Live now
Live now
Masquer
miss-france-debat-plaisir-rejet
Télé

Miss France, entre madeleine de Proust, plaisir coupable, et rejet complet

15 déc 2018 66

Miss France 2019 sera couronnée ce samedi 15 décembre. À la rédaction, ça débat sec : un concours de beauté, est-ce toujours d’actualité ?

— Article initialement publié le 16 décembre 2016.

Miss France 2019

Miss France 2019 sera couronnée ce samedi 15 décembre. Qui regarde ce concours et pourquoi, est-il sexiste, qu’en penser ?

Lis nos articles pour te faire ta propre idée sur le sujet !

Ce samedi aura lieu la traditionnelle émission de Miss France 2019. Trente candidates vont se présenter, danser et défiler devant un jury ainsi que le public pour espérer remporter la couronne et succéder à Iris Mittenaere.

Chaque année c’est un peu le même problème, entre ceux qui apprécient et ceux qui ne cautionnent pas l’émission, le débat reste similaire, et c’est aussi le cas au sein de la rédaction.

Pendant notre réunion hebdomadaire, quelqu’un a noté que l’émission arrivait bientôt et les réactions ne se sont pas fait attendre : d’un côté les soupirs d’exaspération et de l’autre des « oui ! » joyeux.

Miss France VS le féminisme

La première chose qui choque c’est l’effet vitrine exclusivement féminin, comme si l’on jugeait des vaches au Salon de l’Agriculture et que nous faisions notre marché, uniquement sur leur physique. Comme le dit Fanny :

« Ça fait un peu vitrine de meufs, alors à ce moment-là pourquoi on ne le fait pas avec les gars pour que nous ne soyons pas traitées différemment ? Et le Mister France très cheap diffusé à 4h du mat sur NRJ12 ne compte pas !

On se rince l’œil sur des meufs ? Alors faisons le pour de vrai, avec des mecs.

Des femmes de l’année, très bien ! Mais pourquoi ne pas inclure leur parcours dans les votes, leur engagement associatif ? Leur vie ? »

big-miss-france-temoignage

Nous retrouvons aussi le même problème chez Miss France que dans bien d’autres institutions génératrices de complexes comme le mannequinat, la presse féminine classique et les réseaux sociaux : le manque de diversité.

« Les filles sont toutes identiques, elles ont le même gabarit, les mêmes mensurations, elles ont toutes les cheveux longs… Désolée mais ça n’aide pas à s’épanouir en tant que femme avec des différences, des cheveux courts, des cheveux fins, une petite poitrine, une grosse poitrine, un peu de ventre, des grands pieds, peu importe.

Est-ce qu’il y a vraiment un seul carcan de la beauté sur Terre en 2016 ? Sans déconner ? Miss France, c’est tellement un concours de 1950… Je cautionnerai quand y’aura des mecs (aussi) et des meufs aux physiques différents, défendant des valeurs plus variées, plus diverses. »

Esther partage l’avis de Fanny et parle d’exceptions qui ne font que confirmer la règle.

« Toutes ces femmes sont exactement sur le même modèle, et pour l’entretien des complexes chez celles qui ne font pas des tailles mannequin… Ça marche pas mal.

Après certes il y a de rares exceptions qui permettent de dire que ce concours peut être utile, comme quand Miss Islande a quitté le concours Grand International car elle a été jugée trop grosse, ou quand la première dauphine de Miss Italie a répondu avec brio aux moqueries sur son poids

Mais en réalité, pour moi c’est un peu le même combat que les modèles dans la plupart des magazines féminins et le manque de diversité dans la mode. »

À lire aussi : Ces complexes que la rédac n’a toujours pas réussi à niquer

Miss France, la madeleine de Proust de décembre

Je sais bien tout ça, je suis au courant des problèmes que représente ce concours de beauté et pourtant… je regarde tous les ans.

Miss France, c’est ma madeleine de Proust de décembre. Ça me rappelle lorsqu’on se mettait en pyjama à la table basse du salon avec mes sœurs, stylo et papier à la main. On listait nos préférées et on était déçues quand elles ne passaient pas le premier tour.

En nous moquant gentiment des danses qui ne sont pas excessivement compliquées, des tenues régionales improbables et de Jean-Pierre Foucault qui force la lourdeur, et mes sœurs et moi passions une bonne soirée. C’est aussi par la nostalgie que passe l’attachement à Miss France pour plusieurs d’entre nous à la rédac.

big-feminisme-pop-culture-evolution

Cependant, une chose est importante selon moi : être conscient•e de ce que l’on regarde. Pas la peine de faire croire que Miss France n’est pas sexiste ou que je n’y vois aucun problème.

Mais comme Margaux le dit, se priver de tout ce qui ne correspond pas à nos standards féministes serait extrêmement difficile.

« Ce n’est pas forcément une émission que je conseillerais à ma fille ou ma sœur de suivre, mais je me dis que l’important c’est d’être conscient•e des problèmes que le concours pose en le regardant.

