Live now
Live now
Masquer
chere-daronne-meilleure-amie-ex
Chère Daronne

Ma meilleure pote se rapproche de mon ex, et ça ne me plaît pas du tout

Vous avez des questions ? La Daronne a les réponses ! (Oui bon, c’est pas forcément les meilleurs conseils, mais elle fait ce qu’elle peut, hein.) Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre courrier du cœur pas comme les autres.

La Daronne est la reine des conseils pas si cons enrobés d’une louche d’humour plus ou moins subtil. La voici de retour pour voler au secours d’une lectrice !

La question de la semaine

« Chère Daronne, 

Il y a un peu plus d’un mois, l’homme que j’aimais m’a quittée. C’était très soudain et brutal. En plus du cœur brisé, je réalise que ma rupture a des conséquences inattendues sur une autre relation importante dans ma vie : ma meilleure amie. 

J’ai rencontré cette fille il y a quelques années et nous sommes très proches. On se voyait tout le temps, on s’appelait tous les jours, on a toujours été là l’une pour l’autre dans les moments difficiles. 

Mon ex-copain et elle se sont toujours bien entendus, et rapidement, nous avons formé un trio : les Trois Mousquetaires ! J’étais ravie de voir que ma meilleure amie appréciait l’homme que j’aimais. Sauf que depuis la rupture, nos rapports ont changé.

En effet, ils sont de plus en plus proches et se voient régulièrement, ce qu’elle a essayé de me cacher. Elle m’a rassurée plusieurs fois sur le fait qu’ils n’avaient qu’une relation amicale et je lui fais confiance. Mais ma tête et mon cœur travaillent à vitesse grand V et force est de constater que leur relation me heurte.

Je sens que l’on s’éloigne l’une de l’autre. Nos disputes sont plus fréquentes, elle s’est montrée assez violente verbalement envers moi, elle m’a déjà humiliée et rabaissée, parfois devant nos amis, au cours des dernières semaines. Elle ne répond plus à mes messages, ou en tout cas de manière très brève et plusieurs heures ensuite. Bien qu’elle sache à quel point cette rupture me fait souffrir, elle ne veut plus que je lui parle de mon ex, parce que je suis “en boucle sur le sujet et ça devient pénible”.

Bref, ma meilleure amie me manque et je n’ai pas envie de la perdre elle aussi. J’essaye de me dire que leur relation ne me concerne pas, mais je ne sais pas si je suis en mesure de supporter ce “flirt amical” entre eux. D’autant plus que nous sommes amenés à fréquenter les mêmes cercles et les mêmes événements sociaux assez régulièrement. 

Bien à toi, 

Une Madmoizelle au cœur brisé »

La réponse de la semaine

Mon petit oisillon,

Ta lettre m’a fait beaucoup de peine, et si j’avais ton adresse, je te ferai livrer une montagne de cookies aux pépites de chocolat. Ça ne réparera pas ton cœur, mais ça peut aider à se sentir mieux (surtout si tu t’en sers de projectiles contre ton amie, mais j’y reviendrai).

Un vrai chagrin d’amour, qui te laisse prostrée en boule, à tremper tes draps à force de sangloter, je suis passé par là avant Bridget Jones et je sais combien c’est douloureux. En fait, ça fait même physiquement mal, au point que parfois on a l’impression qu’on va clamser : nausées, sensations d’étouffement, ralentissement du rythme cardiaque…

Selon le psychologue Guy Winch qui a étudié le sujet, ce que l’on ressent physiquement lors d’une rupture pourrait être comparable au manque ressenti par les toxicomanes pendant un sevrage.

Rien d’étonnant dans ces conditions à ce que tu aies besoin du soutien de ta meilleure amie. Mais la personne que tu désignes ainsi mérite-t-elle encore ce qualificatif ?

Bien sûr, c’est difficile de voir un couple d’amis se séparer. Pour y avoir assisté à plusieurs reprises, ça fend le cœur de se dire que notre trio ou bande de potes ne sera plus jamais la même, et je ne fais pas partie de celles et ceux qui pensent qu’il faut absolument « choisir son camp » après une rupture et cesser complètement de voir Athos ou Porthos.

Mais justement, j’ai l’impression que ta « meilleure amie » (note bien les guillemets) a choisi son camp, elle. Qu’il s’agisse simplement d’une amitié, d’un flirt amical, ou du début d’une relation amoureuse avec ton ex, elle semble en tout cas avoir décidé de le faire passer, lui, avant toi. Et elle n’est même pas honnête avec toi sur ce point.

