5 styles vestimentaires qu’on pensait ne pas pouvoir porter

Les membres de la rédaction de madmoiZelle te partagent les révélations mode qui ont changé leur quotidien !

5 styles vestimentaires qu’on pensait ne pas pouvoir porterAllGo - Unsplash

En partenariat avec Kiabi (notre Manifeste)

Je t’ai parlé récemment de la nouvelle collection printanière de Kiabi, inclusive ET variée, qui reste quand même de la mode à petit prix !

Les coupes et imprimés qui la composent ont rappelé à la rédaction de madmoiZelle certains des moments clés de notre approche du style…

Les moments où l’on a commencé à s’amuser avec certaines pièces de mode, alors qu’on ne les croyait pas adaptées à nos morphologies, nos styles et nos envies !

Mes collègues et moi-même avions donc envie de te partager les révélations mode qui nous ont fait prendre goût à des types de vêtements en particulier.

Les jupes et robes longues vont-elles à tout le monde ?

Lucie avait des préjugés en ce qui concerne les jupes longues.

Jusqu’au jour où elle s’est rendu compte qu’elle se méprenait tout ce temps et que ça lui allait en fait à ravir !

J’ai toujours pensé que les jupes longues, ça faisait « mémé ». Dans ma famille, personne n’en porte vraiment, et ce n’est que très récemment que j’ai vu des gens dans mon entourage en mettre au quotidien.

Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours été persuadée que ça ne m’irait pas, pourtant je suis très grande donc a priori pas de problème de jupe qui touche par terre.

Je me disais aussi que porter une jupe longue n’était possible que sous un certain nombre de conditions (par exemple porter des talons).

Mais l’été dernier, les jupes et robes longues étaient littéralement PARTOUT. Dans tous les magasins, dans la rue, je ne voyais que ça.

À tel point que ça m’a pris un jour : j’ai décidé d’essayer une jupe longue dont j’aimais bien la couleur, tout en me disant « de toute façon je suis sûre que ça ne m’ira pas ».

Et plot twist, je me suis trouvée canon dedans ! Je l’ai achetée, toujours en gardant en tête que je pourrais la ramener au bout de quelques jours si je ne la portais pas, mais je m’y suis faite, et finalement je l’ai mise tout l’été.

Depuis ça, j’ai hâte que les beaux jours reviennent pour reporter mes jupes longues, et quand j’ai un a priori sur un vêtement, je l’essaye au lieu de partir du principe que ça n’est pas fait pour moi !

En ce qui me concerne, j’ai toujours émis une réserve sur les jupes longues également. À l’inverse de Lucie, je suis très petite et je me suis toujours dit que les jupes et robes longues n’allaient qu’aux grandes.

Mais en fait, ce n’est pas ça le problème. C’est simplement que peu de marques pensent ces coupes pour d’autres tailles que les grandes…

Lorsque tu arrives à t’en procurer dans une collection « petite » ou que tu lui fais un ourlet, tout va finalement à merveille.

C’est une question de proportionnalité à ton corps, en fait !

On dit souvent aussi que « le long, ça rétrécit ». Mais si cet effet d’optique te pose un gros problème, rien ne t’empêche de porter des talons !

S’amuser tout en confort avec la mode

Océane ne s’intéressait pas beaucoup à la mode et n’y trouvait pas de quoi satisfaire son envie de renouveau couplée à son attachement au confort.

Jusqu’à ce que…

Côté style vestimentaire je suis une meuf plutôt très classique, je me qualifierais presque de minimaliste.

Je ne dirais pas que je m’en fiche de la mode, ce serait faux, mais j’achète très peu. Et surtout, si je pouvais acheter 15 fois le même pantalon parce que je me sens bien dedans pour pouvoir le mettre tous les jours, je le ferais…

Mais socialement, ça passe moyen !

Ce qui m’importe le plus dans les vêtements que je choisis, c’est de m’y sentir bien.

Être à l’aise, comme à la maison, pouvoir bouger avec, et qu’il soit dans des coloris assez neutres et/ou naturels pour que je ne me sente pas agressée visuellement. Qu’ils soient comme une seconde peau.

Du coup, très vite mon style devient monotone, ce qui ne me dérange pas, sauf par périodes pendant lesquelles j’ai envie de changer un peu. Un peu, mais pas trop quand même…

Pendant longtemps je n’ai pas trouvé comment satisfaire cette envie de renouveau, jusqu’à ce que je découvre les combinaisons pantalon, et que ma vie change.