Ça ne me choque pas que quelqu’un regarde Miss France, parce que je suis qui pour dire à quelqu’un s’il est un•e bonne féministe ou pas ?

Si je voulais un mode de vie correspondant totalement à mes standards, je ne m’habillerais plus dans les magasins qui s’arrêtent au 44, j’arrêterais de regarder toutes les séries, je m’enfermerais dans une bulle et je boucherais mes oreilles en faisant LALALALA. »

À lire aussi : Je suis féministe, mais… c’est pas toujours évident

Les filles qui participent au programme font souvent l’objet de moqueriesTout le sexisme que l’on peut dénoncer dans l’émission leur est renvoyé à la figure.

Pourquoi le concours ne serait-il pas inspirant, pourquoi serait-ce une voie à dénigrer absolument ? Margaux n’appréciait déjà pas, quand elle était petite, les critiques à l’encontre des Miss.

« Je n’ai jamais eu envie d’être miss, mais ça m’a toujours fait de la peine que les critiques envers l’émission deviennent aussi sexistes que le principe du programme : on décide souvent de ce que les participantes pensent à leur place, alors qu’elles font bien ce qu’elles veulent.

Elles ont toutes des vocations différentes, des parcours bien à elles. Je trouve ça cool qu’elles puissent s’approprier leur corps, leur image, afin d’accéder à un certain tremplin pour leur carrière future. Je soutiens ça. »

Personne n’a forcé les candidates. Je les imagine très contentes de participer à un concours national ; certaines ont pu voir des portes s’ouvrir et c’est tant mieux pour elles !

Je regarde Miss France et je suis quand même féministe

Oui, Miss France est devenu un plaisir un peu coupable et je ne regarde plus l’émission avec la même insouciance. Oui, Miss France  reflète une société sexiste contre laquelle je me bats.

Est-ce un paradoxe insurmontable ? Devrais-je rougir de regarder ?

Je ne suis pas spécialement fière de ma soirée télé, mais je suis contente de pouvoir mettre ma colère de côté pour apprécier une émission avec mes ami•es, passer un bon moment, m’attrister sur le sort de ma favorite et pester contre Jean-Pierre Foucault qui n’a pas l’air de vouloir poser aux Miss des questions un peu plus intelligentes que d’habitude.

Et toi, c’est quoi ton rapport à Miss France ?

Les Commentaires
66

Avatar de Couettecouette
17 décembre 2018 à 00h30
Couettecouette
Je regardais quand j'étais petite...Et je ne regarde plus maintenant...même ma fille toutes ses copines regardent donc j ai cru qu'elle allait réclamer et en fait non..
Ca me faisait rêver étant petite ..les belles robes les tenues régionales et puis ça m'est passé....la dernière fois que j ai regardé je devais avoir 16 ans...Et je m etais ennuyée d'une force!
2
Voir les 66 commentaires

Plus de contenus Télé

Série télé
series-francaises-top-meilleures-series-new-york-times

3 séries françaises figurent dans les préférées du New York Times, et on est fières !

Kalindi Ramphul

07 déc 2021

Série télé
Oussekine

Le drame de Malik Oussekine, battu à mort par deux policiers, devient une série

Eva Levy

06 déc 2021

Série télé
dopesick-disney+-serie-critique

Magouilles pharmaceutiques, toxicomanie : Dopesick ou l’enfer d’une Amérique en pleine crise des opioïdes

Kalindi Ramphul

06 déc 2021

Série télé
true-crime-baisse-audiences-us

Sur Netflix, les true crimes n’ont plus la cote. Pourquoi donc ?

Kalindi Ramphul

06 déc 2021

22
Télé-réalité
capture-décran-YouTube-dun-extrait-de-ANTM

Il faut qu’on parle des dingueries décomplexées d’America’s Next Top Model

Anthony Vincent

06 déc 2021

4
Télé-réalité
Drag Race

Le premier candidat cis-hétéro de RuPaul’s Drag Race est annoncé, et ça ne ravit pas tout le monde

Eva Levy

03 déc 2021

15
Télé-réalité
Meilleur Pâtissier

Le récap du Meilleur Pâtissier is back ! Et le Canada fut un carnage

Eva Levy

03 déc 2021

Actualité mode
Le sac à main Area x MyReality de Christine Quinn intrigue dans Selling Sunset

Que raconte le sac-chaise inutilement brillant de Christine Quinn dans Selling Sunset ?

Anthony Vincent

03 déc 2021

Série télé
got-cout-prequel-annule

On connaît le coût du préquel de Game of Thrones annulé et il fait mal au cul

Kalindi Ramphul

03 déc 2021

3
Télé-réalité
koh_lanta_recap_sale_ep13

Le récap salé de Claude-Lanta : les Laurents, épisode 13 — N’importe quoi Denis

Benjamin Benoit

01 déc 2021

2

La pop culture s'écrit au féminin