Live now
Live now
Masquer
Espace – couple – fusée
Actu sexe

Gravité zéro, intimité inexistante… le sexe dans l’espace promet d’être une galère

Après la virée scandaleuse dans l’espace du milliardaire Jeff Bezos en juillet dernier, c’est au tour du patron de Tesla de jeter de l’argent par les hublots d’une fusée. Mercredi 15 septembre, Elon Musk lançait la mission Inspiration4 et envoyait quatre civils pendant trois jours dans l’espace.

INSPIRATION 4:

Cependant, ces touristes en orbite n’étaient pas là que pour profiter de la vue : ce premier vol de civils a aussi servi à récolter un paquet d’informations sur la santé de ces astronautes novices, sur leur sommeil, leurs capacités cognitives et leur rythme cardiaque.

En seulement quelques mois, le tourisme spatial impulsé par des entrepreneurs richissimes en quête de sensations s’est retrouvé sur toutes les lèvres. Elon Musk et ses compères fortunés injectent des milliards dans ce type de virées, à tel point qu’on peut se demander si le futur de nos vacances ne se fera pas entre deux satellites.

Mais à quoi ressembleraient nos vies dans une fusée ? Et surtout, first world problem, si nos séjours s’y éternisent, sera-t-il possible d’avoir des rapports sexuels dans l’espace ?

Voyagers-couple-espace

Dans une enquête aussi perchée qu’une fusée en orbite, la marque de sextoys We-Vibe et l’équipe de chercheurs de Erobotics Research Consulting se sont penchés sur la faisabilité des relations sexuelles sans pesanteur. Et les résultats sont… lunaires !

Le sexe au septième ciel, bientôt une réalité ?

Si pour l’instant, l’espace est encore loin de faire partie des destinations envisagées par les citoyens lambdas pour leurs prochaines vacances, au rythme auquel avancent les financements du tourisme spatial, la question pourrait bientôt nous concerner, ou tout du moins concerner les plus fortunés d’entre nous. L’ouverture d’un hôtel de luxe spatial a même été prévue pour 2027 !

Raison de plus pour se demander comment faire crac-crac dans les lits douillets du futur palace orbital, surtout en l’absence de gravité. Car si pour l’instant les virées dans l’espace ne s’éternisent pas, dans le futur, on peut imaginer que des séjours plus longs parmi les étoiles seront envisageables… Et c’est là que la question de la sexualité se pose !

Selon le rapport de We-Vibe et de Erobotics Research Consulting :

« Se donner du plaisir en orbite est essentiel car cela renforce le sentiment d’humanité dans cet environnement lointain qu’est l’espace, et améliore le santé mentale. »

Faire l’amour sur la Lune ou sur Mars serait comme faire l’amour dans une piscine, où la masse corporelle est moindre.

Des rapports sexuels sans gravité

Seulement voilà : les parties de jambes en l’air ne présentent pas les mêmes enjeux sur Terre qu’à 600 kilomètres de celle-ci, harnachés d’une combinaison spatiale. Parmi les obstacles à gravir avant d’atteindre le coït en orbite, celui de l’absence de gravité compte parmi le plus grand. Le rapport est clair :

« Sans gravité suffisante, les corps ne sont pas attirés l’un vers l’autre, et le contact entre deux personnes nécessiterait un effort constant. La friction limitée réduirait les possibilités de plaisir pendant les rapports sexuels. Faire l’amour sur la Lune ou sur Mars serait comme faire l’amour dans une piscine, où la masse corporelle est moindre »

La pénétration semble possible, donc, mais pas évidente !

D’autres contraintes, comme le manque d’intimité dans l’espace partagé et réduit des fusées ou encore l’impossibilité d’évacuer les fluides corporels émis lors des activités sexuelles (qui se mettraient à flotter joyeusement dans les espaces communs privés de gravité), rendent la copulation spatiale difficile.

La solution toute trouvée par la marque de sextoys à l’origine de l’enquête pour contourner ces gênes ? Les jouets sexuels, bien sûr ! Selon le rapport, ces accessoires permettraient « d’exploiter le potentiel de la technologie pour aider les astronautes [ou les touristes spatiaux] à accéder à la sexualité et, par extension, à en tirer tous les avantages [pour la santé] »

Sans surprise, We-Vibe a pris soin d’intégrer dans son rapport une sélection de six jouets sexuels à utiliser dans une fusée lancée en orbite et à glisser sous sa combinaison spatiale pour grimper plus haut que les étoiles. À voir si le futur leur donnera raison !

À lire aussi : En 10 minutes de vol spatial, Jeff Bezos a réussi à me mettre en rogne

Crédits photos : The Expanse (Allociné) / Voyageas (Allociné)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu sexe

Actu en France
Charles Deluvio / Unsplash

Le premier rapport parlementaire sur le porno en France s’appelle l’enfer du décor, et ses constats sont glaçants

Aïda Djoupa

30 sep 2022

14
Daronne
education-sexuelle-ecole

Parler de sexualité à l’école, c’est une obligation, n’en déplaise à Eric Zemmour

Chloé Genovesi

13 sep 2022

3
Daronne
contraception-masculine

La contraception masculine, grande oubliée des institutions ?

Chloé Genovesi

02 sep 2022

4
Actu sexe
Fauxceste

MILF, DILF, et autres fauxcestes : pourquoi les scénarios porno « en famille » fascinent les tubes ?

Pauline Ferrari

18 mai 2022

2
Actu sexe
De TikTok à Oscar Isaac, le spit kink entre sur le terrain glissant du mainstream

« Je veux qu’Oscar Isaac me crache au visage » ou comment le spit kink sort de l’ombre

Anthony Vincent

06 avr 2022

22
Sexo
Par une collab’ de sextoys, Lelo et Diesel affirment que sexe et mode vont de pair

Par une collab’ de sextoys, LELO et Diesel affirment que sexe et mode vont de pair

Anthony Vincent

06 avr 2022

Santé sexuelle
Préservatif

Le premier préservatif certifié « sexe anal » n’est pas si absurde qu’il en a l’air

Eva Levy

24 fév 2022

Sexo
Une femme dénudée allongée dans son lit, en train de consulter son téléphone portable

Faut-il être narcissique pour aimer sextoter ? C’est la vraie question que posent des psy

Anthony Vincent

15 fév 2022

Travail
femme devant un ordi

Vous aidez vos potes à faire leurs profils Tinder ? Elle en a fait son métier !

Aïda Djoupa

12 fév 2022

Actu sexe
Ludivine-Sagnier-et-Nicolas-Bedos-dans-le-film-Amour-Turbulences

Niquer dans l’avion mais à l’aise ? C’est évidemment un business, évidemment made in Las Vegas

Anthony Vincent

09 fév 2022

10

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9