Live now
Live now
Masquer
ok-1
Coiffure

J’ai fait du botox capillaire et l’expérience était aussi décevante qu’inefficace

Avec la mer, le soleil et les lissages fréquents, mes cheveux n’ont plus vraiment l’air en pleine santé. Pour y remédier, j’ai eu envie de tester le botox capillaire afin de redonner à ma fibre le coup de boost d’un soin profond. Voici mon expérience.

Quand on parle de botox capillaire, on peut facilement se dire que le principe est le même que lorsqu’on s’injecte de l’acide botulique sur certaines parties du visage. En réalité, cette méthode n’a absolument rien à voir avec de la chirurgie esthétique puisque c’est un soin qui s’applique directement sur le cheveu. Composé de kératine et d’acide hyaluronique, ce dernier, souvent confondu avec le lissage brésilien, permet d’apporter de l’éclat, de la brillance et une nutrition profonde à la fibre capillaire qui peut parfois (notamment après l’été) en avoir grandement besoin. Parmi ses grandes qualités, il y a aussi le renforcement de la fibre et une réactivation de la couleur, ce qui le rend particulièrement indiqué pour les personnes ayant les cheveux colorés (ce qui n’est pas mon cas). 

Le botox capillaire, ça se passe comment ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’existe que quelques coiffeurs en France qui maîtrisent vraiment la méthode du Botox capillaire. Malheureusement, cette technique, très plébiscitée notamment aux États-Unis, est tout de même proposée dans de nombreux salons de coiffure même lorsqu’elle n’est pas totalement maîtrisée. Pour la réaliser comme il se doit, le coiffeur doit préalablement laver la chevelure deux fois à l’aide d’un shampoing préparatoire afin de la débarrasser de toute la poussière, pollution, sébum et cellules mortes qui auraient pu s’y accumuler. 

Une fois cette première étape effectuée, le praticien applique mèche par mèche le soin botox sur cheveux humides à l’aide d’un pinceau prévu à cet effet. Il évite les racines pour éviter de rendre cette zone plus grasse. La personne est ensuite placée sous un casque chauffant pendant 20-30 minutes afin d’activer le soin et faire pénétrer les actifs au cœur de la fibre capillaire. Une fois ce temps passé, les cheveux ne sont pas rincés, car le soin doit continuer de diffuser ses effets au cœur de la fibre. Il faudra attendre 24 à 48 heures avant de réaliser son premier shampoing (sans sulfates) à la maison. Pour ne pas repartir les cheveux mouillés, la coiffeuse effectue tout de même un brushing à basse température pour fixer le botox. 

sabina-sturzu-Fbua7wIBOWs-unsplash
@Sabina Sturzu

Le botox capillaire, c’est dédié à qui ?

Le botox est dédiés à tous les types de cheveux, mais particulièrement aux chevelures colorées, défrisées, ou dénaturées qui ont pu s’affaiblir avec les différents traitements. Mais il peut également venir gainer la fibre de toutes les personnes qui effectuent régulièrement des brushings ou utilisent un fer à lissser/friser. Et ce, même lorsque la cliente est enceinte, car ce traitement est sans contre-indication.

Botox capillaire : mon expérience

Ayant fait beaucoup de lissages et de brushings ces dernières années, j’ai les cheveux mousseux et très secs. Dénaturés, ils ont tendance à être plutôt raides sur le dessus et bouclés en dessous, ce qui les rend assez difficiles à coiffer. Pour retrouver un peu d’équilibre, j’ai donc choisi d’effectuer un botox capillaire, afin de leur redonner brillance, force et nutrition. 

Botox capillaire : ce que j’ai aimé 

Après avoir testé le traitement, et ce, dès la sortie du salon de coiffure, il est vrai que mes cheveux sont plus souples et brillants qu’ils ne l’étaient auparavant. J’ai tendance à avoir de nombreux frisottis, car certains cheveux ont cassé au fil du temps et des nombreux lissages et brushings. Mais le botox capillaire les a totalement gommés et mes longueurs étaient lissées. Globalement, j’ai pu constater que ma fibre capillaire était plus disciplinée et beaucoup moins mousseuse qu’à mon arrivée. 

