Live now
Live now
Masquer
inseparables-sarah-crossan-critique
Culture

Inséparables, un roman intense et bouleversant sur deux sœurs siamoises

Ce roman raconte l’histoire de Grace et Tippi, deux sœurs siamoises, et on ressort différent de sa lecture !

Il y a des livres qui vous enveloppent dans une ambiance si particulière qu’en les refermant, vous avez l’impression qu’ils vous suivent.

C’est le cas du roman Inséparables de Sarah Crossan, paru aux éditions Rageot, et traduit par Clémentine Beauvais.

inseparables-roman-sarah-crossan

Inséparables, un roman sur deux sœurs siamoises

Inséparables raconte l’histoire des sœurs Tippi et Grace, qui sont siamoises.

Deux personnalités partagent le même corps dans une complicité fusionnelle contrainte par la nature, mais qui semble davantage poser un problème pour les autres que pour les sœurs, qui n’imaginent et ne souhaitent pas la vie être autrement.

Mais la famille de Tippi et Grace connaît des contrariétés financières. Les filles se voient alors obligées d’abandonner leurs cours particuliers et de faire leur rentrée au lycée… pour la première fois.

Être sœurs siamoises dans la société d’aujourd’hui

Tippi et Grace doivent se confronter au regard des autres, tantôt curieux, tantôt dégoûté, dans tous les cas bien présent et insistant.

Et tout cela, on le vit dans ce que l’intimidation a de plus vive puisque c’est Grace qui nous raconte à la première personne son quotidien — leur quotidien.

Leur vie ordonne aussi celle de leurs parents, dans la tourmente, celle de leur petite sœur, qui ne peut pas bénéficier de toute l’attention qu’elle mériterait, et celle de Yasmeen et de Jon, leurs amis au lycée, eux aussi exclus par la société.

Si ce panorama dresse un tableau peu réjouissant, il n’est pas question dans ce roman de se laisser abattre pour autant !

Inséparables

raconte plusieurs histoires dans une même intrigue, et ce sont surtout des histoires d’amour : entre deux sœurs, au sein d’une famille fragilisée mais soudée, entre marginaux rejetés, et entre deux jeunes gens que les codes de la société ne favorisent pas.

bigfish-soeurs-siamoises

Une histoire atypique qui résonne en soi

Inséparables est un roman qui sort de sa zone de confort en tant que lecteur ou lectrice : c’est une thématique atypique et captivante que celle de sœurs siamoises, qui nous entraîne dans une fascination presque voyeuse.

Par l’introspection qui est menée tout au long des pages, on est au plus près des pensées, des joies, des peines, des soulagements et contrariétés de Grace, celles de n’importe quelle jeune femme.

C’est le talent de ce roman : le quotidien de Grace et Tippi devient de moins en moins extraordinaire, on se sent moins instrusif•ve dans sa lecture et on parvient plus simplement à s’identifier à ce qu’elles vivent.

C’est une expérience particulière, humainement forte que de lire ce roman !

D’ailleurs, il ne vise aucunement à nous préserver dans nos émotions et livre sa réalité même quand elle est violente, crue. C’est d’ailleurs ce qu’on peut reprocher à cet ouvrage, de manquer de subtilité dans son intrigue, qui prend parfois de gros sabots pour poursuivre son histoire.

Une écriture sensible au plus près des émotions

Le roman est écrit en vers libres, et les mots coulent tels un petit ruisseau. Si la forme n’a pas d’influence majeure sur le fond (contrairement à l’incroyable roman Songe à la douceur, dont l’auteure est la traductrice d’Inséparables), elle permet une lecture fluide et un flux sans filtre d’expression des émotions. 

L’ouvrage vient jouer avec nos sentiments, met parfois nos nerfs à vif, et c’est très satisfaisant de se dire que quelques mots écrits sur du papier parviennent à faire ressentir autant de choses.

On ressort de cette lecture peut-être plus vraiment le/la même, un peu tourneboulé•e, mais avec une incontestable envie de vivre et de s’accepter.

Pour te procurer le roman, rendez-vous sur Place des libraires ou Amazon !

À lire aussi : Sélection de livres à glisser dans sa valise pour les vacances


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

2
Avatar de amerigirl
7 juillet 2017 à 16h07
amerigirl
Quand j'ai vu que c'est Clémentine Beauvais qui l'avait traduit je ne pouvais pas passer à côté !
J'ai été bouleversé par cette histoire de vie extraordinaire ! J'ai fini le livre en pleurs
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-28T163924.694
Cinéma

3 films de réalisatrices d’origine palestinienne pour mieux comprendre le vécu des Palestiniens

1
Sulo / Anne Cahen / Ayrton
Culture

Voici les 3 humoristes dont vous entendrez parler partout

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T153214.236
Culture

Ces 4 séries coréennes sont considérées comme les meilleures, et elles sont sur Netflix

5
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T160603.135
Culture

En juin, ces 3 nouveautés films et séries Netflix vont vous obséder

1
bruno-gomiero-jp7J14W9sSg-unsplash
Livres

On a trouvé l’application e-book dont vous n’allez plus vouloir vous passer

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-27T115458.698
Culture Web

Tibo InShape est désormais le plus gros youtubeur français, et c’est très inquiétant

59
Source : Allocine
Culture

Le film le plus diffusé à la télévision française n’est pas celui que vous croyez

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T162641.100
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

26
Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Source : Monkey Business Images
Culture

3 films des 90s à regarder avec les enfants ce week-end sur Disney +

La pop culture s'écrit au féminin