Live now
Live now
Masquer
cosmic-sin
Cinéma

Les nominations aux Razzie Awards sont tombées… et Bruce Willis y a sa propre catégorie

07 fév 2022

Une pandémie et l’ère du streaming n’ont pas changé notre intérêt pour les films nuls et les cérémonies de récompenses. À quelques jours des Oscars, les Razzie Awards viennent récompenser les pires films de 2021. Youpi !

Ah, les mauvais films ! Notre péché mignon, toujours là pour nous, prêts à être streamés sur Netflix lors des dimanches pluvieux ou les nuits de dép’…

Pourtant, on aurait presque oublié la cérémonie des Razzie Awards, qui récompense depuis les années 1980 ce que le cinéma américain a de pire à offrir à nos yeux fatigués. Malgré une pandémie qui nous a cloîtrées chez nous et des cérémonies de récompenses disruptées (les Oscars sans présentateur, vous vous souvenez ? Quelle angoisse), on continue à espérer, contre toute attente, être repues de compétition filmique, et ressentir le bonheur, l’espace d’un instant.

Une sélection de films éclectiques… et sous-vus

Si je suis tout à fait honnête, et la déontologie journalistique m’y oblige, je n’ai vu aucun des films nommés. Karen, sur les méfaits d’une raciste blanche qui traumatise ses voisins noirs, m’a fait fuir au loin dès le visionnage de son trailer. Je crois que je frôse l’overdose de contenu dianesque, et suis donc passée à côté de Diana : La comédie musicale, qui semble, au vu de son nombre record de nominations toutes catégories, être la purge de l’enfer de l’année.

Diana: The Musical | Official Trailer | A Netflix Special Presentation

À la limite, j’aurais pu me laisser tenter par Space Jam : Nouvelle ère, en souvenir de l’iconique Space Jam avec Michael Jordan (nommé Basket spatial au Québec, nous rappelle Wikipédia), mais les critiques ont été suffisamment unanimes pour me faire baisser la télécommande.

Non vraiment, il n’y a que Le Dernier Duel auquel je regrette de ne pas avoir dédié un visionnage. Le nommé Ben Affleck semble avoir été puni plus pour sa perruque discutable que sa prestation, par ailleurs globalement saluée par la critique. Comme quoi, chaque détail compte.

LE DERNIER DUEL Bande Annonce VF (2021)

Que fait Amy Adams aux Razzie Awards ?

Dans tous les cas, on constatera que la plupart des œuvres nommées n’ont même pas eu un instant fugace pour flopper au cinéma, puisque pour les studios, le direct-to-stream semble être la marche à suivre en cas de navet dans les cartons. Bon, on ne peut pas trop leur en vouloir…

Mais je prends la liberté de m’insurger sur la présence d’Amy Adams parmi les nommés. Quand on sait que l’actrice à la filmographie étincelante, qui aurait dû gagner pour Il était une fois en 2007 (je ne prendrai pas d’avis contradictoire pour le moment, merci) n’a jamais remporté d’Oscar, je ne peux que m’insurger. Leave Amy alone!

Bruce Willis cartonne aux Razzie Awards 2022

S’il y a bien quelqu’un que je suis contente de retrouver dans cette liste, c’est ce bon vieux Bruce Willis. Au cas où vous ne seriez pas au courant (et vous ne l’étiez pas), l’acteur de 66 ans a cabotiné en 2021 dans une pléthore de films tous plus oubliables les uns que les autres, photocopies de ceux qu’il a tourné à son époque glorieuse. Ah, qu’il est loin le temps de Piège de cristal…

PIRE RÔLE DE BRUCE WILLIS DANS UN FILM DE 2021
  
         (Catégorie spéciale)
 
Bruce Willis / American Siege
Bruce Willis / Apex                         
Bruce Willis / Cosmic Sin                
Bruce Willis / Deadlock 
Bruce Willis / Fortress                    
Bruce Willis / La Proie
Bruce Willis / Out of Death             
Bruce Willis / Jeu de survie

bruce-willis
Bruce Willis dans La Proie.