Botox capillaire : ce qui ne m’a pas vraiment convaincue 

Si j’ai constaté quelques points positifs après ce botox capillaire, j’ai quand même immédiatement remarqué que mes pointes, elles, n’avaient pas changées. Malgré le soin et tout le protocole de pose qu’il comportait, ces dernières restaient sèches, certaines fourches étaient toujours là, ce qui donne rapidement un effet queue-de-rat aux longueurs. Une première déception, et pas des moindres, car c’est justement pour répondre à cette problématique particulière (venant d’un affaiblissement immunitaire après avoir contracté la Covid quelques mois auparavant) que j’avais poussé la porte du salon de coiffure pour effectuer ce soin. 

Malheureusement, ce ne fut pas ma seule déception, 24h après la pose du botox, je me suis lavé les cheveux avec un shampoing sans sulfates, parabène ou silicones. Si j’étais sortie agréablement surprise du salon malgré des fourches qui n’avaient pas réellement disparu, j’ai été extrêmement déçue de constater qu’une fois mes cheveux secs, ils n’étaient pas plus brillants, ni gainés et leur aspect global n’avait absolument pas changé en comparaison à ma crinière post-botox.

Certes, les longueurs étaient douces et relativement souples, mais un soin maison ayant posé une partie de la soirée aurait offert exactement les mêmes résultats… Et j’aurais économisé 120€. Bref, on était loin des avant/après postés par les coiffeurs, montrant une chevelure de rêve aussi vivifiée qu’étincelante digne d’un dessin-animé de Disney. Et pour cause, ces derniers ne montrent généralement pas ce à quoi les cheveux ressemblent quelques jours après avoir rincé le soin. Car s’il est facile de ressembler à Raiponce à la sortie du salon, maintenir le même effet plusieurs jours / semaines après (une fois que l’on doit s’en occuper nous-même en gros) est une autre paire de manches.

Bref, gardez vos 120€, ça ne vaut clairement pas le coup.

À lire aussi : Vous cherchez à changer de couleur de cheveux cette saison ? Misez sur le Brownie batter brunette

Crédits de l’image de une : @Neginmirsalehi.

Les Commentaires
4

Avatar de Tapputi-Belatekallim
29 octobre 2022 à 15h26
Tapputi-Belatekallim
Peut être qu'il faudrait aussi arrêter de croire au produit miracle et aux photos et vidéos "avant/après" sur tiktok, instagram ou tout autre réseau social. Forcément quelqu'un qui veut vendre un "traitement" à 120€ vous dira que ça marche. Une photo n'est pas une preuve. Une étude menée sur plusieurs centaines de personnes dans des conditions contrôlées et qui peuvent être reproduites, si. Mais bon la beauté ne serait alors pas un marché de plusieurs millards de dollars...
6
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Coiffure

cheveux-boucles-frises-crepus-humidite
Conseils coiffure

Voici comment lutter contre les frisottis quand on a les cheveux texturés

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
sortir-cheveux-mouilles-hiver
Conseils coiffure

Pourquoi il ne faut pas sortir avec les cheveux mouillés en hiver

ok-2
Beauté

Hair Cycling : quelle est cette nouvelle méthode qui promet des cheveux en meilleure santé ? 

Barbara Olivieri

27 nov 2022

coloration-tendances-automne-hiver-2022
Tendance coiffure

Voici les tendances coloration qui vont donner le ton cet automne-hiver 2022

ok-1111
Coiffure

Vous cherchez à changer de couleur de cheveux cette saison ? Misez sur le Brownie batter brunette

Barbara Olivieri

26 oct 2022

chute-cheveux-shampoing-sec
Coiffure

Et si votre chute de cheveux était due à votre shampoing sec ?

ok-22222
Coiffure

Se verser de la bière sur les cheveux avant de se les laver est une idée saugrenue ? Pas tant que ça ! 

Barbara Olivieri

24 oct 2022

ok-2222
Conseils coiffure

Serre-tête, bandeau, noeud dans les cheveux : les coiffures preppy ont le vent en poupe

Barbara Olivieri

22 oct 2022

2
ok-2
Coiffure

Le moment idéal pour appliquer votre shampoing sec n’est pas celui que vous croyez

Barbara Olivieri

20 oct 2022

ok-2222
Coiffure

D’après une récente étude, l’utilisation de produits de défrisage augmenterait le risque de cancer de l’utérus 

Barbara Olivieri

18 oct 2022

La beauté s'écrit au féminin