Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Les villes invisibles (Italo Calvino)

22 août 2005

Les villes invisibles (Italo Calvino)Marco Polo, grand voyageur devant l’Eternel et explorateur enthousiaste, conte ses voyages à Kublai Khan, descendant de l’illustre empereur des Mongols : Gengis Khan. Voilà donc le prétexte que bâtit Italo Calvino pour présenter ses travaux littéraires sur les villes imaginaires. Ce sont cinquante-cinq textes courts à la prose poétique que l’écrivain nous livre ici, classés selon d’abstraites thématiques : la ville et la mémoire, les villes effilées etc. Chacune d’entre elles porte le nom d’une femme. On ne sait ni où elles se situent, ni quelles langues y sont parlées, ni à quelle époque elles existaient – si elles ont jamais existé. Le texte se veut trop universel pour s’infliger de pareilles restrictions.

Dans les Villes Invisibles, il n’est évidemment pas uniquement question d’urbanisme et d’architecture, et ce n’est pas même le propos principal du livre. Ici, chaque texte est un assemblage de souvenirs et de sensations, d’élucubrations visuelles et de bribes de mythes. Les villes sont tissées par les hommes. Leur manière de concevoir l’existence, d’aborder la mort façonne les cités, leurs souvenirs et leurs rêves les imprègnent.

Au-dessus de ces portraits de villes se tracent les figures emblématiques de Marco Polo et du grand Empereur des Tartares, s’interrogeant tous les deux sur le sens de ces constructions, mais aussi sur celui de leurs propres existences. Le Khan est souvent à l’origine des questions, auxquelles Polo apporte d’énigmatiques réponses, dégageant des pistes de réflexion.

Les Villes Invisibles est un livre un peu étrange, entre la fiction et le recueil de poésie, qui tente à la fois de nous faire découvrir des univers imaginés et de nous « révéler à nous-même », nous livrer des clés. L’élégance de l’écriture de Calvino emballe le tout. A lire dans des conditions de réceptivité (ni dans le métro, ni dans un couloir de lycée, donc).

Les Villes Invisibles, d’Italo Calvino, éditions Seuil (Points)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Livres
reconnaitrans laurier the fox – editions lapin

« De simples mots peuvent nous blesser, nous tuer » : cette BD montre les ravages de la transphobie ordinaire

Maëlle Le Corre

04 déc 2021

Parentalité
kidbook

Voilà pourquoi les livres papier sont mieux pour les enfants que les ebooks

Camille Abbey

03 déc 2021

6
Quizz et Tests de personnalité
See-ming-Lee_Flickr-bibliotheque-classement-couleur

Répondez à ces 8 questions, et découvrez comment devriez ranger votre bibliothèque

Livres
nos-jours-brules

Dystopie, féminisme, afrofuturisme : Laura Nsafou raconte son dernier roman Nos jours brûlés

Aïda Djoupa

20 nov 2021

Féminisme
rose-lamy-discours-sexiste-media

Rencontre avec Rose Lamy, qui milite pour que les médias cessent de minimiser les violences sexistes et sexuelles

Solenn Cordroc'h

18 nov 2021

3
Grossesse
fausse-couche

Briser les tabous autour de la fausse couche, c’est l’objectif de cette puissante BD

Camille Abbey

16 nov 2021

Livres
critique-prix-goncourt-la-plus-secrete-memoire-des-hommes

On a lu le Goncourt 2021, de Mohamed Mbougar Sarr, et on se sent dépouillée…

Kalindi Ramphul

16 nov 2021

2
Livres
journal-de-bord-challenge-nanowrimo

NaNoWriMo, journal de bord d’un échec programmé #2 — Autosabotage et mauvaises critiques

Kalindi Ramphul

12 nov 2021

4
Livres
Une jeune femme noire lisant un roman.

Moins blanche, moins hétéro, moins normée : la littérature Young Adult vit sa discrète révolution en France

Pauline Le Gall

12 nov 2021

Livres
offre Kobo + by Fnac
Sponsorisé

Vous êtes toujours à la recherche de nouveaux livres ? La formule Kobo + by Fnac est faite pour vous

La pop culture s'écrit au féminin