Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

La sieste assassinée (Philippe Delerm)

22 août 2005

Philippe Delerm, c’est la Première gorgée de bière…, c’est l’artisan du quotidien, c’est un regard particulier qui se pose sur des choses banales et les illumine, c’est une poétique, une légèreté. C’est du moins ce que j’ai cru retenir de l’enthousiasme général autour de cet auteur : les « mais si, tu verras c’est génial », les « j’ai adoré, ça donne la pêche » et compagnie. Du côté critique, c’était déjà un autre son de cloche. « De la littérature avec rien ». Je ne sais plus où j’ai lu cette affirmation sèche et snob. En tout cas, c’est encore un exemple de la farouche opposition de la critique et du lectorat. Il était donc nécessaire de se faire un avis propre sur la question.

Des textes extrêmement courts, deux pages, trois parfois, jamais quatre. Un format terriblement bref, peu courant et qui fait penser au blog ; d’ailleurs, les thèmes d’inspiration s’y prêteraient parfaitement. Car oui, c’est du quotidien : la douche estivale, les pieds nus dans l’herbe, le soleil qui tombe sur une terrasse, la cuillerée de miel, la sonnerie de téléphone, autant de sujets possibles pour cet écrivain qui préfère le minuscule et l’instant. Entièrement axés sur les sensations et les souvenirs, ses chroniques se veulent universalistes : toucher chacun par l’emploi systématique du « on », la généralisation pour moyen ultime. Parfois, le texte est d’une telle justesse que chaque phrase semble emplie de cette absolue vérité, de l’expression parfaite du moment. Écrit pour être ressenti personnellement. C’est également le défaut majeur du recueil : à force de vouloir tomber juste, ça tombe à côté, tant l’évocation est précise et, paradoxalement, individuelle malgré la généralisation. Une phrase trop lourde, quelques lettres de trop, ou encore un mot inhabituel trop repris, et la fragile construction mentale s’effondre en laissant un goût amer.

La sieste assassinée, de Philippe Delerm, Gallimard (Folio)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Sport
[Site web] Visuel horizontal Édito (1)

« Combattantes » retrace la longue histoire du rugby féminin (et c’est passionnant)

Livres
COUV_LES FEMMES DU LIEN_Plat1

L’incroyable Les femmes du lien est à mettre entre toutes les mains !

Pauline Leduc

29 sep 2022

2
Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
Pop culture
roman-seul-un-monstre-lumen
Sponsorisé

Si vous faisiez partie d’un roman de fantasy, quel serait votre don surnaturel ?

Livres
halimata fofana

Halimata Fofana, autrice de À l’ombre de la cité Rimbaud, brise le tabou de l’excision

La Rédaction

11 sep 2022

1
Livres
Virginie Despentes

Critique : « pardon Virginie, mais je ne suis pas à fond sur Cher Connard »

Marion Olité

10 sep 2022

17
Livres
asal-lotfi-8ePZbdxnpi0-unsplash

Rentrée littéraire : 3 premiers romans à lire d’urgence

Pauline Leduc

07 sep 2022

Livres
meuf livre

La rentrée littéraire féministe : 5 romans bouleversants à ne pas manquer

Maya Boukella

04 sep 2022

Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

En écriture : avec Élise Nebout, cofondatrice de l’école Les Mots

Marie-Stéphanie Servos

28 août 2022

Livres
livre Bethany Laird

La rentrée littéraire en lutte : 5 pépites féministes et LGBT à ne pas manquer

Maya Boukella

27 août 2022

1

La pop culture s'écrit au féminin