Live now
Live now
Masquer
ok-1
Bien-être

L’huile de coco est-elle un bon démaquillant ?

L’huile de coco peut être utilisée de bien des façons en beauté. Le problème, c’est qu’on la considère souvent comme occlusive. Mais que donne-t-elle lorsqu’elle est appliquée à des fins de démaquillage ? 

Nous avons à peu près tous de l’huile de coco chez nous. Que ce soit pour cuisiner, pour nourrir nos cheveux ou encore pour l’utiliser en bain de bouche… C’est un produit relativement accessible qu’il est facile de trouver partout. Malheureusement, il souffre d’une réputation contradictoire. Quand certains ne jurent que par lui, d’autres, le trouve occlusif, comédogène et trop gras pour leur type de peau. S’il n’est pas vraiment recommandé de l’utiliser sur le visage, en tant qu’huile de soin, peut-elle quand même remplacer notre démaquillant traditionnel ? C’est ce que nous allons voir. 

Se démaquiller à l’huile de coco : oui mais…

Dans l’huile de coco, on retrouve, de façon très concentrée, de l’acide laurique. Cet acide gras saturé a des propriétés antibactériennes très efficaces ce qui lui permet de réduire les inflammations et de lutter activement contre la prolifération de bactéries responsables, par exemple, de l’acné.

Autre avantage à ne pas dénigrer : l’huile de coco retire très efficacement le maquillage. Grasse, elle parvient à dissoudre le maquillage, même waterproof et attire les impuretés lipophiles pour les éliminer au moment du rinçage.

Lorsqu’elle est munie de sa pulpe, elle peut même effectuer une légère exfoliation mécanique quand elle est appliqué sur l’épiderme.

Ces trois avantages en font-elle pour autant un bon démaquillant ? D’après le docteur Carl Thornfeldt, interrogé par le magazine Byrdie, la réponse est oui :

« L’huile de coco est antibactérienne, anti-levure et fonctionne également comme une excellente crème de premiers secours. En raison de son effet dégraissant, elle fonctionne également bien comme démaquillant »

De très bons points pour cette huile facile à trouver et surtout bon marché. Mais est-elle pour autant conseillée à tous ? La réponse est non malheureusement.

diana-kuleniuk-oIR-PrUuFas-unsplash

L’huile de coco : déconseillée à certains types de peau ? 

Si l’huile de coco est conseillée pour les personnes ayant la peau sèche ou sensible, tous les épidermes sont différents. Malheureusement, il est difficile de savoir à l’avance si le vôtre va apprécier le démaquillage à l’huile de coco ou à l’inverse, le détester.

Pour le savoir, le docteur Thornfeldt suggère de l’introduire petit à petit dans votre routine de démaquillage. À mesure par exemple d’une à deux fois par semaine pour commencer. Si votre peau la supporte, dans ce cas vous pouvez augmenter la cadence. Mais une chose est sûre : l’huile de coco ne s’utilise pas seule, elle doit impérativement être rincée.

Comment utiliser l’huile de coco ?

Parce que l’huile de coco peut, dans certains cas créer des réactions cutanées et l’obstruction des pores, il est important de la manipuler avec soin. Mais comment ? Dans un cadre de double nettoyage, elle pourrait apporter tous ses bénéfices à la peau sans pour autant y laisser de film gras et occlusif.

Il suffit pour ça de se démaquiller avec de l’huile de coco dans un premier temps, puis de rincer et nettoyer le visage en appliquant un produit lavant (gel, mousse ou lait) dans un second temps.

Ce geste, en plus d’être conseillé pour retirer les impuretés lipophiles et hydrophiles présentes sur la peau, va vous permettre d’obtenir un épiderme frais, et complètement dénué d’huile. Ensuite, vous pourrez sans crainte faire place à votre routine de soin habituelle…


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

4
Avatar de Iseult la rousse
17 mai 2023 à 16h05
Iseult la rousse
Accessoirement, toutes les huiles, mêmes les synthétique type vaseline, attirent les impuretés lipophiles, comme leur nom l'indique... Quitte à enfoncer des portes ouvertes, on peut aussi se démaquiller au beurre (évitez le demi sel, ça doit piquer les yeux - serait-ce enfin une utilisation correcte du beurre doux ?) hein.
Et vive les huiles locales ! Tournesol et colza dans mon coin. Pour ne même pas la manger, inutile de prendre de l'huile chère et lointaine !
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Bien-être

Source : Polina Tankilevitch
Bien-être

Voici la raison pour laquelle on a davantage faim en hiver d’après des chercheurs 

3
Source : Getty Images Signature
Vis ta vie

Top 4 des types de clients croisés au café du coin, en télétravail

Source : @Photo de David Eluwole
Bien-être

Avoir un passe-temps régulier serait bon pour la santé mentale et c’est la science qui le dit 

5 soins pour prévenir et éliminer les poils incarnés
Bien-être

Crème poils incarnés : comment les prévenir et les enlever ?

Copie de [Site web] Visuel vertical Édito-2
Bien-être

Qu’est-ce que la tendance des legging legs et pourquoi est-elle si problématique ? 

Copie de [Site web] Visuel vertical Édito copie
Actualité bien-être

WTF : mais d’où vient cet engouement pour la Stanley Cup ? 

16
Source : @JohnFinkelstein
Actualité bien-être

Les pommes seraient les meilleures alliées de votre santé intestinale, et c’est la science qui le dit !

3
pexels-komang-dewi-7436480
Bien-être

Pourquoi avons-nous un coup de barre tous les jours à la même heure ? 

Copie de [Site web] Visuel vertical Édito-2
Bien-être

La procrastination du sommeil : le nouveau mal de notre temps qui aura raison de notre énergie ?

1
Copie de [Site web] Visuel vertical Édito
Bien-être

Mieux vaut éviter de toujours se faire vacciner sur le même bras et voici pourquoi  

1

La vie s'écrit au féminin