Elle ne prend pas en compte tes ressentis, te ment, ne répond plus trop à tes messages, te dit que tu es pénible à revenir en boucle sur la rupture (bravo le veau, engueuler quelqu’un pour qu’il passe à autre chose, n’a jamais aidé personne à tourner la page plus vite)… Euh, allô ? T’es une amie, mais tu te comportes comme une raclure de bidet ?

J’aurais aimé te donner des conseils pour faire revenir ta meilleure amie (et l’être aimé tant qu’à faire), mais j’ai malheureusement l’impression que tu vas devoir faire le deuil de deux relations en même temps.

Ça va faire un mal de chien pendant encore quelque temps et puis, tu finiras par moins souffrir et par te rendre compte que ces personnes étaient un peu comme Ross dans Friends : de bons gros nullos.

Franchement, tu n’as pas besoin dans ta vie d’une amie qui te rabaisse et t’humilie. Tu as besoin d’une double ration de cookies et de quelqu’un qui t’écoutera, te laissera pleurer sur son épaule et te dira que tu es géniale ! J’espère que cette personne est déjà dans ton entourage ou que tu vas la rencontrer très vite.

En attendant, je te suggère de te concentrer sur les trucs qui te font du bien jour après jour, que ça soit mater Koh-Lanta en slip ou réécouter le premier album de Rose sur sa rupture en boucle.

Dans tous les cas, moi j’ai choisi mon camp, et c’est toi.

La bisette,

Ta Daronne

À lire aussi : J’ai divorcé sans savoir que je perdrai aussi mes amis

Voilà, c’était le 29e épisode de notre courrier du cœur qui parle d’amour bien sûr, mais aussi de relations humaines compliquées, de parentalité et de galères du quotidien !

Nous répondons à VOS questions avec une grosse louche d’humour et d’autodérision, un petit peu de bienveillance et quelques conseils plus ou moins foireux de la daronne, le cas échéant.

Retrouvez tous les Chère Daronne ici !

Si vous voulez participer à la rubrique, écrivez-nous sur daronne[at]madmoizelle.com, en précisant en objet « Chère Daronne » !

Crédit photo : image tirée de la série Dear White People

Les Commentaires
23

Avatar de Esturgeon
2 septembre 2021 à 14h29
Esturgeon
@Béchamel_ Ahah je suis d'accord avec toi et c'est pour ça que je trouve qu'elle se comporte en très mauvaise amie envers la Madz, et que j'insiste sur le fait que si la Madz se sent blessée et lui en veut, elle est totalement légitime à cela Du coup je crois qu'on est tout de même d'accord sur beaucoup de points
1
Voir les 23 commentaires

Plus de contenus Chère Daronne

Parentalité
baby-clash-parents

Le baby-clash : quand le couple est en crise après la naissance d’un enfant

Clémence Boyer

22 sep 2021

Parentalité
mere-enfant-soleil-600

Ces 10 trucs que j’aime dans la parentalité (et je ne m’y attendais pas)

Manon Portanier

22 sep 2021

3
Féminisme
Galanterie – couple – sexisme

Le spectre de la galanterie hante encore les rapports hétérosexuels

Chère Daronne
couple-dispute-telephone-600

J’ai découvert que mon mec dit du mal de moi derrière mon dos, je fais quoi ?

Chère Daronne

22 sep 2021

15
Grossesse
accouchement-domicile-verticale

Pourquoi j’ai choisi l’accouchement à domicile pour mon premier enfant

Une madmoiZelle

21 sep 2021

Parentalité
how-i-met-your-mother

Sling, Yoyo et croûtes de lait : mais de quoi parlent vos potes qui viennent d’avoir un bébé ?

Manon Portanier

21 sep 2021

5
Grossesse
violences-obstetricales-documentaire-ovidie

Vous aviez raté le docu d’Ovidie sur les violences obstétricales ? Il est dispo sur YouTube !

Clémence Boyer

21 sep 2021

Parentalité
bébé-bras

« Je ne veux rien oublier » : pourquoi il faut retenir même les pires moments de la maternité

Manon Portanier

21 sep 2021

7
Spiritualité
fantôme-ombre

Ces histoires d’enfants flippants n’ont rien à envier aux pires films d’horreur

Manon Portanier

20 sep 2021

7
Témoignages
un trouple dans son quotidien
Sponsorisé

« Nadya est l’amoureuse de maman et aussi celle de papa » : parents et polyamoureux, ils racontent

La société s'écrit au féminin