Live now
Live now
Masquer
onewheel-skateboard-futur-roue-moteur
Culture

OneWheel : le skateboard du futur n’a qu’une roue et un moteur

D’accord, le Hoverboard ce n’est pas encore pour demain. Mais on s’en rapproche un peu : voici le OneWheel, un skateboard intuitif qui donne la sensation de voler au-dessus du sol… avec une roue, et un moteur.

C’est une idée et une création d’un certain Kyle Daersken : à défaut de trouver le moyen de flotter à 10 centimètres du sol comme dans Retour vers le futur, celui-ci a mis au point le OneWheel, un skateboard révolutionnaire qui avance, comme son nom l’indique, sur une seule grosse roue.

Ne vous imaginez pas vous planter à peine les deux pieds posés dessus pour autant (même si, forte de mon expérience désastreuse passée avec toutes sortes de planches, j’ai un peu peur), OneWheel semble très simple d’utilisation. En gros, on se positionne tranquillement sur le skate, et en voiture Simone, il fait tout le reste pour vous !

Le OneWheel est un skateboard équipé d’un moteur électrique et d’une batterie lithium ; il peut ainsi rouler jusqu’à 20 km/h, et est étudié pour vous aider à conserver votre équilibre et pour avancer suivant un système algorithmique et des capteurs de mouvements bien placés. Une fois votre équilibre facilement trouvé, c’est votre corps qui contrôle le skate tout en fluidité.

Et c’est sans compter le nouveau système d’application (sur iPhone et Android) ! Ou comment conduire en Bluetooth, en choisissant la vitesse, en se connectant à un GPS, ou en bloquant la planche comme on ferme sa voiture, à partir de son téléphone.

onewheel-app

Ça vous fait rêver ? Il semblerait que vous ne soyez pas les seul-e-s : le OneWheel a commencé comme un petit projet de financement

via le site de crowfunding KickStarter. Or, si Kyle Daersken espérait arriver jusqu’à 100 000$, la récolte est terminée depuis un moment est on en est à… plus de 600 000$. Voilà ce qui arrive quand on essaie de réaliser un fantasme.

Du coup, la machine de vos rêves n’est plus tout à fait un prototype, et vous pouvez d’ores et déjà la pré-commander sur le site et espérer la recevoir d’ici septembre prochain. Attention, cependant, au « parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de vos illusions », comme dirait Boulet Parce que si vous la voulez vraiment, il vous faudra débourser 1500$ (environ 1080€).

Ça coûte cher, de réaliser ses rêves les plus fous.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

5
Avatar de Carolyna
20 mars 2014 à 19h03
Carolyna
c'est une planche segway!! cool 
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Culture

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

3
Source : TF1 - Le 20h - Capture d'écran
Séries

Une série de fiction sur Brigitte Macron serait en préparation

4
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Source : Wikimédia Commons / Anupamacr
Culture

La rumeur veut que cette actrice indienne joue Raiponce, et les racistes la harcèlent déjà

6

La pop culture s'écrit au féminin