Live now
Live now
Masquer
Capture d’écran 2022-10-06 à 21.35.17
Daronne

Post-partum, accouchement… Ève Simonet lance « Suzane », une plateforme de streaming féministe

RGO, sexualité féminine, accouchement, règles, post-partum… Ève Simonet, la réalisatrice de « Post-partum, le documentaire », lance la première plateforme de streaming féministe.

« Vous vous êtes déjà demandé pourquoi il a fallu attendre 2021 pour que le premier documentaire sur le post-partum voie le jour ? Pourquoi est-ce qu’il n’y avait aucun documentaire sur le RGO, si peu sur la sexualité féminine, sur l’accouchement, la charge mentale ? ». Dans la vidéo de présentation de Suzane, la première plateforme de streaming féministe, Ève Simonet, sa fondatrice, pose une question que les femmes sont très nombreuses à s’être déjà posée : pourquoi certains sujets d’importances concernant la vie et la santé des femmes ne sont que peu, voire pas explorés, et pourquoi si peu de ressources sont disponibles ? Et sans ressources, comment savoir, pour enfin, prendre le pouvoir sur nos vies et sur nos corps ? C’est précisément pour pallier à ce manque qu’Ève Simonet a lancé Suzane.

VIDÉO DE PRÉSENTATION - SUZANE - ULULE

75% des films français sont réalisés par des hommes

En 2020, alors qu’elle s’apprête à accoucher, Ève Simonet cherche des informations sur le post-partum, cette période qui suit l’accouchement et peut durer de plusieurs mois à plusieurs années. Elle ne trouve que très peu d’informations, et surtout, aucun documentaire relatant cette période pourtant vécue par 750 000 femmes en France chaque année. Elle se met alors en tête de réaliser une série-documentaire sur le sujet, mais se heurte rapidement à la réticence des diffuseurs, qui voient d’un mauvais œil, sans vraiment le formuler directement, le fait de parler ouvertement de sang, de montées de lait ou encore de dépression post-partum.

Qu’à cela ne tienne, Ève Simonet décide d’auto-financer son projet, qui verra le jour en mars 2022. Très rapidement, « Post-partum, le documentaire » rencontre un grand succès, à l’image de son compte Instagram sur lequel Ève Simonet documente quotidiennement sa conception. En réalisant ce documentaire, et en allant à la rencontre de femmes en France et à l’étranger, elle se rend rapidement compte du peu de ressources concernant directement les femmes, autrement que les sujets dits « féminins » et qui se concentrent sur la mode ou la beauté. Rien d’étonnant, puisque 75% des films français sont réalisés par… des hommes. « Il y a tellement de sujets qui concernent les meufs qui n’étaient pas bien ou pas du tout traités » explique-t-elle sur son compte Instagram. 

« On allume la télé et chaque année, c’est les mêmes sujets inlassablement »

« Est-ce qu’un homme aurait pu réaliser Post partum comme je l’ai fait ? Je ne pense pas », questionne Ève Simonet.

RGO, sexualité féminine, flux libre instinctif…

Forte de ce succès, et de la bienveillance qui émane de la communauté créée dans le sillage de son documentaire, Ève Simonet décide de créer des formats « qui comptent vraiment pour les femmes et pour les hommes », même s’il faut le faire sans l’industrie du cinéma. C’est ainsi qu’émerge l’idée de créer Suzane, une plateforme documentaire indépendante qui donnerait la voix à des réalisatrices et des sujets rarement explorés, tels que le flux libre instinctif, le RGO, la sexualité féminine ou encore l’accouchement. 

« Il est urgent que les femmes racontent leur histoire. Il faut que l’on prenne la parole, que l’on arrête d’avoir peur. Nos intimes sont politiques. Tout ce qui se passe dans nos têtes, dans nos corps, ces histoires méritent d’être racontées. Pourquoi ? Parce qu’on est plus fortes ensemble »

« Le mal sans nom », le premier documentaire produit par Suzane, sortira en mars 2023. Cette série en quatre épisodes explorera les transformations psychologiques que vivent les parents à la suite de la naissance d’un enfant, à travers soi, le couple, la famille et les autres. Pas moins de six autres documentaires sont au programme pour la saison 2023-2024 avec des thèmes allant de la sexualité féminine au flux libre instinctif. 

Pour l’heure, et avant son lancement, Suzane, qui souhaite rester 100% indépendante, vient de lancer sa campagne Ulule. L’argent collecté servira à financer les documentaires en cours et ceux à venir, et permettra à la plateforme d’acheter les droits de diffusion d’autres documentaires qui seront ensuite accessibles sur la plateforme. 

À lire aussi : Pourquoi j’ai choisi l’accouchement à domicile pour mon premier enfant

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Daronne

crise-hopital-pediatrique
Daronne

Crise de la pédiatrie : 10 000 soignants dénoncent l’indifférence du président

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
crise-couple
Chère Daronne

Help ! Mon mec n’arrête pas de se plaindre et ça me rend complètement barjot

Chère Daronne

30 nov 2022

6
fast-food-enfant
Daronne

Surprise (non) ! les menus enfants des fast-foods ne sont pas adaptés… aux enfants !

ADD_Annonce
À propos de Madmoizelle

Retrouvez-nous ce soir à 20h30 sur Twitch avec Lisa Gachet !

Manon Portanier

29 nov 2022

QOAOC_V
Quand on aime, on compte

Alma, 565 € de dépenses par mois pour son bébé d’un an : « De neuf, je n’ai acheté que des chaussures »

Manon Portanier

29 nov 2022

7
femme-sans-abris
Daronne

Une tribune dénonce le « racisme d’État » à l’égard des femmes étrangères et de leurs enfants

jouets-noel
Daronne

Voici les 4 jouets les plus pourris de l’univers, à n’acheter sous aucun prétexte !

cuboAI
Daronne

Une super promo pour le babyphone Cubo AI pendant le Black Friday !

Manon Portanier

26 nov 2022

1
bebe-vaccin
Santé

40 millions d’enfants dans le monde sont privés de vaccins contre la rougeole

pere-noel-visio-enfant-sourd
Daronne

Les enfants sourds vont aussi pouvoir papoter avec le Père Noël

Manon Portanier

24 nov 2022

Pour les meufs qui gèrent