Live now
Live now
Masquer
mother-serie-coreenne
Culture

Mother, une nouvelle série coréenne puissante et douloureuse

Kalindi a découvert, au festival CanneSeries, Mother, une série coréenne bouleversante sur une enfant maltraitée, qui offre une réflexion poignante sur la maternité.

Le titre est concis mais il n’en fallait pas plus.

Parce qu’en effet, la maternité, ses enjeux, ses questionnements sont au coeur même de l’intrigue de Mother.

J’ai découvert cette série coréenne lundi matin. Je n’avais qu’un thé dans l’estomac et crevais de faim en arrivant au Palais des festivals.

Mais franchement, j’ai très vite fait taire mon estomac ! Submergée par l’horreur décrite par Mother, j’ai même oublié posséder un corps, c’est te dire…

mother

J’ai rassemblé mes membres contre ma poitrine et suis restée recroquevillée, comme une gosse.

C’était très à propos, finalement.

De quoi parle la série Mother ?

Mother, c’est l’histoire de Su-jin, professeure remplaçante dans une école primaire. Sa passion : l’ornithologie. Les enfants, elle s’en tamponne, et communique difficilement avec sa classe.

Mais c’était sans compter la rencontre de Hye-Na une petite fille rejetée par le reste de l’école. Trop « bizarre » et « sale » selon le reste des enfants, elle ne parvient pas à s’intégrer.

harcelement-scolaire

Déjà, j’étais pas jouasse. J’étais même déprimée. Mais attends de voir la suite, ça empire très sérieusement.

Su-jin est très vite alertée par une infirmière : la petite souffre d’ecchymoses et dit être tombée dans les escaliers.

En réalité, elle est maltraitée par l’homme qui vit avec sa mère. Il la frappe, l’étrangle, la menace de la jeter par la fenêtre et l’enferme dans des sacs poubelles…

Voilà voilà.

Si au début la mère parait plus douce, elle s’avère rapidement être du même acabit.

Lorsque Su-ji découvre l’horreur du quotidien de la petite, elle décide de la prendre sous son aile, au péril de sa liberté.

Mother, une série télé à couper le souffle

mother

Déjà que When Heroes Fly m’avait laissé la gorge sèche, Mother me l’a carrément serrée. 

Cette série, c’est un drame brutal qui aborde le sujet très sensible de la maltraitance infantile, finalement assez rarement abordé à l’écran.

Mother est donc une fiction importante, qui pose les bonnes questions :

  • Choisit-on d’être mère ?
  • Peut-on être la mère d’un enfant qui n’est pas le nôtre ?
  • Doit-on aimer sa mère coûte que coûte ?

J’ai applaudi les acteurs, et surtout la petite fille, à m’en faire mal aux mains (et j’ai peut-être engueulé deux ados qui ne faisaient que ricaner pendant la projection).

Réalisé par Seon-kyeong Jeong, Mother est en course pour un trophée lumineux en forme de palmier !

Elle est pour ma part, dans mes petits papiers…

À lire aussi : Killing Eve, la série criminelle et hilarante avec un beau casting féminin


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

8
Avatar de Angie56
13 avril 2018 à 23h04
Angie56
Mais... C'est adapté du drama japonais du même nom, non ? C'est exactement la même histoire.

http://wiki.d-addicts.com/Mother ?

(Drama qui a révélé la très jeune Ashida Mana dont le jeu est à couper le souffle)
Oui c'est bien un remake du drama japonais, d'ailleurs c'est un peu la mode en ce moment en Corée du Sud de refaire des dramas Japonais, ils n'arrêtent plus.
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Culture

Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

4
Source : TF1 - Le 20h - Capture d'écran
Séries

Une série de fiction sur Brigitte Macron serait en préparation

4
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

La pop culture s'écrit au féminin