Live now
Live now
Masquer
saut-piscine
Santé

Info ou intox : on doit vraiment attendre de digérer avant d’aller nager ?

On a tous et toutes entendu nos parents nous dire de ne pas nous baigner tout de suite après avoir mangé. Mais pourquoi ? Qu’est-ce qu’on risque si on le fait ? Est-ce une info ou une intox ?

Article publié initialement le 29 juillet 2020

L’été est là et les questions fondamentales aussi. Toute mon enfance, j’ai entendu mes parents me dire : « ne va pas te baigner tout de suite, tu viens de manger, ça va te rendre malade. » 

Est-ce que c’est vrai, ou est-ce que c’est un mythe ? Est-ce que ce n’était pas plutôt une diversion de mes parents pour ne pas avoir à me surveiller pendant que je barbotais, alors qu’ils voulaient se taper une petite sieste digestive pépouze à la place ?

Est-ce qu’on m’a menti pendant tout ce temps ? La question se pose, et je veux une réponse.

Se baigner après avoir mangé peut favoriser les noyades

Se baigner après avoir mangé peut rendre malade, info ou intox ? Eh bien c’est faux, voilà. Enfin pas vraiment. Mais un peu quand même. Je m’explique, pas de panique.

En fait, après avoir mangé, le corps se réchauffe et le fait de digérer brûle de l’énergie. C’est bien pour ça qu’on a souvent envie d’une petite sieste à l’ombre après avoir mangé notre poids en chipolatas pendant nos déjeuners d’été.

Du coup, se baigner tout de suite et donc avoir une activité physique alors que notre corps nous dit qu’il aimerait vachement mieux se la couler douce sur un transat, ça peut favoriser les noyades.

Le manque d’énergie, l’effort de la digestion, couplé au fait qu’on va lui demander de faire des mouvements alors que ce n’est pas le moment, pourrait favoriser les crampes, et pouf : la noyade.

Même si, aujourd’hui, on est assez grande pour savoir que notre corps est fatigué et qu’il a besoin de se reposer, ce n’est pas toujours le cas avec les enfants. C’est pour ça que la vigilance est encore plus accrue en cas de plongeon après le dej : pour éviter qu’ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont crevés et qu’ils tombent à pic au fond de la piscine dans leur petit pull marine (vous l’avez ?)

Flo Health : votre allié santé du quotidien
Profitez d’un mois d’essai à 1€ sur l’application Flo Health : suivi de cycle menstruel, accès à une vaste sélection d’articles santé, conseils personnalisés et discussions avec une grande communauté.

Se baigner après avoir mangé peut provoquer une hydrocution

Bon bah là, c’est vrai. L’hydrocution, c’est le choc des températures, la différence entre les degrés hors de la piscine et la température de l’eau.

Lorsqu’on se baigne, et surtout s’il fait très chaud à l’extérieur de la flotte, il vaut mieux se mouiller petit à petit en se frottant la nuque, les bras, le thorax, plutôt qu’en se jetant façon boulet de canon dans l’eau, même si l’idée est tentante.

Tout ça dans le but d’éviter un choc thermique qui pourrait raidir notre corps de manière définitive, if you know what i mean.

« Se baigner juste après avoir mangé rend malade » : une bonne excuse de mes parents

Donc ok, noyade et hydrocution, j’ai compris. Mais du coup, est-ce que c’était vraiment des choses que je risquais en étant petite ? Étaient-ce vraiment les raisons que me donnaient mes parents après le déjeuner pour que je ne saute pas dans l’eau ?

Non. Mes parents disaient juste « ça va te rendre malade » ou « tu vas avoir mal au ventre », ce qui, d’après mes sources qui se regroupent dans tout l’Internet, est complètement faux (oui je sais, j’ai mérité ma carte de presse, y a quoi).

Alors oui, j’en tire la conclusion suivante : mes parents me donnaient cette excuse toute faite basée sur une légende urbaine qui devait bien les arranger, au fond.

Si je n’étais pas dans l’eau, ils n’avaient pas à me surveiller avec assiduité pour éviter que je ne passe l’arme à gauche, et pouvaient tranquillement comater pendant des heures.

Pendant que je devais attendre, comptant les minutes, de pouvoir me tremper et de jouer à Sauvez Willy pour le restant de l’après-midi. Mais je me pose cette question : est-ce que maintenant que je suis moi aussi parent, je vais sortir la même excuse à ma fille si j’ai la chance de me retrouver au bord de l’eau cet été ?

Bon, soyons honnête, y a moyen. Mais je vais essayer de ne pas lui ressortir les mêmes mythos, ça n’aide personne cette histoire. Puis si c’est pour qu’elle découvre dans quelques années que je lui ai sorti une intox pour pouvoir kiffer ma sieste, ça sera le pompon sur la Garonne.

À lire aussi : La canicule et la bouffe — Recettes pour les grosses chaleurs

Crédit photo image de une : Kindel Media / Pexels


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Santé

boire-plus-deau
Santé

La boisson qui hydrate le plus n’est pas l’eau

5
Crèmes solaires pour peaux noires SPF50
Santé

J’ai testé et approuvé sur peau noire 8 crèmes solaires SPF50 parfaites pour toutes les carnations

16
laver-visage-douche
Lifestyle

Voici l’heure exacte à laquelle vous devriez vous doucher pour vous sentir moins stressé

1
Source : Pexels
Santé

J’ai fait un AVC à 33 ans : « Il ont négligé tous mes symptôles, pour eux c’était une migraine »

13
Elifight
Santé

Mon cancer m’a laissé un handicap invisible : « devoir se justifier sans cesse, c’est épuisant »

22
analyses-laboratoire
Santé

Le dépistage de ces infections sexuellement transmissibles bientôt gratuit pour les jeunes

Source : URL
Santé

Ces 2 erreurs alimentaires qui perturbent votre niveau d’énergie

5
ok-22
Santé

L’épilation intégrale du maillot est-elle vraiment dangereuse

14
femme-lit-telephone-ordinateur
Santé

Voici le meilleur outil de suivi du cycle menstruel 

5
Source : mykolasosiukin / Canva
Beauté

Sur TikTok, la tendance #Anticrèmesolaire inquiète les médecins

5

La société s'écrit au féminin