Le cast de « Buffy contre les vampires » affronte son démon et il s’appelle Joss Whedon


Plusieurs femmes du cast de Buffy et Angel accusent Joss Whedon de toxicité et de harcèlement moral. 

Le cast de « Buffy contre les vampires » affronte son démon et il s’appelle Joss Whedon

“I’ve got a theory” : Joss Whedon est un pourri. Cela faisait plusieurs années que les bruits de couloir étaient parvenus aux oreilles des fans de Buffy contre les vampires, institution télévisuelle des nineties. 

Mais cette fois-ci, les faits sont clairs, et c’est le cast de Buffy lui-même qui témoigne.

Les révélations sont d’abord venues de Charisma Carpenter, l’interprète de l’iconique Cordelia Chase, peste du lycée de Sunnydale, qui a pris la parole à travers un message sur Twitter. 

Ce texte est suivi du hashtag #IStandWithRayFisher, en soutien à l’acteur qui incarne Cyborg dans le film Justice League, et qui avait accusé en 2020 Whedon de comportement abusif et de racisme sur le tournage, ce qui avait poussé WarnerMedia à lancer une enquête interne.

Dans ce long communiqué, l’actrice accuse Joss Whedon de harcèlement moral et émotionnel lors de leurs années de collaboration, entre 1997 et 2004, sur les plateaux de Buffy contre les vampires et Angel.

Dans ce message intitulé “Ma vérité”, l’actrice raconte le comportement problématique et cruel du showrunner, qui maintenait une ambiance toxique sur les plateaux, faisant des préférences entre les acteurs et traitant ses actrices de “grosses” pour les inciter à maigrir.

Charisma Carpenter raconte que Joss Whedon aurait notamment essayé de la pousser à avorter alors qu’elle était enceinte lors de la cinquième saison d’Angel.

Quand Joss a appris ma situation, il a demandé à me rencontrer. Lors d’une réunion, qui s’est déroulée à huis clos, il m’a demandé si je voulais le garder. Il a attaqué mon intégrité, s’est moqué de mes croyances religieuses, m’a accusé de saboter la série, puis m’a renvoyée sans cérémonie la saison suivante, une fois que j’avais accouché. 

À trois mois de son terme, Charisma Carpenter, ravagée par le stress et l’anxiété, a expérimenté des contractions de Braxton-Hicks (des contractions isolées de l’utérus bien antérieurement à la date prévisible de l’accouchement, ndlr

Les fans de la série spéculaient depuis des années sur la raison de la mort subite et grand guignolesque de Cordelia dans Angel, après qu’elle eut donné naissance au fils du héros. Beaucoup pensaient que l’actrice avait été virée du show pour avoir commis le crime de lèse majesté de tomber enceinte. Il semble bien qu’ils avaient raison…

D’autres actrices témoignent

Amber Benson, l’interprète de Tara, l’aimée de Willow, a apporté son soutien à Charisma Carpenter dans un message Twitter sans équivoque.

Selon elle, Buffy était un environnement toxique et le principal responsable, qu’elle ne nomme pas, “venait d’en haut”. 

L’interprète de l’inoubliable Buffy elle-même, Sarah Michelle Gellar, a quant à elle utilisé Instagram pour dénoncer Joss Whedon.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sarah Michelle (@sarahmgellar)

« Si je suis fière d’avoir mon nom associé à Buffy Summers, je ne veux plus jamais qu’il soit associé à celui de Joss Whedon. »

Michelle Tratchenberg, seulement 14 ans lorsqu’elle a endossé le rôle de Dawn Summers, la sœur de Buffy, a elle-même à demi-mots dénoncé les actes “mauvais” de Joss Whedon. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michelle Trachtenberg (@michelletrachtenberg)

Le 12 février, c’est au tour d’Eliza Dushku d’apporter son soutien à Charisma Carpenter. Si l’actrice affirme ne pas avoir été au courant de la situation sur le plateau de Buffy et Angel à l’époque, elle a connu une situation similaire dans sa carrière. On se souvient qu’en 2018, Eliza Dushku avait accusé l’acteur Michael Weatherly de harcèlement sexuel sur le tournage de la série Bull… Ce qui avait mené à son renvoi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Official Eliza Dushku (@elizadushku)

Un créateur “féministe”… adultérin et prédateur

Joss Whedon, longtemps présenté comme un parangon du féminisme pour avoir créé une petite blonde qui savait filer des raclées aux vampires creepy, avait été précédemment outé par son ex-femme Kai Cole comme un misogyne qui l’avait trompée avec nombre de ses jeunes actrices. Quelle surprise !

Dans son texte, Charisma Carpenter déplore le fait qu’en 2021, « les professionnels doivent encore choisir entre dénoncer leurs conditions de travail et la sécurité de l’emploi. »

De notre côté, on déplore le fait que les hommes du cast de Buffy et Angel n’aient toujours pas pris la parole sur le sujet… Vont-ils le faire ?

Mélanie Wanga

Mélanie Wanga


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!