Live now
Live now
Masquer
darmanin 2019 – flickr jacques paquier
Société

Darmanin accusé de viol : c’est la fin des investigations, annonce la justice

Après plusieurs plaintes de Sophie Patterson-Spatz suivies de classements sans suite, cette nouvelle décision pourrait mettre un terme à plusieurs années de procédures dans l’affaire Darmanin.

« Un échec de justice ». Interrogée par France Info, la porte-parole d’Osez le féminisme Céline Piques n’y pas par quatre chemins au lendemain de l’annonce : ce lundi 13 septembre, le juge d’instruction en charge de l’enquête pour viol qui vise l’actuel ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a décidé de mettre un terme aux investigations.

Cela signifie qu’il « oriente le dossier vers un non-lieu » a annoncé l’AFP.

« Gérald Darmanin a reconnu le rapport sexuel », rappelle Céline Piques. « Il y a un certain nombre de preuves qui montrent qu’il a extorqué ce rapport sexuel contre une faveur, contre une intervention de sa part, et on va vers un non-lieu… »

Est-ce la fin de la procédure ? Sophie Patterson-Spatz, la femme à l’origine de la plainte, a fait savoir qu’elle espérait formuler de nouvelles demandes d’enquêtes : 

« Cette annonce de clôture de l’instruction m’attriste. J’envisage avec mon nouveau conseil de nouveaux actes qui permettraient de relancer cette instruction. Jusque-là, tout ce que nous avons demandé a été refusé »

Sophie Patterson-Spatz avait d’abord porté plainte pour viol, harcèlement sexuel et abus de confiance en 2017 pour des faits remontant à 2009. Elle accuse Gérald Darmanin d’avoir abusé de sa position pour obtenir des faveurs sexuelles en échange de son aide. La plainte avait été classée sans suite.

La nomination de Gérald Darmanin en juillet avait été une claque pour toutes celles qui sont engagées dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Une nouvelle plainte, cette fois pour abus de confiance, extorsion de consentement sexuel, escroquerie au consentement sexuel, viol et harcèlement sexuel, avait été déposée en 2018 avec constitution de partie civile.

Dans le même temps, Gérald Darmanin avait fait l’objet d’une autre enquête pour abus de faiblesse, accusé par une habitante de Tourcoing, ville dont il est l’ancien maire, d’avoir exigé des relations sexuelles en échange de son aide pour obtenir un relogement.

Une nouvelle claque pour les féministes ?

La nomination de Gérald Darmanin en juillet avait été une claque pour toutes celles qui sont engagées dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Elle arrivait juste après que l’enquête pour des faits de viol, de harcèlement sexuel et d’abus de confiance ait été rouverte.

Suite à cette nomination Emmanuel Macron avait pleinement assumé cette nomination, assurant avoir eu la fameuse discussion « d’homme à homme » avec l’intéressé. Et nous n’étions clairement ni soulagées de l’entendre, ni rassurées.

« Le parquet dispose de son côté d’un délai de trois mois pour formuler ses réquisitions définitives », indique aujourd’hui Ouest France.

À lire aussi : Entre silence et demi-vérité, Darmanin et Schiappa rament face à l’affaire Steiger

Crédit photo : Jacques Paquier via Flickr

Les Commentaires
7

Avatar de Cleos
14 septembre 2021 à 14h26
Cleos
Tout.brûler.
Ouais, à peu près mon sentiment également.
Trop hâte d'entendre que finalement tout est bien qui finit bien, les féministes étaient folles comme d'habitude, puisqu'il y a non-lieu il est donc innocent (non), et c'était tout un foin pour rien. Putain j'étais de bonne humeur.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Société

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

1
Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

La société s'écrit au féminin