Live now
Live now
Masquer
complexe-tetons-chirurgie-esthetique
Chirurgie esthétique

SCOOP ! Tes tétons sont normaux

La réduction des tétons a le vent en poupe dans le monde de la chirurgie esthétique. Zoom sur un complexe invisible.

« Le nombre de femmes ayant recours à une réduction de leurs tétons a augmenté de 30% cette année. »

Ces mots viennent d’un chirurgien esthétique de la société britannique Plastic Surgery Group.

Ils sont relayés dans un article du Dailymail qui décrit les tendances en matière de chirurgie plastique pour 2017. Parce que oui, cette belle percée ne semble être qu’un début…

Ce chiffre pousse à se questionner sur le regard que l’on porte au corps et tout particulièrement aux tétons. Une simple expression résume ce que j’ai ressenti en lisant cette nouvelle : mais pourquoi ?

D’où vient le complexe d’avoir des gros tétons ?

Peur d’avoir des gros tétons : un problème de représentation ?

Dans cette même publication, le chirurgien ajoute :

« On se concentre de plus en plus sur la taille des tétons. Les femmes viennent pour différents types de complexes à ce propos : trop grands, trop petits, tétons inversés… Et nous avons des techniques pour opérer tous ces types de tétons. »

Je me suis alors demandé ce qui pouvait pousser toutes ces personnes à se refaire les tétons. Et puis je me suis rendue à l’évidence : en vrai, dans ma vie, je ne vois presque jamais de femmes dénudées.

Dans de très nombreux films ou séries, les actrices restent avec leur soutien-gorge. Sur Instagram ou Facebookles tétons sont presque toujours interdits… Petite, je me souviens que je voyais de très nombreuses femmes torse nu à la plage, je n’en vois presque plus aujourd’hui.

Mymy racontait également qu’en grandissant, elle allait souvent au hammam marocain

et qu’y voir des femmes nues aux corps très différents l’avait aidée à être à l’aise avec le sien.

À côté, je me souviens de ces blagues d’ami•es sur « les meufs qui ont des tétons énormes » ou « celles qui ont les tétons super sombres ».

Sans accès à toute la diversité que peuvent avoir nos corps, comment ne pas se demander à un moment ou à un autre si on est normal•e, s’il ne faudrait pas corriger quelque chose ?

big-tetons-visibles-ete

Le complexe d’avoir des gros tétons, un souci invisible

J’ai demandé à mes collègues si elles se sentaient concernées à ce sujet. L’une d’entre elle m’a expliqué qu’elle a longtemps cru que ses tétons étaient anormaux, à cause de leur forme (ils sont rentrés).

« Je n’ai jamais été à l’aise à l’idée de me mettre à poil devant une personne à cause de la forme de mes tétons. Tous ceux qu’on voit à l’écran sont différents des miens.

Encore aujourd’hui, j’ai beau savoir qu’une certaine proportion de femmes ont la même forme, je ne me sens pas dans la norme, donc je n’arrive pas à dépasser ce complexe. Mais ça va venir ! »

Un problème de représentation, donc. Pour une autre de mes collègues, le problème est différent. Elle m’a raconté que même si elle n’envisage pas la chirurgie, elle complexe sur ses tétons larges, qui ne pointent pas vraiment.

« Je trouve que ça fait vraiment mamelles. Ça me frappe surtout quand je me compare à mes sœurs qui ont des seins trop beaux, ronds, pas trop gros.

Heureusement, aujourd’hui j’ai fait la paix avec. Je n’en ai pas honte, je ne les aime juste pas plus que ça. »

Avoir ds gros tétons c’est aussi normal qu’en avoir des petits

Je ne blâmerai jamais une personne qui a recours à la chirurgie esthétique. Chacun•e fait ce qu’il/elle veut et c’est tant mieux si ça les aide.

Mais je ne peux que me sentir triste quand ma collègue me dit avoir du mal à se sentir dans la norme.

Le problème, quand on parle de tétons, c’est qu’il n’y a pas vraiment de norme. Il y en a de plein de couleurs, qui vont du rose très pâle au marron très sombre. Il y en a en relief, d’autres plats, d’autres inversés. Il y en a des larges et des minuscules.

Il n’y en a peut-être pas de tous les types dans les médias, mais dans la vie, oui. Et c’est important de le rappeler !

big-vulve-normale


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

7
Avatar de Adeliiiie
17 décembre 2017 à 08h12
Adeliiiie
Bah moi, des tétons, j'en ai 3 et je les aimes tous pareil
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Chirurgie esthétique

fillers-cernes
Santé

Les injections pour atténuer les poches sous les yeux peuvent faire rêver, mais il y a un mais

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
On a suivi ces personnes qui veulent ressembler à des filtres (Dysmorphophobie Snap) - Ça Rec #1
Lifestyle

Quand les filtres des réseaux inspirent dysmorphophobie, médecine et chirurgie esthétique

1
Source : @ Jacob Bentzinger
Santé

Barbie Botox : la technique de médecine esthétique dangereuse qui devient tendance sur TikTok

Source : Unsplash /  Sam Moghadam Khamseh
Actualités France

Un docteur imaginaire et 600 victimes : dans le Nord, deux sœurs qui injectaient du botox illégalement ont été arrêtées

Le Dr. Frédéric Lange décrypte les injections en médecine esthétique dans le podcast Matières Premières
Mode

« Matières Premières – Injections » : les fillers d’acide hyaluronique vont-ils ringardiser le botox ?

t-shirt-sein
Chirurgie esthétique

J’ai été incitée à me faire poser des implants mammaires, et je vais les faire retirer

16
« High Low with EmRata » : Emily Ratajkowski sort un podcast anglé sur les vertus de la colère féministe
Culture Web

Emily Ratajkowski sort un podcast avec la colère féministe en fil rouge

Capture d’écran 2022-05-13 à 16.12.40
Actualités France

Le chirurgien préféré de la télé-réalité accusé par 7 femmes supplémentaires d’opérations ratées

17
Ciao le bistouri, coucou les seringues les injections ringardisent la rhinoplastie
Actualités beauté

Ciao le bistouri, coucou les seringues : les injections ringardisent la rhinoplastie

3
Poterie représentant une vulve.
Chirurgie esthétique

« C’est une opération aléatoire » : avec celles qui ont choisi la labioplastie, la chirurgie de la vulve

17

La vie s'écrit au féminin