on a été envoutée par le fielleux Stanton Carlisle, emmené par un Bradley Cooper à des lieux de ses rôles habituels, mais aussi par Lilith Ritter, jouée par Cate Blanchett ou encore par Zeen Krumbein, campée par Toni Collette.

L’un des films les plus marquants de son créateur audacieux.

Macbeth, de Joel Coen

The Tragedy of Macbeth | Official Trailer HD | A24

Pour la première fois dans l’histoire sa cinématographie, Joel Coen officie en solo, sans son frère en tant que coréalisateur ou coscénariste.

Et force est de constater qu’il réussit à passer l’épreuve du feu avec éclat.

On constate au passage que les cinéastes s’attaquant à la pièce de théâtre de William Shakespeare choisissent toujours l’option de la suresthétisation, comme Justin Kurzel en 2015 dans sa version grandiloquente qui préférait la photo au récit ou dans cette nouvelle mouture en noir et blanc, très théâtrale, dont la mise en scène relève du tour de force.

photo-brendan-gleeson-harry-melling-1397446

Avec Denzel Washington, Frances McDormand et Alex Hassell dans les rôles principaux, Macbeth s’approprie l’histoire emblématique de Macbeth, chef des armées écossaises, qui élabore un plan terrible avec sa femme pour monter sur le trône.

Obsédés par le pouvoir, les deux époux plongent dans les abysses de la folie.

Un film d’une extravagance ténue et dont la mise en scène est sans commune mesure, qui a été distribué dans quelques salles aux États-Unis et n’est disponible en France que sur Apple TV+.

Voir Macbeth sur Apple TV+

The Chef, de Philip Barantini

THE CHEF Bande Annonce VOST (Drame, 2022) Stephen Graham, Vinette Robinson

Dans ce long-métrage du réalisateur britannique Philip Barantini, un plan-séquence incroyable d’une heure trente – en temps réel et en huis clos – nous embarque dans la cuisine d’un restaurant londonien huppé, pendant les vacances de Noël, à l’heure du coup de feu.

phpwf5GbS

Andy Jones (incroyable Stephen Graham) est un chef qui gère sa brigade d’une main de fer, mais qui enchaîne les erreurs et les verres d’alcool en cachette.

Un contrôle des services d’hygiène, des clients aux exigences farfelues, un ancien collègue malveillant… De plus en plus de poids pèse sur ses épaules. Jusqu’où pourra-t-il tenir ?

Sa cuisinière en chef, Carly (Vinette Robinson) se voit contrainte de prendre en charge toutes les défaillances du grand manitou.

Un film édifiant sur la réalité des cuisines, en salles dès le mercredi 19 janvier.

Vous avez désormais quatre raisons de simuler une gastro pour quitter votre taf en vitesse et découvrir les merveilles actuellement à l’affiche.

À lire aussi : Verdict : le nouveau Scream est… un kif, le renouveau méta de la saga qu’on n’attendait plus

Les Commentaires
1

Avatar de KittyKiller
19 janvier 2022 à 11h47
KittyKiller
En voyant le titre, mon cerveau a fait une contraction et a lu "Ally McBeal", je me suis pris une soudaine bouffée de 1998 et de tailleurs-mini jupes
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

premier rang knock at the cabin 2
Pop culture

Knock at the Cabin est un grand film de Shyamalan sur… le cinéma (analyse et explications)

Maya Boukella

08 fév 2023

Lifestyle

5 conseils pour une Saint-Valentin sous le signe de l’amour de soi

Humanoid Native
jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14

La pop culture s'écrit au féminin