Le cuir de fruit : quand un projet étudiant se transforme en start-up

Le cuir est un matériau solide et pratique, mais sa fabrication est destructrice pour l'environnement et les animaux. Caroline te présente son potentiel successeur, le cuir de fruits !

Le cuir de fruit : quand un projet étudiant se transforme en start-up@fruitleatherrotterdam

Fruitleathear Rotterdam est la start-up de deux étudiants néerlandais de la Willem de Kooning Academy.

Le principe de cette entreprise innovante ? Les sacs en cuir de fruits.

Le cuir de fruit : Une idée née d’un projet étudiant

Cette idée est née alors que les étudiants se promenaient au marché de Rotterdam. Ils ont alors remarqué que de grandes quantités de fruits non vendus étaient jetés (ce qui est illégal), pour des questions de temps, de stockage ou d’argent.

C’est de là qu’est né l’idée du cuir de fruits : ils allaient récupérer les fruits jetés et en faire des sacs.

Pour transformer une peau de bête en vêtement en cuir, il faut énormément d’eau et de produits chimiques. Un produit naturel qui demande, au final, beaucoup de traitement chimique.

Et qui est donc contrairement aux croyances, très peu écologique.

D’après le site officiel de la start-up, les deux designers Koen Meerkerk et Hugo de Boon ont mis au point une méthode bien précise et plus naturelle pour transformer le fruit en cuir.

Après écrasement, ils font bouillir la peau afin d’en retirer les bactéries, puis la transforment en une pâte qu’ils sèchent ensuite.

Ils prônent un procédé naturel moins destructeur pour l’environnement et les animaux.

Le cuir de fruit est un cuir comme un autre

Ce cuir de fruit peut ensuite être enduit, imprimé, gravé, comme tout cuir traditionnel et convenir à la fabrication de produits qui nécessitent actuellement du cuir animal.

La matière sera tout aussi résistante, en plus d’être inodore et imputrécible.

La matière première utilisée étant des fruits jetés, la start-up n’a pas besoin de produire de nouvelles ressources. De plus, les fruits sont collectés localement, soit aux Pays-Bas uniquement.

« La vision de Fruitleather Rotterdam est non seulement la sensibilisation aux déchets alimentaires, mais il s’agit aussi de montrer que les déchets peuvent être réutilisés de manière positive », peut-on lire sur leur site officiel.

Le cuir de fruit bientôt disponible ?

Puisque la start-up n’a que quelques années, elle est encore dans une phase d’expérimentation.

J’espère que la commercialisation sera bientôt disponible, car cette matière risque d’être chère. Et comme toute nouvelle matière, cela prend du temps avant qu’elle se démocratise et soit disponible dans des magasins abordables.

Mais puisque le processus est long, c’est une bonne nouvelle qu’il ait commencé !

Tu connaissais le cuir de fruit ? Tu aimerais qu’il existe d’autres choix que du simili cuir chimique ou de la peau d’animal mort ? Moi aussi…

À lire aussi : Ton prochain perfecto sera-t-il en cuir d’humain ?

 

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Pawline

C'est un peu comme ceux qui critiquent la chasse parce que tuer des animaux c'est maaaal, alors qu'ils ont mangé des spaghettis bolognaises la veille
Si je peux me permettre de donner un avis à ce sujet, je ne suis pas (encore) végétarienne mais oui je critique la chasse, parce que je trouve dérangeant d'avoir comme loisir, et donc comme source de plaisir, de tuer des animaux... Je ne peux pas m'empêcher de trouver ça un poil malsain.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!