Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Les villes invisibles (Italo Calvino)

22 août 2005

Marco Polo, grand voyageur devant l’Eternel et explorateur enthousiaste, conte ses voyages à Kublai Khan, descendant de l’illustre empereur des Mongols : Gengis Khan. Voilà donc le prétexte que bâtit Italo Calvino pour présenter ses travaux littéraires sur les villes imaginaires. Ce sont cinquante-cinq textes courts à la prose poétique que l’écrivain nous livre ici, classés selon d’abstraites thématiques : la ville et la mémoire, les villes effilées etc. Chacune d’entre elles porte le nom d’une femme. On ne sait ni où elles se situent, ni quelles langues y sont parlées, ni à quelle époque elles existaient – si elles ont jamais existé. Le texte se veut trop universel pour s’infliger de pareilles restrictions.

Dans les Villes Invisibles, il n’est évidemment pas uniquement question d’urbanisme et d’architecture, et ce n’est pas même le propos principal du livre. Ici, chaque texte est un assemblage de souvenirs et de sensations, d’élucubrations visuelles et de bribes de mythes. Les villes sont tissées par les hommes. Leur manière de concevoir l’existence, d’aborder la mort façonne les cités, leurs souvenirs et leurs rêves les imprègnent.

Au-dessus de ces portraits de villes se tracent les figures emblématiques de Marco Polo et du grand Empereur des Tartares, s’interrogeant tous les deux sur le sens de ces constructions, mais aussi sur celui de leurs propres existences. Le Khan est souvent à l’origine des questions, auxquelles Polo apporte d’énigmatiques réponses, dégageant des pistes de réflexion.

Les Villes Invisibles est un livre un peu étrange, entre la fiction et le recueil de poésie, qui tente à la fois de nous faire découvrir des univers imaginés et de nous « révéler à nous-même », nous livrer des clés. L’élégance de l’écriture de Calvino emballe le tout. A lire dans des conditions de réceptivité (ni dans le métro, ni dans un couloir de lycée, donc).

Les Villes Invisibles, d’Italo Calvino, éditions Seuil (Points)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

sil suffisait daimer bd steinkis
Livres

S’il suffisait d’aimer, une puissante BD pour se replonger dans le combat pour la PMA

Maëlle Le Corre

26 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
[Site web] Visuel horizontal Édito (10)
Livres

Jade Debeugny : « Montrer des poils est devenu un acte militant »

Pauline Leduc

22 nov 2022

[Site web] Visuel horizontal Édito (9)
Livres

Rivalité féminine, violences médicales, #MeToo : trois livres à lire ce mois-ci

Pauline Leduc

22 nov 2022

roman-seul-un-monstre-lumen
Livres
Sponsorisé

Quelle héroïne de roman de fantasy êtes-vous ?

Madmoizelle Brand

16 nov 2022

fraude qui peut
Livres

Fraude qui peut ! La bande-dessinée écolo et pédagogique qui dézingue la pêche électrique

Maya Boukella

13 nov 2022

Couverture du livre Fruits de la colère
Livres

Pourquoi le livre Fruits de la colère va transformer votre rage féministe en carburant

Anthony Vincent

12 nov 2022

L'autrice afro-féministe Kiyémis, photographiée par Adeline Rapon, pour Albin Michel
Livres

L’autrice Kiyémis s’affirme comme votre « pire cauchemar » dans un essai libérateur

Anthony Vincent

11 nov 2022

2
feminist-in-progress
Livres

Voici un guide pour tous ceux qui pensent qu’on a plus besoin du féminisme

Christelle Murhula, photographiée par Eva Belizaire
Livres

Avec Amours Silenciées, Christelle Murhula éclaire les limites de la révolution romantique

Anthony Vincent

04 nov 2022

1
Brigitte Giraud, Vivre vite
Livres

Brigitte Giraud devient la 13e femme à recevoir le prix Goncourt, avec Vivre vite

Camille Lamblaut

04 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin