Live now
Live now
Masquer
Caroline Cayeux screenshot youtube
Actu en France

La défense homophobe de Caroline Cayeux, ministre accusée…d’homophobie

13 juil 2022 8
Une pétition contre les LGBTQIAphobies dénonce la présence de personnes réactionnaires au gouvernement, parmi lesquelles Caroline Cayeux. La ministre s’est défendue de ces accusations de la pire façon possible.

Lancée le 11 juillet 2022 dans le magazine gay TÊTU, une pétition exige que le gouvernement soit débarrassé des LGBTQIAphobies. De fait, Emmanuel Macron s’est entouré d’une liste de politiques s’étant illustrés dans l’homophobie, le soutien à la Manif pour tous et les postures anti-IVG.

Les propos et la défense homophobe de Caroline Cayeux

Les signataires de cette pétition, parmi lesquels une cinquantaine de députés de gauche, dénoncent la gravité des propos tenus par Caroline Cayeux, actuelle ministre déléguée aux collectivités territoriales.

Cette dernière a en effet pris position en 2012 et en 2013 contre le mariage pour tous, alors qu’elle occupait le poste de sénatrice LR. Elle affirmait que cette loi était un « caprice », « une ouverture de droit irrespectueuse de la nature et insensée » et enfin, que « le Mariage pour tous et le droit à l’adoption n’est pas simplement un dessein qui va contre nature mais c’est plus grave. » 

Invitée à s’exprimer au micro de Public Sénat le 12 juillet, Caroline Cayeux s’est une nouvelle fois illustrée dans un discours réactionnaire. Au passage, elle a déclaré « maintenir » ses propos tenus en 2012 tout en niant avoir employé le terme de « caprice » :

« Je maintiens évidemment mes propos, mais j’ai toujours dit que la loi, si elle était votée, je l’appliquerais. Et puis, je vais vous dire, quand même, que j’ai beaucoup d’amis parmi tous ces gens-là. Franchement, c’est un mauvais procès qu’on me fait et ça m’a beaucoup contrariée (…). Je n’ai jamais fait partie de La Manif pour tous, je n’ai jamais défilé, que les choses soient claires ».

La dimension homophobe de sa prise de parole a été vivement critiquée, notamment à gauche. Le 12 juillet, la ministre s’est excusée sur Twitter, déclarant : « Mes propos ont blessé nombre d’entre vous. Je les regrette profondément, ils étaient naturellement inappropriés. L’égalité des droits doit toujours être une priorité de notre action. »

Une longue liste de macronistes réactionnaires

Pour en revenir à la pétition, elle a été lancée par le député insoumis Andy Kerbrat et a notamment été signée par Mathilde Panot, Adrien Quatennens et Danièle Obono parmi une centaine de signataires. On peut y lire :

« Comment croire que ce gouvernement respectera le principe d’égalité entre toutes et tous, s’engagera dans la lutte contre les discriminations et garantira la liberté de genre quand le gouvernement comporte trois LGBTQIAphobes notoires ?

Comment faire confiance aux services de police quand leur ministre a défendu sans relâche l’inégalité en droit des personnes LGBTQIA+, estimant que le mariage pour tous était une « réforme de société néfaste » ? »

À ce titre, les signataires demandent « le départ » de Gérald Darmanin qui a participé à La Manif pour tous en 2012, alors qu’il était membre de l’UMP et maire de Tourcoing. La pétition dénonce également le ministre de la transition écologique Christophe Béchu, rappelant que ce dernier a « signé chez Valeurs actuelles (…) une tribune intitulée « dénaturation du mariage ; la République fragilisée » » et évoque un « brouillage des repères originels ».

darmanin 2019 – flickr jacques paquier
© Jacques Paquier / Flickr

À lire aussi : « Portez plainte », c’est tout ce qu’Élisabeth Borne a à dire aux victimes de violences sexistes et sexuelles

Crédits de l’image à la Une : © capture d’écran, chaîne Youtube de Public Sénat

Les Commentaires
8

Avatar de RaccoonJesus
13 juillet 2022 à 21h16
RaccoonJesus
Je pense que l'argument "j'ai un.e ami.e" est lié à une incompréhension de ce qu'est une discrimination. Beaucoup de gens pensent par exemple qu'être homophobe c'est vouer une haine viscérale aux personnes bi/homosexuelles sauf que c'est une vision caricaturale.

Penser qu'on ne peut pas être homophobe parce qu'on a un ami gay, c'est quelque chose que je peux comprendre de la part de Mr et Mme Tout-le-Monde pas d'un politicien où j'attends que les sujets de société soient plus maitrisés( sans attendre qu'ils connaissent l'histoire des droits LGBTQIA+) mais qu'ils aient poussé la réflexion plus loin que "je suis pas homophobe, mon voisin est gay et il est très sympa". Ces gens font des études reconnus, réputées comme difficile, l'élite, c'est normal d'en attendre un peu plus que le reste de la population. ^^
9
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

8
Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

La société s'écrit au féminin