Je trouve que la combi pantalon, qu’elle soit en jean, en lin, en coton, en matière plus légère, est hyper facile à porter et donne tout de suite un style un peu plus travaillé.

Dedans je me sens souvent hyper à l’aise, comme dans un pyjama, et c’est tellement agréable !

En même temps, il existe tout type de combis, et donc cela me permet aussi de conserver ma volonté de neutre, tout en étant un peu plus « sophistiquée » qu’avec juste un jean et un t-shirt.

Et pour moi qui n’aime pas vraiment les robes et les jupes, c’est vraiment un chouette compromis !

Je t’ai moi-même déjà évoqué maintes fois le fait que s’habiller confortablement tout en restant au top de ton style est tout à fait possible. Je ne peux qu’être d’accord avec Océane !

Les t-shirts à messages, la ligne édito d’une tenue

Mymy a découvert sa passion pour les t-shirts à messages et sa vie a changé (j’exagère à peine, lis comme elle est heureuse et satisfaite de sa découverte).

Pour moi, la mode doit avant tout être pratique et confortable. Ce qui limite vite la capacité à être stylée… enfin, c’est ce que je croyais !

Quand les t-shirts à message ont commencé à fleurir partout, ça m’a vraiment amélioré la vie.

Mes hauts unis tout cons s’ornent désormais de messages rigolos, mignons, empouvoirants ou de références pop-culture.

Ce qui permet de donner un ton à ma tenue sans entraver mon confort ! Double victoire par K.O., merci bisous.

Oser le noir et même le total look

De son côté, Cassandre a pleinement accueilli le noir dans sa vie.

Pendant longtemps, quand je m’habillais en noir, c’était par désir de m’effacer ou pour ne pas faire d’efforts en particulier. C’était la facilité.

Je réservais cette couleur pour les jours où je n’avais pas envie de jouer le « jeu de la mode ».

Mais depuis quelque temps, j’ai revu mon rapport à la couleur et j’ai compris que je pouvais vraiment m’exprimer avec le noir qui finalement au lieu de m’effacer, mettait vraiment en avant ma couleur de cheveux. 

Eh oui, parfois une « non couleur » sert d’outil pour en mettre une en valeur !

Porter une couleur que tu n’osais pas porter avant

Longtemps, je ne supportais pas la couleur rouge sur les vêtements. Je trouvais ça trop agressif, trop primaire, trop « facile », presque cheap.

Puis, je crois que c’est après avoir vu une vidéo d’une youtubeuse mode qui disait porter beaucoup de rouge, que je me suis dit : « c’est vrai que le rouge va bien aux brunes… ».

J’ai alors remarqué de plus en plus de brunettes en rouge et j’ai commencé à trouver ça sympa.

C’est ainsi que j’ai acheté mon premier pull rouge… Et j’ai réalisé que ça m’allait vachement bien.

Pendant toute une période, je portais majoritairement cette couleur et depuis, je la porte encore régulièrement !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline (@itscarotte) le

Et voilà comment mes collègues et moi même avons pris davantage goût à nous habilleren osant porter de nouvelles choses.

Toi aussi, tu peux changer tes habitudes et prendre goût à la mode. Parfois, il suffit de sortir de sa zone de confort, où de belles choses t’attendent !

Car comme le dit Kiabi, « le bonheur vous va si bien » !

Et toi, quelles ont été tes révélations mode ?

À lire aussi : Les tendances mode printemps/été 2020

Caroline Arénas

Caroline Arénas

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Aska

J'ai eu souvent la réflexion lorsque je portais des jupes longues que ça ne faisait pas "féminin", mais plutôt "coincée" et mémérisant.
Déjà en plus de cacher à la vue de tous ma cellulite et ma repousse de poils après rasage, je trouve ça confortable, et comme dit plus haut y en a qui sont tendance: jupe longue fendue sur les côtés, jupe longue façon bohème qui revient chaque été, jupe portefeuille avec des imprimés modernes, jupe asymétrique (court devant et longue derrière, ou bien avec des pans asymétriques), jupe avec une superposition transparente, jupe longue plissée, jupe en jean avec strass ou broderie apposée...

Moi, ça ne fait que l'année dernière que j'ai laissé mes bootcuts pour mettre des jeans droits/slims et des leggings. C'est apparu il y a 10 ans mais je trouvais que ça n'allait à personne, et encore moins à moi. Maintenant je me trouve pas mal avec.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!