Live now
Live now
Masquer
bébé-maternité
Daronne

Depuis le Covid, les visites en maternité sont restreintes et c’est bon pour les bébés !

Il y a au moins un avantage à l’épidémie de Covid. Avec la crise sanitaire, les visites en maternité sont souvent interdites. Ça frustre l’entourage, mais ça détend les nouveaux parents et leurs bébés.

Refuser les visites à la maternité, effet de mode ou réflexe de survie ? Alors que de plus en plus de parents refusent que leurs proches envahissent leur chambre de maternité, certains n’ont pas le choix. Le Covid a laissé des traces et plusieurs grands hôpitaux un peu partout en France refusent encore les visiteurs. Frustrant au premier abord, ce protocole serait pourtant garant de sérénité pour les nouveaux parents.

Quand le protocole sanitaire restreint les visites en maternité

Trois ans après l’apparition du Covid, le virus fait désormais partie de nos vies. Si nous avons presque appris à vivre avec, les protocoles sanitaires n’ont pas tous disparu. Un article paru sur France Info la semaine dernière nous apprend que plusieurs maternités de grandes villes ont maintenu des règles drastiques en matière d’accueil des visiteurs. Chaque établissement est chargé d’ériger ses propres règles et certains autorisent seulement la présence du coparent, d’autres accueillent aussi les membres de la fratrie ou imposent un nombre limite ou un temps de visite restreint.

Cette règle rigide au premier abord présente finalement des avantages pour les nouveaux parents. En l’absence de visites, les mères peuvent se dédier exclusivement à leur enfant. Ce dernier profite largement de ce climat paisible. 

Avant, on avait souvent des pleurs jusqu’à 4 h ou 5 h du matin non-stop avec beaucoup de bébés très excités, très énervés. Depuis qu’il n’y a plus de visites et que les bébés ne passent plus de bras en bras, qu’ils ne sont vraiment qu’avec leurs parents, c’est beaucoup plus calme, les nuits, pour les mamans, avec des bébés plus apaisés.

Célia Bélanger, Sage femme à la maternité de Mont-Saint-Aignan, France Info, 13 janvier 2023

Avec la crise sanitaire, les séjours en maternité sont plus courts, mais plus efficaces. Entièrement consacrés à la découverte de l’enfant, et non plus à l’accueil de l’entourage, ils permettent aux parents d’apprivoiser leur nourrisson au calme, avant de rentrer chez eux plus sereinement.

Si ces protocoles sont temporaires, leurs conséquences positives sur le bien-être des familles peuvent encourager les maternités à appliquer un règlement plus strict en matière de visites. Les parents pourraient ainsi profiter du meilleur de deux mondes, entre célébration et tranquillité.

À lire aussi : Dans les maternités, la lente évolution de la place du coparent

Crédit photo image de une : Getty Images


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

12
Avatar de Bulldo
20 janvier 2023 à 20h01
Bulldo
@Neptunia Très franchement sur le moment je n'en menais pas large, je comprends tes hésitations! Et je l'ai su qu'au dernier moment, que c'était possible grâce à un sms de ma SG. J'ai bcp hésité aussi, je crois que j'avais peur qu'ils me poursuivent ou que je me fasse arrêter par la sécurité type film Américain (Spoiler: rien du tout, tout le monde s'en fous ^^)
Je crois qu'ils sont chiants justement parce qu'ils ne veulent pas qu'on parte. Je ne sais pas s'ils ne nous font pas confiance avec un nourrisson ou si c'est pour remplir les services (parce que quand c'est plein, là ils savent bien mettre les gens dehors)
J'ai accouché en 2021 donc pas si longtemps apres toi, je ne pense pas que les règles aient pu changer entre temps.
Concernant le rdv 2 jours après la sortie, on me l'a dit aussi comme quoi c'était obligatoire. Mon médecin traitant et ma SG après coup m'ont dit que pas du tout. D'ailleurs une fois qu'on a décroché ce fameux rdv, ils ont trouvé un autre pseudo souci...
Je suis aussi complétement d'accord avec toi sur la gestion Covid, c'est un peu facile de mettre tout sur son dos. Ce n'est pas normal de virer le papa!! A n'importe quel moment processus, ils ont leur place et les conséquences que tu décris sont logiques, ils sont exclus dès le début et ne peuvent pas prendre leurs marques.
Effectivement la gestion qu'on a vu du truc est aussi incompréhensible que la tienne: (il y a eu pleins de cas différents, je ne juge que ce que j'ai vu)
On m'a testée à l'arrivée à l'hôpital ce qui est normal mais mon conjoint pas du tout et il avait droit de ressortir 1 fois par jour (mais pas plus, pourquoi??) et par contre toutes les autres personnes étaient interdites alors qu'elles auraient pu être testées à l'entrée si besoin. Et ça n'aurait pas concerné un troupeau, juste 1 ou 2 proches.
@BravoCharlie Je ne critique pas le principe de précaution ou le fait d'essayer de protéger des personnes, je critique la façon dont c'est fait, les nombreuses incohérences et les deux poids deux mesures et l'impression d'être à la merci de décisions personnelles. (et d'ailleurs ça s'est vérifié parce que quasi à chaque fois qu'on nous disait "c'est pas possible" en insistant bien, c'était possible, et oui, on est passé pour des gros chieurs, mais je ne regrette rien)
Je finirais par une chose: je comprends de l'article que la situation va peut être durer vers un maintient de l'interdiction des visites. Nous ne sommes plus en pic Covid, donc là on interfère bien dans les choix/droits des familles.
Je ne sais pas quel est ton vécu par rapport à cela? Est ce que tu es aussi concernée? (pour comprendre ton point de vue)
3
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : Jupiterimages / Photo Images
Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lettre à mon ex : « Être avec toi, c’est être avec un lâche »

Source : Syda Productions
Lifestyle

Sophie dépense 1200 € de courses par mois : « Je regarde davantage le prix au kilo pour ne pas me faire arnaquer »

2
famille marche rue // Source : Pexels
Daronne

Chronique d’une daronne : J’ai arrêté de forcer mes enfants à sortir

8
Source :  Ira Taskova
Food

La recette (facile) des galettes de courgettes

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T162641.100
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

26
Source : Emmanuelle Mayer
Couple

Emmanuelle, en célicouple : « Nous n’avons ni le courage ni l’envie de passer à la famille recomposée »

1
Source :  RapidEye de Getty Images Signature
Parentalité

Les 3 jouets les plus bruyants à ne pas offrir aux enfants, d’après nos lectrices

1
Source : Monkey Business Images
Culture

3 films des 90s à regarder avec les enfants ce week-end sur Disney +

Source : Dobrila Vignjevic de Getty Images Signature
Parentalité

6 phrases de parents que personne ne comprend vraiment

1
Source : Yamasan de Getty Images
Parentalité

Typologie des 5 pires parents qu’on croise au parc de jeux pour enfants

Pour les meufs qui gèrent