Live now
Live now
Masquer
le-cercle-litteraire-de-guernesey-critique
Cinéma

3 raisons de craquer pour le Cercle littéraire de Guernesey

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates débarque au ciné et devient Le Cercle littéraire de Guernesey ! Une petite merveille de romantisme et de mystère en salles le 13 juin, dont Kalindi te chante les louanges.

En partenariat avec SudioCanal (notre Manifeste)

Il y a plusieurs semaines, j’ai eu le plaisir de plonger dans une fiction comme je les aime.

Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’horreur dont je suis pourtant friande, ni de fantastique, mais d’une romance en costumes d’époque. 

Son nom te dit peut-être quelque chose, et pour cause, Le Cercle littéraire de Guernesey est l’adaptation d’un best-seller au titre un poil plus farfelu : Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Une petite merveille au succès rayonnant.

Son adaptation est irréprochable et vraiment charmante. Voilà pourquoi !

Parce que son synopsis est romantique et mystérieux

Juliet Ashton, une jeune auteure en mal d’inspiration, reçoit une lettre d’un club littéraire secret créé en pleine Occupation, à Guernesey.

Elle décide alors de se rendre sur place, pour rencontrer les membres excentriques de ce club mystérieux.

De leurs confidences naît une vraie complicité, qui très vite renforce l’amour de Juliet pour l’île et surtout l’un de ses habitants.

Mais l’amour peut avoir des issues bien tragiques.

C’est le cas pour l’une des jeunes femmes dont il est question dans l’intrigue, qui a payé le prix fort pour être tombée amoureuse de la mauvaise personne au mauvais moment. 

Je ne t’en dis pas plus par peur de te spoiler, mais sache que ce film est riche en rebondissements.

Parce que ses décors sont sublimes

cercle-litteraire-guernesey-3

L’intrigue se déroule principalement sur l’île de Guernesey.

Un lieu vert et vallonné, fracturé par de hautes falaises que la mer vient lécher.

Autour des collines flotte souvent un brouillard léger, qui confère à l’île des airs quasi-mystiques. La caméra s’infiltre dans les bars, dans les fermes et les hôtels, capturant l’aspect pittoresque de l’endroit.

L’île devient un personnage à part entière et participe au romantisme du produit entier. 

Je n’ai plus eu qu’une envie : prendre un billet de train, puis un ticket de bateau pour aller passer un week-end sur les collines de la mystérieuse Guernesey.

Parce que ses acteurs sont lumieux

cercle-litteraire-guernesey-2

C’est Lily James

qui prête ses traits à Juliet, l’héroïne au grand cœur du film de Mike Newell.

Tu la connais sûrement pour s’être illustrée dans quelques films comme Baby Driver, Les Heures sombres et Trahison.

Sa filmographie est pour ainsi dire impeccable. Pourtant, elle incarne à chaque fois des personnages très différents, et saute de l’un à l’autre avec l’agilité d’un cabri. 

Pour lui donner la réplique, on compte le très beau Michiel Huisman, déjà aperçu dans Game of Thrones et Mon âme soeur, ainsi que Matthew Goode et encore une palanquée d’acteurs prestigieux, qui se sont pour l’occasion glissés dans la peau de protagonistes parfois un peu farfelus.

Ceux qui semblent un peu fous de prime à bord mais qui deviennent de plus en plus touchants au fil de l’intrigue. D’ailleurs, je pose ça là : certains des acteurs secondaires étaient aussi présents dans Downton Abbey ! Je ne te dis pas lesquels, je veux que tu sois surprise.

cercle-litteraire)guernesey

Les grands méchants du film, je n’ai même pas envie d’en parler car ce qu’il faut retenir du Cercle littéraire de Guernesey, c’est l’amour, la fraternité, et l’amitié éternelle. 

Allez, je te laisse, je vais poser ma candidature pour devenir Miss France.

Je te conseille mille fois ce très joli film, qui sort en salles le 13 juin, et dont madmoiZelle est la très fière partenaire.

À lire aussi : Love, Simon, le teen-movie sur le coming-out qui éveille les consciences


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

3
Avatar de Madmoiselle-Coccinelle
12 juin 2018 à 12h06
Madmoiselle-Coccinelle
C'est fou j'ai lu ce livre il y a super longtemps, et je me souviens pas du tout de l'histoire. Mais je me rappelle que je l'avais trouvé génial ! J'irais le voir c'est sur ! Et puis j'ai adoré cette actrice dans downton abbay uppyeyes:
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Cinéma

 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : « Les actrices qui parlent acceptent de sacrifier leur carrière »

La pop culture s'écrit au féminin