Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Mode

Les Chansons d’amour

Réalisé par Christophe Honoré.
Avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni…

Les Chansons d’amour démarre sur un trio amoureux mal assuré. Julie (Ludivine Sagnier) et Ismaël (Louis Garrel) s’aiment mais ne savent pas se le dire. Pour leur servir de « pont », ils ont fait entrer Alice (Clotilde Hesme) dans leur vie de couple. A trois dans un même lit, ce n’est pas la panacée, mais le trio tient la route. Jusqu’à ce que Julie meure.

Découpé en 3 actes – le départ, l’absence et le retour – , le film explore la difficulté à dire son amour à l’Autre. Quand exprimer ses sentiments devient trop difficile, Lucie, Ismaël et les autres allègent le propos en le chantant. L’amour, la jalousie, le manque, etc. revêtent alors une dimension plus universelle, moins intime et donc moins effrayante.
Vraiment dommage, les chansons, écrites et composées par Alex Beaupain, m’ont laissé de marbre. A cela s’ajoutent quelques difficultés à rester attentives aux textes. Seules les interprétations données par les acteurs m’ont permise de ne pas totalement décrocher pendant les séquences musicales. Mauvais point pour un film musical… Une réussite, cependant : c’est la fluidité dans laquelle s’enchaînent les séquences parlées et les chantées.
N’empêche. J’ai aimé Les Chansons d’amour pour sa douce tristesse. L’atmosphère du film, mélancolique, a quelque chose d’élégant, de touchant mais pas de plombant.
Le film parvient à explorer des thématiques lourdes (le ménage à trois, le deuil, l’homosexualité), sans tomber dans le travers de la transgression pour la transgression, mais dans une sorte d‘évidence, de naturel.
La qualité du film tient beacoup à la finesse d’interprétation des acteurs. Au casting : Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni et quelques très bons seconds rôles. Tous beaux, tous intenses et complètement en phase avec leurs personnages. Comme Ismaël, lorsqu’il conclut (et sans chanter !) : « Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps. »


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

7
Avatar de Fab
29 mai 2007 à 01h05
Fab
sinon, je vais très bien, c'est gentil de le demander. et vous ?
Quelle impatiente, celle-là
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Mode

« J'aimerais consommer mieux mais il n'y a que la fast fashion qui s'intéresse à ma taille 56 » : Virginie, 250 € de budget shopping // Source : Captures d'écran Instagram de Virginie Grossat
Mode

« J’aimerais consommer mieux mais il n’y a que la fast fashion qui s’intéresse à ma taille 56 » : Virginie, 250 € de budget shopping

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Madmoizelle
Beauté

J’ai testé le durcisseur ongles numéro 1 sur Amazon, mon verdict

Source : Pexels
Actualité mode

SHEIN retire une paire de chaussures pour enfants de son site, car trop nocive par rapport aux normes européennes

1
Vinted_11_IVS_1859
Actualité mode

Voici les 3 marques de luxe les plus recherchées sur Vinted

famille marche rue // Source : Pexels
Daronne

Chronique d’une daronne : J’ai arrêté de forcer mes enfants à sortir

8
Ce nouveau sac Polène est-il hideux ou somptueux ? // Source : Polène
Actualité mode

Ce nouveau sac-filet en perles de cuir upcyclé Polène est-il hideux ou somptueux ?

Couple de femmes devant un miroir
Mode

Help, ma première fois avec une femme me terrifie 

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ? // Source : Des robes jolies, éthiques et au prix juste vendues sur l'eshop We Dress Fair
Conseils mode

Où trouver de belles robes de cérémonie en seconde main, jolies et pas cher ?

1
À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

La vie s'écrit au féminin