Live now
Live now
Masquer
couches_prix_bebe_H
Daronne

Le prix des couches pour bébé va augmenter de 30% cette année

En 2022, les prix des couches jetables avait peu augmenté en comparaison de produits similaires. Après avoir rogné leur marge pour suivre la concurrence, les industriels doivent maintenant « rattraper leurs prix ». Un rattrapage qui risque de fragiliser des familles qui peinent déjà à faire face à l’inflation.

Les couches jetables n’échapperont pas à l’inflation. Les protections pour bébés avaient jusque-là été relativement épargnées, mais elles pourraient bien voir leurs prix s’envoler dans les prochains jours, à raison de 30% d’ici au milieu de l’année 2023. En un an, le prix des produits du quotidien (alimentation, boisson, hygiène) a augmenté de 14,45%. L’inflation continue de grimper et pourrait atteindre les 25% d’ici au moins de juin.

Le prix des couches pour bébés va augmenter

Malgré l’inflation, les couches ont été (relativement) épargnées jusqu’ici. Selon un article paru le 1e mars sur FranceInfo, les produits d’entretien et d’hygiène qui contiennent de la cellulose, comme le papier toilette ou l’essuie-tout, ont vu leurs prix augmenter de 20%, voire de 25% lors la dernière année, contre « seulement » 8,5% pour les couches. Si le coût de production des couches a augmenté au même titre que celui d’autres produits aux composés similaires, les fabricants ont pourtant pris la décision de rogner leurs marges en 2022. N’y voyez pas là de la sollicitude pour les familles, les raisons sont purement financières : le marché de la couche est très concurrentiel, les marques sont nombreuses et leurs prix particulièrement attractifs. Cependant, les industriels doivent désormais regagner l’argent perdu.

Chaque année, des négociations annuelles se déroulent entre les fabricants et les acteurs de la grande distribution pour fixer les prix de l’année à venir. Ces négociations ont pris fin le 2 mars à minuit et risquent de porter un coup fatal au budget de certaines familles. La hausse pourrait toutefois être progressive, encore une fois, il n’est absolument pas question d’altruisme. Les consommateurs amassent généralement les produits à l’annonce d’une hausse des prix prochaine. Graduer l’augmentation permettrait de limiter ces comportements.

Des ménages de plus en plus précaires

Loin de ces négociations qui manquent malheureusement de transparence, les craintes se portent vers les plus précaires. Le budget couches est considérable dans toutes les familles. Au cours de sa vie, un petit enfant en porte entre 3 800 et 4 800 avant d’atteindre la propreté, soit plus de 1000 par an en moyenne. Cette flambée asphyxie d’autant plus les nombreuses familles qui peinent déjà à suivre la hausse des prix générale. Rappelons que les foyers les plus pauvres en France sont très souvent composés de mères seules et de leurs enfants. Alors que les femmes représentent plus de 80% des familles monoparentales, 45% d’entre elles sont en situation de pauvreté. De leur côté, les associations d’aide alimentaire déplorent des bénéficiaires toujours plus nombreux et parmi eux de plus en plus de familles.

Cette augmentation du prix des couches était probablement jugée comme inévitable par les fabricants, mais elle alourdit encore un peu le fardeau des nombreuses familles qui vivent déjà au centime près.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

2
Avatar de Neverland90
4 mars 2023 à 18h03
Neverland90
Non il me semble que c'est généralisé il y a même des gens qui font des réserves.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : Robert Kneschke
Daronne

« Maman solo, je subis de plein fouet l’inflation et le quotidien à gérer » : dans la vie de Marine, mère célibataire d’un enfant

"@Vidal Balielo Jr. / Pexels"
Actualités mondiales

Boom des stérilisations chez les américaines, deux ans après la révocation de Roe v. Wade

6
Source : Krystal Anderson / Instagram @kansascitydiscover
Daronne

Aux États-Unis, cette pom-pom girl décédée en donnant naissance relance le débat sur le racisme médical

Source : Peopleimages.com - YuriArcus
Couple

Après 8 ans ensemble et bientôt mariée, je doute sur mon couple

5
Source : Elnur
Daronne

Sa copine tombe enceinte, refuse d’avorter, et il va pleurer sur X : cette masterclass de ouin-ouin

65
Source : globalmoments de Getty Images
Daronne

Dépression post-partum : selon une étude, un médicament pourrait en réduire le risque

2
Source : Flavia Novais de Getty Images
Food

La recette (facile) de la mousse au citron

Source : @ouiouib4guette sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 8 avril

2
Source : URL
Daronne

« Mais pourquoi tu cries autant ? » Quand l’éducation des enfants est source de tensions

Source : Africa images
Couple

« J’ai demandé mon copain en mariage » Charlie, 32 ans, raconte ce grand moment à rebours des clichés

Pour les meufs qui gèrent