Live now
Live now
Masquer
Kaley-Cuoco-Big-Bang-Theory
Couple

Kaley Cuoco (Big Bang Theory) jure qu’elle ne se remariera jamais

La star de la série Big Bang Theory et The Flight Attendant s’est confiée sur son rapport au mariage et sur l’importance de sa carrière.

Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… Non, ce n’est pas comme ça que tout le monde voit la suite de sa vie. Et Kaley Cuoco, encore moins.

Après avoir été mariée deux fois et divorcée tout autant, l’actrice ne croit plus en l’institution.

Le mariage ne fait pas rêver tout le monde

Dans une longue interview accordée à Glamour, Kaley Cuoco s’est exprimée sur son rapport au mariage, et affirme ne plus jamais vouloir remettre le couvert :

J’aimerais avoir une relation ou un partenariat durable. Mais je ne me marierai plus jamais.

L’actrice a divorcé de son deuxième mari l’année dernière, pour des raisons qu’elle n’a pas souhaité dévoiler, et qui alimentent les potins des magazines people. Elle a ajouté être avant tout mariée à sa carrière, et que la relation qu’elle entretenait avec son travail était bien plus importante.

glamour
Glamour sur Instagram

Kaley Cuoco : trouver sa place sans pression

Elle rajoute également qu’elle ne renonce pas à l’amour, simplement à l’institution :

Je crois en l’amour parce que j’ai eu des relations incroyables. J’aime être la partenaire de quelqu’un et avoir cette compagnie.

Concernant le fait d’être mariée à sa carrière, l’actrice précise :

Ça a toujours été mon premier amour. Je pense que c’est difficile à surmonter. (…) J’ai du mal avec ce que je veux, ce que je pense être censée avoir. Avoir peur, avoir peur de ce que l’avenir nous réserve. C’est la pression de la famille, des enfants, de : Puis-je avoir toutes ces choses ? Est-ce que je veux ces choses ?

La pression familiale autour de l’institution du mariage et le fait de le voir comme le but à atteindre par la société est balayé du revers de la main par l’actrice.

Mais l’ambivalence qu’elle ressent, entre son envie d’avoir une relation durable et une carrière importante, est palpable :

C’est drôle de voir qu’une partie de votre vie se sent si bien et que l’autre se sent comme un gâchis. (…) J’apprends au fur et à mesure. Mais je pense qu’il est aussi important de savoir que la vie est vraiment courte et qu’il faut bouger si on est malheureux. Il faut avancer.

Après trois ans de relation, Kaley Cuoco s’était séparée de Karl Cook en septembre 2021.

Crédit photo image de une : Big Bang Theory


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Couple

1979-ST-VALENTIN-24-Visuel-Master-PushHome-1588×760
Sexo

Réinventez les codes de la Saint-Valentin avec ce coffret ô combien érotique

Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Zendaya-dans-Euphoria
Amours

Pour la Saint-Valentin, peut-on revendre les affaires de son ex sur Vinted ?

7
Copie de [Image de une] Horizontale (97)
Livres

Aline Laurent-Mayard : « Il faut déconstruire la culpabilité des gens qui n’arrivent pas ou ne veulent pas être en couple »

Source : Prostock-studio
Couple

Divorces : une proposition de loi souhaite favoriser les gardes alternées après la séparation

15
Source : AGNES GUEANT
D'amour et d'eau fraiche

Zoé et Julien, un mariage à 35 000 € : « Pas mal de choix ont limité l’impact environnemental de notre mariage »

17
pere-enfant-mer-plage
Couple

Mon principal regret ? Avoir donné ce père-là à mon fils

23
Couple fâché allongé sur le lit
Amours

Le stonewalling, ce poison du couple (ça veut dire « faire du boudin après une dispute comme un gros bébé Cadum »)

32
Homme triste sur une table
Amours

Les ruptures sont mauvaises pour la santé… des hommes, plus que des femmes

85
Source : Getty Images Signature
Parentalité

Famille recomposée : la place du père encore insuffisamment pensée (par eux-mêmes)

1
marre-evjf
Amours

Quand les EVJF deviennent un enfer : « La moindre notif me donnait envie de fuir »

57

Pour les meufs qui gèrent