Le reste des nominations aux Razzie Awards

PIRE FILM
 
Diana : La comédie musicale (version Netflix)
Infinite 
Karen
Space Jam : Nouvelle ère
La Femme à la fenêtre

 
PIRE ACTEUR
 
Scott Eastwood / Dangerous
Roe Hartrampf (Prince Charles) Diana : La comédie musicale
LeBron James / Space Jam : Nouvelle ère
Ben Platt / Cher Evan Hansen
Mark Wahlberg / Infinite

 
PIRE ACTRICE 
 
Amy Adams / La Femme à la fenêtre
Jeanna de Waal / Diana : La comédie musicale
Megan Fox / La Proie
Taryn Manning / Karen  
Ruby Rose / Vanquish

 
PIRE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE 
 
Amy Adams / Cher Evan Hansen
Sophie Cookson / Infinite
Erin Davie (Camilla) / Diana : La comédie musicale
Judy Kaye (qui joue à la fois Queen Elizabeth & Barbara Cartland) / Diana : La comédie musicale
Taryn Manning / tous ses rôles
 
PIRE ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE
 
Ben Affleck / Le Dernier Duel
Nick Cannon / Braquage en or
Mel Gibson / Dangerous
Gareth Keegan (James Hewitt) / Diana : La comédie musicale
Jared Leto / House of Gucci


PIRE COUPLE 
 
N’importe quel personnage maladroit et n’importe quel numéro musical mal écrit ou choréographié / Diana : La comédie musicale
LeBron James et n’importe quel personnage animé Warner (ou produit Time-Warner) sur lequel il dribble / Space Jam : Nouvelle ère
Jared Leto et SOIT ses 7 kg de Latex sur le visage, ses fringues ringardes ou son accent ridicule / House of Gucci
Ben Platt et n’importe quel personnage qui fait comme si le fait que Platt qui chante 24h/24 et 7 jours/7 est normal / Cher Evan Hansen
Tom & Jerry (alias Itchy & Scratchy) / Tom & Jerry le film
        
PIRE REMAKE, COPIE OU SEQUEL
 
Karen (copie accidentelle de Cruella de Vil)
Space Jam : Nouvelle ère
Tom & Jerry le film
Twist (remake rap d’Oliver Twist)
La Femme à la fenêtre (copie de Rear Window)
 
PIRE RÉALISATEUR 
 
Christopher Ashley / Diana : La comédie musicale
Stephen Chbosky / Cher Evan Hansen
“Coke” Daniels / Karen
Renny Harlin / Braquage en or
Joe Wright / La Femme à la fenêtre
 
 
PIRE SCÉNARIO
 
Diana : La comédie musicale / script de Joe DiPietro, musique et paroles de DiPietro
et David Bryan
Karen / écrit par « Coke » Daniels
Braquage en or / scénario de Kurt Wimmer et Robert Henny, histoire de Henny
Twist / écrit par John Wrathall et Sally Collett, matériel additionnel de Matthew Parkhill, Michael Lindley, Tom Grass et Kevin Lehane, d’une « idée originale » de David & Keith Lynch et Simon Thomas
La Femme à la fenêtre / scénario de Tracy Letts, adapté du roman de A.J. Finn

À lire aussi : Voilà quels sont les pires films de l’année !

Crédits photo : 2020 Koch Films, Splendid Film

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
l’origine du mal

Thriller imprévisible, L’Origine du mal est le meilleur film au cinéma cette semaine

Maya Boukella

05 oct 2022

Cinéma
novembre david koskas

Novembre : le film sur les attentats de 2015 avec Jean Dujardin est à l’affiche

Maya Boukella

05 oct 2022

14
Cinéma
incroyable mais vrai gaumont

Quentin Dupieux : la bande-annonce de Fumer fait tousser est aussi délirante que son casting

Maya Boukella

04 oct 2022

Cinéma
film français 5

Critiqué pour sa Une 100% blanche et masculine, Le Film français s’excuse… mais est-ce assez ?

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
Sacheen Littlefeather creative commons

Sacheen Littlefeather, voix des amérindiens à Hollywood, est morte à 75 ans

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

12

La pop culture s'écrit au féminin