Live now
Live now
Masquer
glamouze-evening-routine
Culture

Glamouze dévoile son evening routine absurde… mais pas que !

Glamouze dévoile l’evening routine de Camille, et non seulement c’est drôle, mais on discerne mieux le projet des deux youtubeuses !

Cela va faire deux mois que le duo derrière la chaîne Glamouze, composé de Camille et Allison, sévit sur Internet. Les deux jeunes femmes continuent de revendiquer un esprit absurde et subversif qui vient rafraîchir les vidéos d’humour sur YouTube.

Pour cette nouvelle création, c’est au tour de Camille de révéler ses petits secrets lifestyle pour finir sa journée tranquillement.

Glamouze : L’evening routine absurde de Camille

On retrouve Camille après sa session d’happy hour, en route vers son foyer chaleureux et reposant :

On découvre toutes les activités palpitantes auxquelles elle s’adonne avant de rentrer, ses petites habitudes, ses réflexes anti-intrusion, et comment elle rentabilise les longues minutes passées sous la douche en se livrant à une méditation transcendantale — avant de retrouver sa coloc qu’elle aime d’un amour inconditionnel !

Glamouze : des vidéos drôles et bien pensées

Les duo déploie un humour qui tache, piquant, impertinent et irrévérencieux, qui saura conquérir votre cœur pour peu que vous aimiez les situations grotesques et étonnantes, et être un peu bousculé•es !

Mais cet esprit décalé ne fait pas de Glamouze qu’une chaîne loufoque devant laquelle se claquer les cuisses de rire. Les vidéos se succèdent et on peut constater que les deux comédiennes déroulent un fil rouge narratif.

C’est finalement toute une histoire qu’elles nous racontent, en présentant des nouveaux personnages que l’on retrouve par la suite, développant les traits de la personnalité des colocataires et multipliant les références d’une vidéo à l’autre.

C’est là à mon sens tout le génie diabolique des deux jeunes femmes : elles font de l’humour (crétin) mais tout y est très intelligemment maîtrisé.

Elles mélangent brillamment ce qui fait la richesse de YouTube (la fiction, le lifestyle, la beauté, l’humour, les vlogs) et nul doute qu’elles méritent que l’on explore leurs créations avec un œil toujours mieux affuté.

À lire aussi : Glamouze, la chaîne YouTube hilarante qui parodie la sphère mode/beauté par l’absurde


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

1
Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

La pop culture s'écrit au féminin