Live now
Live now
Masquer
netflix-signe-contrat-spike-lee
Cinéma

Netflix signe un contrat avec un immense réalisateur et assoit son statut de leader du streaming

21 déc 2021

Après David Fincher, c’est au tour d’un autre réalisateur majeur de son époque de signer un contrat avec la plateforme au sigle rouge. Alors, qui est-ce que Netflix a mis dans son panier ?

Netflix a beau avoir vu fleurir des plateformes de streaming concurrentes un peu partout, menaçant son statut de leader du marché, elle demeure le service le plus attrayant, ne serait-ce que pour les cinéastes.

Après David Fincher, c’est au tour d’un autre réalisateur majeur de signer un contrat avec la plateforme. Pour notre plus grand bonheur.

Spike Lee signe un contrat avec Netflix

D’après le site spécialisé dans le cinéma Variety, Spike Lee a signé un contrat de plusieurs années (le nombre exact n’est pas stipulé) pour réaliser et produire de nouveaux projets via sa société de production 40 Acres and a Mule Filmworks.

Le réalisateur, qui avait déjà signé pour la plateforme Da 5 Bloods qu’il avait lui-même écrit et réalisé, ainsi qu’une série adaptée de Nola Darling n’en fait qu’à sa tête et See You Yesterday, ne s’arrêtera donc pas là.

Spike Lee via Allociné
Spike Lee via Allociné

Le réalisateur, scénariste et acteur de 64 ans a précisé dans un communiqué :

« Il n’y a pas de meilleure façon pour moi et ma société 40 Acres and a Mule Filmworks de commencer la nouvelle année que de renouveler notre partenariat avec Ted, Scott et Tendo, les patrons courageux de Netflix.

En plus de mes films, nous nous concentrerons ensemble sur de nouveaux auteurs d’origines diverses : les jeunes doivent être servis. »

Scott Stuber, responsable des films de Netflix, a rebondi :

« Tout au long de l’incroyable carrière de Spike, son écriture et sa mise en scène sont restées fulgurantes et lucides sur notre époque, tout en étant incroyablement divertissantes. Nous avons le privilège d’entamer ce nouveau partenariat avec Spike et nous sommes impatients de présenter au monde entier le prochain chapitre des films de l’artiste de Brooklyn. »

Spike Lee, un créateur engagé

Il est vrai que Spike Lee, en incroyable décodeur de l’Histoire, sait revisiter les différentes époques qui l’intéressent, les façonnant en œuvres violentes mais souvent teintées d’un humour impétueux dont lui seul a le secret.

Très engagé sur la question du traitement des communautés noires, surtout aux États-Unis, Spike Lee réalise des films politiques, et déteste que les réalisateurs blancs s’approprient des sujets qu’il convient d’après lui aux personnes racisées de réaliser.

C’est pourquoi il critique régulièrement les longs-métrages de Quentin Tarantino, n’hésitant jamais à lui envoyer des petits tacles en public.

Président du jury du festival de Cannes en 2021, l’artiste aux mille casquettes est une figure incontournable du cinéma d’aujourd’hui, à qui il a offert certains des films les plus puissants et anti-racistes de son époque comme BlacKkKlansman : J’ai infiltré le Ku Klux Klan, Malcolm X, Get on the Bus, Chi-Raq et bien d’autres encore.

Netflix signe un contrat avec un immense réalisateur et assoit son statut de leader du streaming

Et si l’on en croit l’accord entre Netflix et lui, Spike Lee ne devrait pas s’arrêter de créer.

Dès l’année prochaine, on aura donc droit à un long-métrage titré Gordon Hemingway and the Realm of Cthulhu, dont il n’a pas signé la réalisation ni l’écriture mais qu’il a produit lui-même.

Les autres films et séries qui sont dans les tuyaux devraient être annoncés courant 2022. What a time to be alive !

Découvrir Netflix à partir de 7,99€ par mois

À lire aussi : David Fincher est de retour avec tout ce qu’on aime : des meurtres et Tilda Swinton

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
Titane

Les nominations des César 2022 sont là — avec toujours une minorité de meufs, hein, faut pas pousser

Eva Levy

26 jan 2022

Cinéma
peter-dinklage-blanche-neige-nains

Peter Dinklage est révolté par le remake live action de Blanche-Neige et les 7… personnes atteintes de nanisme

Kalindi Ramphul

26 jan 2022

14
Cinéma
critique-the-royal-treatment-netflix

Une roturière, un prince mal coiffé, un niveau de cucul digne d’Emily in Paris : c’est The Royal Treatment sur Netflix

Kalindi Ramphul

25 jan 2022

3
Cinéma
critique-spencer-film-lady-di

Spencer capture la descente aux enfers de Lady Di dans un biopic qui flirte avec l’horreur

Kalindi Ramphul

25 jan 2022

19
Cinéma
films-et-jury-gerardmer-2022

Les meilleurs films de genre de l’année seront à Gérardmer et on vous y emmène avec nous

Kalindi Ramphul

25 jan 2022

Actualités
ana-de-armas-gage-skidmore

Deux fans d’Ana de Armas remontés portent plainte contre Universal parce qu’elle a été coupée au montage d’un film

Maëlle Le Corre

25 jan 2022

Cinéma
jessica chastain en interview sur un plateau tv

Sans le Planning Familial, Jessica Chastain n’aurait pas eu la même carrière : « J’ai pu avoir le choix »

Aïda Djoupa

24 jan 2022

Cinéma
harry-potter-retour-poudlard-absence-rupert-grint

La rumeur enfle : Rupert Grint aurait tourné la réunion Harry Potter à distance, faute de Portoloin

Kalindi Ramphul

24 jan 2022

Cinéma
documentaire-elliot-page-transidentite

Elliot Page produit un docu sur le genre et la transition qu’on a déjà hâte de voir

Kalindi Ramphul

21 jan 2022

4
Cinéma
sia-suicidaire-apres-badbuzz-film-music

Suicide, idées noires : Sia a payé le prix fort le bad buzz de son film Music, accusé de caricaturer l’autisme

Kalindi Ramphul

21 jan 2022

15

La pop culture s'écrit au féminin