Live now
Live now
Masquer
natoo-video-femmes-argent
Culture

Natoo parle en vidéo des clichés sur les femmes et l’argent

Dans sa nouvelle vidéo, Natoo parle des clichés encore trop tenaces sur les femmes et l’argent… C’est à la fois intelligent et drôle, bref, c’est du Natoo !

En plus de gagner 20% de moins (en moyenne) que les hommes à poste équivalent dans le monde du travail, les femmes souffrent encore, en 2016, d’un bon nombre de clichés, et notamment sur leur rapport à l’argent.

Eh oui, combien de fois, avec mon double chromosome X, j’ai entendu que n’avais pas à me soucier de réussir ma vie puisqu’au pire, je pourrais toujours faire « un bon mariage », que « toutes les femmes sont vénales » et qu’un homme qui avait de l’argent devenait soudainement très séduisant… Bref, encore une tonne de préjugés sur ce sujet — entre autres — ont la peau dure.

Et ça, Natoo en a ras la casquette. Dans une nouvelle vidéo, la vidéaste parle donc des clichés sur les femmes et l’argent

, et les déconstruit un par un, avec l’humour et l’intelligence qui la caractérise.

Sans agressivité et sans véhiculer de nouveaux clichés, la vidéaste montre son engagement, et explique à quel point ces préjugés peuvent être négatifs pour la gent féminine, et la cause féministe.

Grâce à son côté caustique et sa maîtrise du sujet, Natoo fait (encore) un carton plein avec cette nouvelle vidéo, et ça fait du bien.

big-interview-natoo


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

4
Avatar de Nyvaluma
26 juin 2016 à 10h06
Nyvaluma
J'apprécie beaucoup Natoo même si son petit montage financier fait tiquer au regard de cette vidéo, elle touche dans le mille
L'argent, on ne l'emporte pas dans la tombe. D'ailleurs, les études montrent que le taux de dépression est plus élevé chez les plus riches. Pourquoi ? Parce qu'ils ont tout ce qu'ils veulent, ils n'ont aucun rêve à poursuivre.
Le respect que l'on acquiert "grâce" à l'argent n'est qu'illusoire, il ne découle pas de ce qu'on est mais de ce qu'on a. Du coup la plupart des gens se retrouvent piégés dans une spirale infernale, à toujours en vouloir plus pour ne pas perdre ce semblant de respect. C'est ce que je pense, ce n'est en aucun cas un jugement. Vous pouvez avoir l'ambition que vous voulez hein, je ne suis personne pour juger.

En fait tout dépend de nos besoins. Personnellement, je ne fume pas, je bois surtout de la bière et j'adore les pâtes . Les dernières technologies sorties, que ce soit téléphone portable, télé, consoles etc (ne parlons pas des tablettes...) je m'en fous mais royal. Quand aux jeux vidéos, vive Steam et les Humble bundle ! (et le dématérialisé, comme ça, pas déchets...Ouais je me donne bonne conscience ) et je met de côté pour nos voyages. On se serre parfois la ceinture mais ça rend nos grosses dépenses plus savoureuses. Alors évidement je ne crache jamais sur une petite rentrée d'argent, mais devenir riche n'est pas mon ambition.
6
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Culture

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

La pop culture s'écrit au féminin