Live now
Live now
Masquer
Femmes autochtones dans Killers of the flower moon // Source : apple tv
Cinéma

Killers of the Flower Moon : trauma porn ou dénonciation du racisme systémique ? Robert De Niro répond

On est plus impatients que jamais de découvrir le nouveau film de Martin Scorsese. Lors de la conférence de presse du film à Cannes, Robert De Niro a expliqué à propos du racisme qu’il fallait faire attention à la « banalité du mal », citant le nom de Donald Trump.

Killers of the Flower Moon dénonce-t-il le racisme d’hier pour mieux mettre en lumière sa persistance aujourd’hui ?

La prise de parole de Robert De Niro au festival de Cannes semble indiquer que oui.

Ce dimanche 21 mai, quelques jours seulement après le dévoilement de la bande-annonce, l’acteur de 79 ans s’est exprimé à propos du film et n’a pas hésité à afficher ses convictions politiques.

Dans Killlers of the Flower Moon, qui se déroule dans l’Oklahoma des années 1920, De Niro interprète un personnage inspiré de faits réels. Répondant au surnom de « King », William Hale est un homme d’affaires prêt à tout dans sa quête pour amasser du pétrole… aux dépens des vies des Osage, une communauté autochtone vivant sur des terres où de l’or noir a été découvert.

Killers of the flower moon // Source : Apple tv
Killers of the flower moon // Source : Apple tv

Plus que des personnages méchants : un film sur le « racisme systémique »

Lors de la conférence de presse cannoise du film, Robert De Niro a analysé ce personnage mortifère au prisme de l’actualité politique contemporaine :

« Je ne comprends pas grand-chose à ce personnage, pourquoi il les trahit… Mais on a beaucoup mieux compris cela après la mort de George Floyd, avec ce racisme systémique, et c’est ce dont il s’agit ici. »

À travers cette prise de parole, Robert De Niro a fait une déclaration importante sur le film de Martin Scorses. Dans Killers of the Flower Moon, il s’agit moins de raconter le destin fictif de personnages particulièrement cruels que d’interroger la survivance d’un système raciste. Ces rapports de pouvoir violents fondés sur une hiérarchie raciale est à l’origine de l’histoire des États-Unis et demeure jusqu’à aujourd’hui. C’est notamment ce dont témoigne le meurtre en 2020 à Minneapolis de George Floyd, un Afro-Américain, tué par des policiers lors d’une interpellation.

Robert De Niro a poursuivi :

« C’est la banalité du mal, la chose à laquelle nous devons faire attention. Nous savons tous de qui je vais parler, je ne prononcerai pas son nom. »

Ne pouvant se retenir de citer le nom auquel il faisait référence, l’acteur américain a ensuite ajouté : « C’est comme avec Trump, je devais le dire. Il y a des gens qui pensent qu’il peut faire un bon boulot. Imaginez à quel point c’est fou. » 

On se réjouit si le film ne se contente pas de rejouer la violence des crimes subis par les communautés autochtones simplement pour en faire un spectacle de 3h30, mais offre une vraie réflexion sur la persistance de dynamiques colonialistes et raciales.

Pour en avoir le coeur net, le rendez-vous est fixé au 18 octobre dans les salles obscures.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Source : URL
Cinéma

Challengers est définitivement le film le plus hot de l’année, je vous explique pourquoi

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-04-24T150735.643
Culture

Back to Black, le biopic sur Amy Winehouse n’est pas seulement ennuyeux, il est indécent

Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Denis Villeneuve révèle qui est le vrai héros de Dune, et ce n’est pas qui vous pensez

1
saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

4

La pop culture s'écrit au féminin