Live now
Live now
Masquer
argentpoche
Daronne

Les filles recevraient moins d’argent de poche que les garçons, ça les habitue à la suite au moins

En matière d’argent de poche, filles et garçons ne perçoivent pas les mêmes sommes. Et ce, dès l’enfance ! Des discriminations de l’époque des culottes courtes jusqu’au marché du travail, et plus si affinités.

Les inégalités salariales entre femmes et hommes sont encore malheureusement toujours d’actualité.

Selon les données fournies par l’Insee en 2020, dans le privé, avec les mêmes volumes horaires, les femmes gagnent 16,8 % de moins que les hommes (12,4 % dans le secteur public). Dans l’ensemble, les femmes gagnent 28,5 % de moins que les hommes, si l’on prend en compte les temps partiels.

À poste équivalent, pour un temps plein, l’écart de salaire est à 5,3 % dans le privé. Ces écarts sont en partie dus à des discriminations mais aussi à une « ségrégation professionnelle », selon l’Insee :

« Les hommes et les femmes n’occupent pas les mêmes métiers, ne travaillent pas dans les mêmes secteurs ou les mêmes entreprises. »

Cette ségrégation, qui tend néanmoins à s’estomper, se façonne au fil du temps, depuis les études jusqu’aux évolutions dans les entreprises.

Et si ces inégalités apparaissaient en fait dès le plus jeune âge ? Avec une différence entre l’argent de poche perçu par les filles et celui perçu par les garçons…

Une étude indique une inégalité au détriment… des filles évidemment

La start-up PixPay, qui propose des solutions mobiles pour aider parents et enfants à gérer l’argent, a fait une enquête basée sur ses données, à savoir 90 000 utilisateurs adolescents, entre le 21 janvier 2022 et le 22 février 2022.

Les études effectuées par les entreprises, ce n’est certes pas ce que l’on préfère, car il y a toujours un soupçon de parti pris et d’imprécision des analyses, mais cela permet de dégager des tendances.

Capture d’écran 2022-03-08 à 15.53.02
Moyennes effectuées sur les utilisateurs de l’app de gestion d’argent. (© PixPay)

Les résultats indiquent que les adolescents reçoivent en moyenne 4€ d’argent de poche de plus par mois que les adolescentes.

L’étude indique des disparités aussi, selon la localisation :

« Ces inégalités sont plus ou moins importantes selon les régions : en région Centre-Val-de-Loire, les garçons ont en moyenne 17,42€ d’argent de poche supplémentaire chaque mois ! »

Nous ne sommes bien sûr pas en train de dire que cette différence de traitement est faite consciemment par les parents, mais bien qu’elle est le fruit de stéréotypes prégnants.

Une histoire de stéréotypes ?

Les garçons auraient-ils plus besoin d’argent que les filles ? C’est étonnant… Peut-être sont-ils dès le plus jeune âge de plus fins négociateurs, et sont déjà plus entraînés à faire valoir leur bon droit ? Difficile à dire. En tout cas, une reproduction de ce qui se passe à l’âge adulte est à l’œuvre, puisque les femmes sont moins rémunérées que les hommes, comme nous l’avons vu.

De plus, dans les stéréotypes courants, on trouve celui selon lequel les filles aimeraient le shopping et seraient dépensières, mais personne n’est par nature un panier percé !

Les parents feraient davantage confiance à leurs fils qu’à leurs filles pour bien gérer leur argent de poche. En effet, suivant notre petite enquête toujours, le plafond de paiement hebdomadaire fixé aux adolescents est en moyenne supérieure de 78€ à celui fixé aux adolescentes.

lolita malgre moi – shopping
Les adolescentes toujours en train de faire du shopping, c’est bien connu. – Mean Girls / United International Pictures (UIP)

On donne de l’argent aux enfants et aux adolescents notamment pour leur apprendre à le gérer. Les parents leur indiquent ainsi qu’ils doivent faire des choix par rapport à une somme fixe.

L’étude en question indique d’ailleurs que c’est plutôt les filles qui gèrent mieux leur argent :

« 61% des adolescents ayant activé une méthode d’épargne sur leur application Pixpay sont des filles, et 56% des cagnottes projets ont été créées par des adolescentes. »

Cela va à contre-courant des présupposés selon lesquels elles auraient du mal à gérer leur budget.

L’argent et l’éducation sont des aspects primordiaux dans la lutte contre les inégalités entre femmes et hommes, donc vous y regarderez à deux fois avant de faire la distribution des sousous dans la popoche de vos enfants.

À lire aussi : Leila, son mec et leurs 3 enfants, 5806€ par mois : « La moitié de nos achats est bio »

Image en une : © Unsplash/Annie Spratt

Les Commentaires
10

Avatar de hellopapimequepasa
14 mars 2022 à 16h28
hellopapimequepasa
les somme me choque beaucoup..pour ma part j'ai eu de l'argent de poche que 1 ans en 1ere année post bac et en fait..j'en avais rien a faire de ne pas avoir d'argent de poche.Mon père m'achetait "witch mag" et "totally spies" chaque moi et j'était contente.Comme j'avais peu voir pas d'amie dans mon collège et que mes amies était pas dans la même ville que moi on y allait en voiture et on restait dans la maison de l'autre a s'éclater ensemble.J'ai jamais ressentie ce besoin la
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Daronne

Daronne
gender-reveal-party

Les « gender reveal parties », ce fléau sexiste

Manon Portanier

03 oct 2022

13
Daronne
quel-lessive-bebe-choisir

Voici 3 lessives spécialement faites pour les bébés (mais qui ne doivent pas se manger non plus)

Manon Portanier

01 oct 2022

5
Daronne
lyceen-marchent-couloir-ecole

Les enfants transgenres pourront désormais porter le prénom de leur choix à l’école

Chloé Genovesi

30 sep 2022

28
Daronne
films-annees-90

Ces 6 films des années 90 que j’ai hâte de faire découvrir à mes enfants

Manon Portanier

29 sep 2022

11
Parentalité
[Site web] Visuel horizontal Édito

Au fait, ça sert à quoi un sac à langer ? Il y a quoi dedans ?

Manon Portanier

29 sep 2022

8
Daronne
femme-heureuse-joyeuse

30 % des femmes en âge de procréer déclarent ne pas vouloir d’enfants

Chloé Genovesi

28 sep 2022

38
Pop culture
Serena Williams sur le plateau du talk-show de Drew Barrymore

Pourquoi Serena Williams ne voulait pas de sa fille dans les gradins pendant ses matchs ?

Anthony Vincent

28 sep 2022

Chère Daronne
conjoint-aime-pas-belle-famille

Mon mec n’aime pas passer de temps avec ma famille et ça me vexe

Chère Daronne

28 sep 2022

14
Daronne
[Site web] Visuel horizontal Édito

935 millions pour revaloriser l’enseignement : mesures engagées ou simple effet d’annonce ?

Chloé Genovesi

27 sep 2022

Daronne
Crédit : Jonathan Borba / Pexels

Dans les maternités, la lente évolution de la place du coparent

Pour les meufs qui gèrent